Au fil des jours, le soleil s'est déplacé vers l'ouest. Dans la pleine jeunesse de l'été, du Bel été, le spectacle se regardait depuis le deuxième étage du "Temps retrouvé". Dans la pleine maturité de l'été, du Bel été, c'est du premier étage que le coucher du soleil pouvait se voir. Puis le déclin s'est précipité et c'est de la cuisine située au rez-de-chaussée, qu'en se penchant il était possible de voir l'astre se coucher... Maintenant, on n'a que quelques miettes à se mettre sous les yeux. L'été se meurt...