30 septembre 2018

Dernier jour de septembre...

Dernier jour de septembre, qui tombe un dimanche !
Demain, c'est une plongée au coeur de l'automne avec dans la tête, des brides de souvenirs de cet été sans fin, souvenirs qui se superposeront à des impressions d'automne.
Ce dimanche, avant l'orage et la pluie, il a été possible de savourer des sorbets sur un banc, devant La Gelateria di Berna. Les parfums choisis : Sorbet de chocolat, sorbet quetsche et sorbet myrtille. Tout en mangeant des glaces, je lisais un roman de 1924, raconté par Pivoine (ICI).
Avant l'orage, il a été possible de faire un égoportrait automnal, de photographier quelques affiches et de lire, écrit avec des craies de toutes les couleurs, que l'on pourra manger des glaces et des sorbets jusqu'au 10 novembre...

3F70CC29-3D3B-4EF0-9D17-5343B3EDFD62

Posté par jeanjacques1957 à 22:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 septembre 2018

L'automne

Une musique un peu mélancolique qui illustre bien un automne naissant...

© Concierto de Aranjuez (1939) - Joaquín Rodrigo - DRSO - Pepe Romero - Rafael Frühbeck de Burgos

1 Allegro con spirito
2 Adagio  7,25
3 Allegro gentile 18,57
Members of the Danmarks Radio SymfoniOrkestret: http://www.dr.dk/Koncerthuset/kor-og-...
Recording date : 21. March 2013 © Danmarks Radio

Bach traité de façon urbaine :

Johann Sebastian Bach ; Toccata & Fugue in Dm, by Sinfonity

Johann Sebastian Bach ; Toccata & Fugue in Dm, BWV 565
Live recorded in Segovia ( Spain ) , Aug 2014   .Video produced by NURILANDS FILMS, directed by Núria García.


Un moment magique :

J.S. Bach -Toccata & Fugue in D-minor - Stephanuskerk Hasselt

De grote Toccata & Fugue van Joh. Seb. Bach in D-minor (BWV 565),
uitgevoerd door Gert van Hoef in Stephanuskerk te Hasselt.

registranten: Jan de Rooij en Willem de Boer

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2018

La rentrée littéraire

C'est dans une librairie de La Chaux-de-Fonds, cet après-midi, que j'ai choisi un roman de la rentrée littéraire 2018. L'offre est immense, Amélie est bradée à -20% ! Ce sera donc le roman "Quand les nuages poursuivent les corneilles" de Matthias Zschokke, paru aux Éditions Zoé en automne 2018 qui accompagnera mes soirées d'hiver au coin du poêle. C'est Isabelle Rüf qui a traduit de l'allemand. J'aime mieux le titre original : "Die Wolken waren gross und weiss und zogen da hoben hin" (quelque chose comme : "Les nuages étaient grands et blancs et passaient là-haut dans le ciel").  
Matthias Zschokke est né dans la Ville fédérale et habite depuis 1980 la ville qui est désormai la capital de l'Allemagne. Donc BB, comme BB...
Il a reçu le prix Femina étranger en 2009 pour son roman "Maurice à la poule"; en 2014 il est lauréat du Grand prix de littérature du Canton de Berne et en 1981 il a reçu le prix Robert Walser pour son premier roman, "Max". Robert Walser était également bernois, un de ces poètes maudit.
Matthias Zschokke est écrivain, dramaturge et cinéaste.

443A8706-91D6-4D0E-A0D3-13E13AD57931

Posté par jeanjacques1957 à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2018

L'été sans fin - Épilogue

L'été sans fin c'est achevé en catimini dimanche matin, très tôt. Il en reste un film qui tourne sans fin dans le projecteur. On y voit notamment, l'intérieur de l'Adriano's bar, avant les travaux de fin juillet, avant qu'il ne perde un peu de son âme... Des dégustations sans fin de sorbets à La Gelateria di Berna et des litres de café avalés dans tous les cafés de la planète.
Ce fut un été très long, très chaud et mélancolique...

Un été sans fin s'achève...

Le rêve, l'utopie d'un
ÉTÉ SANS FIN,
s'achève…
Images tournées pendant l'été 2018
Réalisation Jeanjacques666
Un florilège de souvenirs

Posté par jeanjacques1957 à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 septembre 2018

Un été sans fin - Balade

J'ai tenté de faire un film sur un sujet d'actualité ainsi que sur l'été, qui, peu à peu s'efface.

CE FILM RACONTE LA FIN DE L'ÉTÉ AINSI QU'UN DÉSASTRE ÉCONOMIQUE POUR L'AÉROPORT DE BELP/BERNE, UNE HISTOIRE MÉLANCOLIQUE...

Balade, de Wabern à l’aéroport de Belp/Berne, par les chemins de traverse

Les actualités
Balade, de Wabern à l’aéroport de Belp/Berne, par les chemins de traverse
Filmé le 16 septembre 2018
Réalisation Jeanjacques666
Un été sans fin

Posté par jeanjacques1957 à 23:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 septembre 2018

Un été sans fin - Le jardin de Lignières

E1928946-5F00-4E1B-BE03-C868AA0CBC1A

Le jardin de Lignières aux couleurs automnales en ce jeudi 20 septembre. A Berne le mercure est monté à 27 degrés. Les arbres hurlent de soif...
Égoportrait, ci-dessous, après libation, dans le gazon du jardin.

F59CD8F1-924D-419C-B642-D9EDB768677D

D6734B09-E926-42B4-93B2-93D2BF5A02AA

Posté par jeanjacques1957 à 22:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2018

Un été sans fin - En dehors des sentiers battus... (20)

Pauline Croze, née le 4 mai 1979 à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis, est une chanteuse et musicienne française. Ses chansons se rapprochent du style pop/folk, avec une forte composante de groove.

Pauline Croze - Jardin d'hiver (audio)

 

Pauline Croze - Quand je suis ivre

 
Barbara (ou Barbara Brodi à ses débuts, de son nom de naissance Monique Andrée Serf), née le 9 juin 1930 dans le 17e arrondissement de Paris et morte le 24 novembre 1997 à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est une auteur-compositeur-interprète française.

Barbara - Les Enfants de Novembre (Théâtre Mogador - Mars 1990).

 

Swing Time - Rogers and Astaire



Robert Charlebois (ICI)

Robert Charlebois Lindberg

 

Arno, de son vrai nom Arnold Charles Ernest Hintjens, est un chanteur et acteur belge, né le 21 mai 1949 à Ostende. Trilingue, il a d'abord surtout chanté en anglais avant de privilégier le français et parfois le flamand.
Il est souvent surnommé «le Higelin belge» ou encore «le Tom Waits belge».

Salvatore Adamo est un chanteur auteur-compositeur italo-belge né le 1er novembre 1943 à Comiso (Sicile).

Adamo & Arno - Les filles du bord de mer TV5MONDE 2016

Posté par jeanjacques1957 à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 septembre 2018

Un été sans fin - Balade urbaine

le 9, c'était un dimanche. Il faisait beau, un été sans fin...
Bien sur cela a débuté par des sorbets commandés à La Gelateria di Berna; quetsche, myrtilles (Heiti, en dialecte bernois) et fraise aceto balsamique.

8D92A5A9-B637-4CD3-8179-FD4D30F1FCDC

Pour digérer, grande ellipse autour de l'hôpital de l'Ile, jusqu'à la gare. Un café pris sur le pouce, au Tibits avant de rentrer à la maison.
J'ai filmé quelques plans de cette balade.

Balade urbaine dans la Ville fédérale

Un été sans fin
Balade dans la Ville fédérale (Berne)
Le figurant : Trazom
Filmé à Berne le 9 septembre 2018
Réalisation Jeanjacques666
"Rasez les Alpes qu'on voie la mer"

Posté par jeanjacques1957 à 22:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2018

Un été sans fin - Les vélos

Le vélo vert attend son propriétaire. Cela fait plusieurs jours qu'il patiente près de l'arrêt du bus...
Le vélo rouge est un support publicitaire à Wabern...

DECA44EC-0946-42AF-87FA-C6B906C38B04

FFB577D3-7619-4126-A316-9FEE04D790F3

un été sans fin

Posté par jeanjacques1957 à 22:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2018

Un été sans fin - Maria, Giacomo, Giuseppe et les autres...

Dans la cuisine, une odeur de café flotte. La cafetière italienne chantonne sur la gazinière. La voix de Maria envahi l'espace. Elle raconte, en voisine, sa vie simple. Cette voix donne la chair de poule. Inlassablement l'extrait de la Bohème est rejoué sur le gramophone...
"ma quando vien lo sgelo
il primo sole è mio
il primo bacio dell'aprile è mio."
C'est samedi soir. Les chats du quartier sont partis en goguette dans un cabaret au bord de l'Aar.
La nuit est bien avancée et sur l'écran d'un poste de télévision, un autre drame commence, celui de Violetta... Ce sont de jeunes chanteurs qui défendent cette Traviata jouée en plein air. Violetta c'est aussi le souvenir de Maria.
La Traviata, ça commence par des violons qui pleurent. D'instinct, on sait qu'un drame couve. Il y a ensuite une valse un peu nostalgique et le drame se noue.

Maria Callas Bohème: Si, mi chiamano Mimì...

 

La Traviata - Preludi - Toscanini (1929)

Orchestre Philharmonique de New York dirigé par Arturo Toscanini. Le prélude de l'acte 1 et 3 de la Traviata. Enregistrement 18 et 29 mars 1929

Posté par jeanjacques1957 à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,