Réfugié à l'Adriano's bar, sous la protection des deux ventilateurs fichés au plafond, le temps de reprendre vie en buvant un Shakerato. Le haut-parleur, situé au-dessus de la machine à café joue du jazz. C'est lundi, il est 16h00. La salle est presque vide. Les consommateurs sont agglutinés sur la terrasse.

Recette du Shakerato
Un doppio Malabar est coulé dans un pot en métal puis versé dans un verre rempli de glace. Le verre est engoncé dans un shaker et la serveuse agite l'appareil au-dessus de sa tête, comme pour un cocktail. Elle verse ensuite le café et la glace dans un verre refroidi. Le café est mousseux.
Il m'y a plus qu'à déguster par petites gorgées...

Dehors passent des gamins qui chantent: "Il a pas fait le devoir de Lakevio, Il a pas fait le devoir de Lakevio."

La chaleur paralyse le cerveau...