Troisième jour de carnaval à Berne.

À la mi après-midi, les cliques défilent dans la vieille ville.
Le soir, elles s'affrontent sur des scènes en gradins dans la rue qui descend vers la fosse aux ours.

À la Maison des delphiniums le maître des lieux c'est endormi dans le salon télé, affalé dans un club des années trente. Le cidre de Bayeux bu pendant le dîner y est sans doute pour quelque chose.

Les coccinelles déguisées en bêtes à bon Dieu en profitent pour prendre la poudre d'escampette. Elles ont télégraphié au chat jaune qui parfois hante les parages. Il les transportera au carnaval...