Il pleut à averse sur la Ville fédérale.
La nuit s'installe.
Les chats du quartier de l'appartement des papillons, en vacances aux sports d'hiver, ils font de la glisse sur les pistes du Mont-Blanc, ont envoyé une carte postale. Seule la signature est lisible. C'est l'empreinte d'une patte. Le texte est envoyé sous pli cacheté chez un traducteur. Il est impossible de lire ces hiéroglyphes. Ces chats sont givrés...
Il est l'heure de déguster un esquimau.
Entre-acte.