Les meilleurs restaurants de la Ville fédérale, à l'instar de beaucoup de capitales européennes, ferment pendant deux ou trois semaines à partir de la mi-juillet. Le prétexte se nomme: VACANCES...
Berne va vivre au ralenti jusqu'à la fête nationale.