Magnifique couché de soleil, ce soir...
Pendant que le soleil se couche, les chats du quartier, de retour du ski, braillent. Ils sont rentrés en catimini l'autre jour. Un angora marche avec des béquilles. Des béquilles à l'ancienne, que l'on cale sous les bras. Un autre à un bandage autour de la tête. Un magnifique chat blanc, couvert d'hématomes, est devenu bleu. Ces petits bobos, réminiscences de turbulences sur les pistes de ski, n'empêchent pas ces félins miniatures à ce chamailler pour un coin de gazon.
Dans la cuisine de l’appartement des papillons, une poutine revisitée mijote au coin de la gazinière. La recette de ce classique québécois ne sera pas révélée. C’est pire que l’originale !
C’est l’heure du café, de la vaisselle, du massage des neurones, du clavier et d’aller dormir dans un lit à baldaquin.
Nuit avec un vague clair de lune finissant…