Jeudi 24
A 13h34, j'ai pris l'autobus à l'arrêt "Bureau communal". Une foule d'ados a également envahi le car, rejoint par une autre cohorte à l'arrêt suivant.Le bus a ensuite quitté Lignières, le village des vacances de mon enfance. Tout ce petit monde ira s'enfermer dans les salles d'une école du Landeron et je prendrai le train. 
Les conversations allaient bon train. Ils parlaient de Fortnite et de parties sur Battle Royale, ils s'en BLC et trouvaient très stylé ceci ou cela. Quelqu'un a même lancé le mythique : "Bonsoir Pariiiiiiis, yeeyee".

Il n'y a rien à redire, les gars de Lignières sont dans le game...

Mardi 22 janvier 2019
Escapade à Grandchamp, le hameau de ma petite enfance. J'aime arpenter la plaine d'Areuse, en compagnie de ma tante S. Quand j'avais 5 ans, ce territoire me paraissait gigantesque. Cette plaine de taille modeste à mes yeux de "vieux de plus de 60 ans", a résisté aux constructions de maisons et immeubles. L'Areuse et le lac sont des remparts naturels contre l'érosion de l'espace par des habitats plus ternes les uns que les autres, dessinés par de promoteurs avides de dividendes.
B67C38E4-DE76-4648-8351-95D42A521350
Mercredi 23 janvier 2019
J'ai passé quelques heures, nuit comprise, dans le village des vacances de mon enfance. C'est l'hiver, à Lignières...
50053E53-0C98-43D4-BFB0-EA1C6F702FE1

CB5ACAE4-AF39-4308-B154-E08A97FFCC07

 

Jeudi 24 janvier 2019, bref passage à La Chaux-de-Fonds, La Tchaux, comme on appelle familièrement la ville de mon enfadolescence...
C'est dans la quartier des Forges que je me suis baladé. De toute ma vie, j'ai du traîner de ce côté-là de la Cité horlogère pas plus d'une dizaine de fois !
7CB31B07-771F-4AB7-9CF5-973EA8BA5F3B

209215DE-6165-44AB-9E77-B701D7EF9BEA

F83B3167-4C20-4FFA-BE71-BCE404C00BC6

 

Ch. M. Widor plays his Toccata from V Symphony Op. 42 No. 1

Charles-Marie Jean Albert Widor, né à Lyon le 21 février 1844 et mort à Paris le 12 mars 1937,  est un organiste, professeur et compositeur français.

La célébrité de sa Toccata de la Symphonie no 5 opus 42 en fait l'une des pièces pour grandes orgues les plus jouées encore de nos jours.