21 octobre 2016

L'assassin habite-t-il toujours au 21?

LES PETITS MEURTRES (3)
Les caisses automatiques du supermarché "Triple M" étaient à l'abandon, excepté la première, celle placée juste à côté du guichet Informations/Réclamations/Enfants trouvés. L'hôtesse d'accueil, toute de bleue vêtue, chapeautée d'une irrésistible casquette de couleur azur, sourire dentifrice, murmurait dans un micro: "Le petit Léo attend sa maman à l'accueil..." Léo c'est aussi le petit chat de la fillette du Rez-de-chaussée...
Tout en baguenaudant dans le micro, l'hôtesse lorgnait sur le client qui occupait la caisse située près de son comptoirs, un dentiste au regard de braise répertoriait avec application les articles de son panier. La caisse automatique gobait les codes à barre. Non loin de là, une mystérieuse femme, cachée sous une pyramide de salades vertes, le visage dissimulé derrière le magazine "Elle", observait la scène.
Une dame, qui ne maitrisait pas les soubresauts de sa chariote remplie de bananes et de fenouil termina sa trajectoire dans le dentiste.
Profitant du remue-ménage provoqué par cette accident de circulation, l'hôtesse d'accueil sauta par dessus le comptoir et hurla: "Je suis l'étrangleuse" avant d'étrangler un bouquet de roses. Cela créa une confusion. Le dentiste et la femme mystérieuse avaient disparu...
Dehors, l'automne se prélassait. Le soleil allait bientôt se coucher. Les chats du quartier, patients, attendaient que la nuit tombe pour partir en chasse.
Les pendules marquaient quatre-heures. Les Heures-Bleues commençaient...

Posté par jeanjacques1957 à 23:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,