Le ciel, las, traîne son spleen au-dessus de la ville. Le froid transforme ses larmes en cristaux. Les flocons forment un édredon sous lequel les maisons grelottantes se blottissent. Dans la cour, le tilleul mutilé par les bûcherons somnole. Dans la cuisine, un voyageur de retour de l'île de Ré lit des vers de Mallarmé alors que la cuisinière s'affaire à préparer un solide déjeuner...

 

Berne, le 27.01.2010

XXe siècle!