Dernier jour de septembre, qui tombe un dimanche !
Demain, c'est une plongée au coeur de l'automne avec dans la tête, des brides de souvenirs de cet été sans fin, souvenirs qui se superposeront à des impressions d'automne.
Ce dimanche, avant l'orage et la pluie, il a été possible de savourer des sorbets sur un banc, devant La Gelateria di Berna. Les parfums choisis : Sorbet de chocolat, sorbet quetsche et sorbet myrtille. Tout en mangeant des glaces, je lisais un roman de 1924, raconté par Pivoine (ICI).
Avant l'orage, il a été possible de faire un égoportrait automnal, de photographier quelques affiches et de lire, écrit avec des craies de toutes les couleurs, que l'on pourra manger des glaces et des sorbets jusqu'au 10 novembre...

3F70CC29-3D3B-4EF0-9D17-5343B3EDFD62