24 août 2018

Un été sans fin - Chaleur toujours...

 Mercredi 22 août, ce fut encore une journée à plus de 30 degrés !!!
Photographies, de haut en bas, de gauche à droite : Les falaises de molasse au bord de l'Emme, à Berthoud (dimanche 19 août 2018) ; l'annonce des 31 degrés ; La petite azalée, dans le jardinet est en floraison. C'est la deuxième floraison de l'année. Elle est déboussolée par un climat qui lui fait perdre ses repaires... ; Le nouveau roman d'Amélie, présent dans le minuscule rayon de littérature française, de la librairie Stauffacher, annonce que la quiétude de l'été devient de plus en plus précaire. C'est la rentrée littéraire avec une tonne de titres annoncés...
2005621D-04FF-479F-8B4B-455313D77301

Jeudi 23 août, il a fait un tout petit peu moins chaud. Le mercure n'a pas dépassé les 29 degrés...
Photographies, de haut en bas, de gauche à droite : L'empreinte des 29 degrés ; Le ciel à Berthoud vers 20h30, un ciel magnifique.
889F7CAD-C8F1-4B0A-B25D-4B575C49C7E3
Vendredi 24 août, une découverte musicale :

Simon Rochon Cohen, est un chanteur, musicien, auteur, compositeur et interprète français né le 27 août 1983 à Lyon, connu sous les pseudonymes Siméo, Chaton ou encore Petit Cœur

"POSSIBLE"
L'album, marqué par le changement de pseudonyme (Siméo devient Chaton), sort le 9 mars 2018. Il est salué par la critique qui apprécie l'originalité de ses textes désabusés, et sa musique mêlant dub et electro.

"Poésies" est extrait de cet album.

(Infos Wikipédia)

CHATON - Poésies (Clip officiel)

Réalisation : Raphaël Pfeiffer
Direction de la photographie : Eponine Momenceau
Stylisme : Lola Incardona
Assistante mise en scène : Amandine Mane
Assistant opérateur : Rémi Bouges
Repérages : Camille Ayme
Régie : Lisa Li Vecchi
Montage : Ariane Prunet
Etalonnage : Serge Antony

Deselby Productions

POÉSIES

Au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris qui m'habite Je continue d'écrire des poésies
Le téléphone est éteint
Le téléphone est éteint
Le téléphone est éteint


Je ne répondrai jamais plus de rien
Je ne me sens pas très bien
Depuis la fin des années 80

Pourtant la vie est facile
Il suffit de baiser les gens droit dans les yeux
Mais j'ai le sommeil fragile
De faire simplement bien quand je pourrais faire mieux
Et au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris qui m'habite
Je continue d'écrire des poésies

J'ai pas le refrain qui en dit long
Seulement quelques mots brisés dans la gorge
J'fais pas le malin sous les néons
Comme je lui mets ma folie dans la gorge
Si l'alcool fort est coupé aux larmes
C'est que ça va pas vraiment femme
Parfois j'ai besoin d'un sac en craft
Quand simplement respirer devient un effort
Et au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris Paris qui m'habite
Je continue d'écrire des poésies

Quand j'ai mal, j’ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j’ai mal partout
Quand j'ai mal, j’ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j’ai mal partout
Ho ça va pas du tout
J'ai plus jamais de gout
Ho ça va pas du tout, j'irai pas jusqu'au bout

Et au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris Paris qui m'habite
Je continue d'écrire des poésies

Quelques années en Erasmus
A sauter jupes lycéennes
Je ne demandais pas vraiment plus
Qu'un dernier volcan bouillant dans les veines
Je rêvais de remplir des salles
Pas de remplir des verres dans mon salon
Comme un con d'avant l'intégrale
D'une série, la main dans le pantalon
Et au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris qui m'habite
Je continue d'écrire des poésies

Au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
C'est Paris qui m'habite
Je continue d'écrire des poésies
Quand j'ai mal, j’ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal partout
Quand j'ai mal, j’ai mal, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal partout
je pourrais mais pourtant
J'fais plus jamais l'effort
Je n'aime plus trop les gens
J'm'ennuie comme un rat mort
Dans mon appartement
J'fais plus jamais l'effort
Je sais plus depuis quand
J'ai pas mis le nez dehors

Et au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
Au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
Ça va déjà mieux ça va vite
Je continue d'écrire des poésies
Au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
Au bord de la faillite
Je continue d'écrire des poésies
Ça va déjà mieux ça va vite
Je continue d'écrire des poésies
Des poésies
Des poésies

Posté par jeanjacques1957 à 23:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,