Le brouillard plombe le ciel zurichois d’une chape grise et crue. Des mouettes font des acrobaties au bord de la Limmat. L’une d’elle, le bec encombré d’un morceau de pain sec, défend son bien en poussant des cris stridents. Ce cri de la mouette, si « mélodieux » aux oreilles humaines. Sur le quai passe le Märlitram. A l’intérieur, des enfants serrés sur les deux banquettes écoutent un ange raconte des histoires de Noël. Pour se réchauffer, un espresso bu au Teecafé/Schwarzenbach permet de se glisser dans l’ambiance feutrée de la minuscule salle du café de la Münstergasse…

                                                              La Bahnohfstrasse

                                                              Le Münster se mirant dans la Limmat

 

                                                                                  Le Märlitram, le tram des contes