29 juin 2018

Un été sans fin - Le jardinet II

Il a fallu arroser le jardinet ce soir. La bise tenace, avait repris du service ce matin. Les sols sont déséchés, croutés. Demain, la prévision météorologique, prévoit 31 degrés.

Quelques photographies du jardinet
F11D06F4-1485-47ED-8770-AE123B372757
Le rosier comte de Chambord remonte...

F64CEF53-5ADC-4C76-9726-9740E8DE6A5B

Posté par jeanjacques1957 à 22:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 juin 2018

Un été sans fin - Les dernières amélanches

La bise, puissante et folle, a balayé le Plateau suisse toute la journée. Cette furie venteuse a crée dans le ciel des massifs nuageux aux allures magiques.
Il est 22h48 et le silence est revenu, la bise est tombée. Les combats de chats du quartier, pour la défense d'un bout de territoire, sont les seuls cris dans la nuit de l'été.
Casque rivé sur les oreilles, j'écoute la "Messa di Gloria" de Rossini. Cette musique tourne en boucle sur les différents appareils de l'appartement disposés à diffuser de la musique. Même la cafetière italienne s'y est mise...
Je connais un coin secret, en ville, où je peux marauder des amélanches. Ce soir, je me suis régalé...
L'éléphant qui passe ses journées sur le toit du musée d'histoire naturelle, près de la Thunplatz, à revêtu le maillot de l'équipe suisse masculine de balle au pied. L'équipe de la Nati fut, pour une fois, excellente dans la surface de réparation. Elle a réussi le tour de force de se qualifier pour les 8e de finale de ce championnat du monde 2018 qui se déroule entre le théâtre Bolchoï et les steppes, en Russie.

E4CA797B-D378-4994-B279-618BCD84005C

3E7EF49E-CBDF-4BC1-953E-AA6FAC166948

5B5B3E20-6904-4CBC-8B9E-8E127C4A5E0F

Posté par jeanjacques1957 à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2018

Un été sans fin - Un après-midi de juin

J'ai capturé un morceau d'été il y a quelques jours, dans la Ville fédérale...

Un après-midi de juin

Un été sans fin
Un après-midi de juin
Filmé dans la Ville fédérale (Berne)
le 19 juin 2018
Réalisation Jeanjacques666

Posté par jeanjacques1957 à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juin 2018

Un été infini - Quoi de neuf?

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style.Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

couloumy anne francoise la lettre pliee 82

 Anne-Françoise Couloumy

Dans quelques jours, Blondine déménage.

 

Quand on déménage, on trie, on jette, parfois on oublie...

 

Cette fois-ci, la "lettre oubliée" doit être prise au pied de la lettre si j'ose dire !

 

Il s'agit du caractère et non du feuillet !

 

Pouvez-vous écrire une courte histoire sans utiliser la lettre A ?...



Lettre oubliée

Blondine quitte les lieux. Les meubles enlevés, les pièces vides résonnent. Les sols en pont de goélette, cirés, brillent. Les portes ouvertes donnent l’illusion d’infini. Quelques poussières oubliées tournoient, les fenêtres sont ouvertes, le vent s’engouffre. Le long du couloir désert, un clou retient un bélino, coupure d’une vieille revue, qui oscille et tombe, dès qu’une montgolfière survole cette ville construite sur les berges d’une rivière. Une rivière que personne ne nomme. Son nom contient trop de cette première lettre issue d’un idiome teutonique. Sur ce bélino, on distingue cette voyelle, première de cordée, interdite, décret présidentiel numéro 746, imprimé sur une feuille officielle en juin 2018. Il semble que cette  censure d’une voyelle très en vogue, soit orchestrée depuis le blog « En gondole,  L ..! », juste pour rendre dingue les élèves du cours du lundi.
C’est une belle journée, un été infini, merlettes et rouges-gorges expriment leur joie mélodieusement.
L’oubli d’une lettre, consigne imposée pour le devoir du lundi, torture l’esprit, rend folles plume et gomme et me prive de mon petit noir, boisson fétiche qui rythme mes journées. Les T.S.F sont muettes, pour respecter l’ordre de l’institutrice, les orchestres qui font swinguer chôment. Dehors, une belle lumière du soir s'estompe, un bout de lune luit, les félins domestiques feulent.
« Bon congé d’été les juilletistes, ceux du huitième mois seront privés d’oisiveté ! »

 

 

P.-S. Merci, Vero Reve pour cette correction urgente totalement oubliée !

Posté par jeanjacques1957 à 00:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2018

Un été sans fin - La belle lumière du soir

Le 7 juin, quand je suis passé en coup de vent, dans la ville où j'ai vécu 35 ans, j'ai filmé quelques plans.

Le jet d‘eau et les cygnes

Les actualités
Le jet d‘eau et les cygnes
Filmé dans la Cité de Calvin
(Genève)
Le 7 juin 2018
Réalisation Jeanjacques666

 

Légumes d'été, frais du marché de ce matin...
E0C6AE4A-BA95-4608-853C-4334D3B3A87B
Les fleurs du jardinet dans la belle lumière de ce samedi soir...
D58FC63C-17CA-4196-A540-FCCC6EFF6C6B

Posté par jeanjacques1957 à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 juin 2018

Un été sans fin - Le Pod

Brève incursion à La Chaux-de-Fonds, la ville de mon enfadolescence. Le temps d'arpenter un bout du Pod (Avenue Léopold-Robert), de passer de longues minutes dans une librairie et d'en ressortir avec deux volumes sous le bras. Un roman, "La balade des perdus" de Thomas Sandoz paru chez Bernard Grasset en 2018 et un recueil de poésie, "Ajoie" précédé de "Passage des ombres" et de "Cette âme perdue" du poète belge Jean-Claude Pirotte paru à la nrf Poésie/Gallimard 2018.
Une bise légère balayait la ville en cette fin d'après-midi de juin. Le soleil éclatait de santé.

Le soir, de retour dans la Ville fédérale, j'ai pu entendre un concert de klaxons, vers 22h00. Il semblerait que se déroule, en Russie, le championnat du monde de balle au pied masculin. La Suisse à gagné 2 à 1 contre la Serbie.

Ci-dessous, affiches vues à La Tchaux:
2BB7A560-188F-4DC4-93F9-5EB8186AC95D
J'écoute à longeur de journée la Messa de Gloria de Rossini.

Rossini : Messa di Gloria

00:00  1. Ⅰa  Kyrie: Kyrie eleison
03:31  2. Ⅱb  Kyrie: Christe Eleison
06:18  3. Ⅲc  Kyrie: Kyrie eleison
09:22  4. Ⅱ  Gloria in excelsis Deo
14:45  5. Ⅲ  Gloria: Laudamus Te
21:49  6. Ⅳ  Gloria: Gratias agimus tibi  
29:10  7. Ⅴ  Gloria: Domine Deus
35:31  8. Ⅵa  Gloria: Qui Tollis Peccata mundi
38:36  9. Ⅵb  Gloria: Qui Tollis Pecca mundi
43:10  10. Ⅵc  Gloria: Qui sedes ad dexteram Patris
46:15  11. Ⅶ  Gloria: Quoniam tu solus sanctus 
53:56  12. Ⅷ  Gloria: Cum Sancto Spiritu



Un vol de pigeons c'est une étincelle
sous le ciel gris et blanc de pluie prochaine

et la maison rose au toit profond s'éveille
quand le vent fouette la glycine

un chat rase les murs une voisine
âgée porte un tablier mauve

le chat s'arrête et la regarde en coin
puis il bondit et disparaît du cadre

Jean-Claude Pirotte
Extrait de "Passage des ombres"
dans "La fable des ombres"
Éditions Gallimard 2018

21 juin 2018

Un été sans fin - En dehors des sentiers battus... (19)

 À 12h07, ce fut le solstice d'été...
À 12h07, ce fut le solstice d'été...
À 12h07, ce fut le solstice d'été...
J

Joy Division
est un groupe de rock britannique, originaire de Manchester, en Angleterre, formé en 1976 par Ian Curtis, Peter Hook, Stephen Morris et Bernard Sumner. Inscrit dans la mouvance post-punk et considéré comme l'un des initiateurs de la cold wave (vague froide en français), Joy Division est aussi l'un des groupes précurseurs et « parrains du rock gothique ». La figure emblématique de cette formation est son chanteur Ian Curtis, à la « voix mortifère » « de conteur sépulcral ». Le groupe, défricheur de nouveaux territoires, se dissout en mai 1980 après le suicide de Curtis à l'âge de 23 ans. Bayon écrit alors dans Libération : « notre James Dean gothique s'est jeté à corps perdu dans la vie, c'est-à-dire le vide ». Pour le critique Jon Savage, Ian Curtis a su décrire la ville de Manchester en « capturant son espace et sa claustrophobie dans un style gothique moderne ».

Joy Division - Unknown Pleasures (1979) Full Album

 

Joy Division - Closer (1980) Full Album


 Atrocity Exhibition: 0:00
 Isolation: 6:03
 Passover: 8:59 
 Colony: 13:42
 A Means to an End: 17:38
 Heart and Soul: 21:48
 Twenty Four Hours: 27:38
 The Eternal: 32:05 
 Decades: 38:11

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2018

Un été sans fin - Belle lumière du soir

La campagne autour de Langnau Im Emmental est bucolique dans la belle lumière du soir. Un pont couvert, en bois, très ancien enjambe l'Emme. Des vaches, insousciantes aux turpitudes humaines broutent dans un pré. Elles se remplissent la panse, et, quand minuit sonnera, couchées dans l'herbe, elles rumineront jusqu'aux premières lueurs du jour. Il sera alors, l'heure de la traite du matin.

E7AC2A31-2AA9-4A9C-B37E-7C8765E14863

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 juin 2018

Un été sans fin - Au bord de l'Aar

C'était le premier dimanche de juin, l'été commençait...
J'ai filmé l'Aar à Interlaken.
Ce fut encore un beau dimanche!

Un dimanche au bord de l‘Aar

...Un été sans fin…
Un dimanche au bord de l'Aar
Filmé à Interlaken le 3 juin 2018
Réalisation jeanjacques666

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2018

Dimanche passé, le parfum des tilleuls en fleur, dans le Jardin anglais, à Neuchâtel, enivrait les promeneurs. 
Les pigeons s‘ennuyaient sur la Place Pury.
Le lac était d‘huile.
Dans une chambre de l‘hôpital Pourtalès, les flammes de la vie vacillaient.
Un orage grondait au loin.

Mardi, à 13h15, après un dernier souffle, le silence s‘est installé dans la chambre 415 de l‘hôpital.
Le ciel était bas et le lac gris.
En début de soirée, des larmes se sont échappées des nuages.

Vendredi, par une belle journée d‘été, la cérémonie d‘adieu s‘est déroulée dans le temple du village.
Dans la belle lumière du soir, nous avons adressé un dernier signe de la main.

Le banc, la canne et le chapeau sont orphelins.

Adieu papa...

                                                  3549ED00-803C-4FF6-A712-363B088102E7

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,