16 août 2019

Un été en Suisse - Un souper improvisé

Dégorger des rondelles d'aubergine tigrées, préchauffer le four à 240°. Rincer et serrer les rondelles d'aubergine dans un plat en terre, celui rapporté d'un voyage à Majorque, une feuille de papier alu fera office de couvercle. 50 minutes de cuisson. Napper le légume devenu fondant d'une sauce tomate maison. Tenir au chaud dans le four éteint.
Rincer du quinoa et le cuire 10 à 12 minutes dans un grand volume d'eau. Égoutter et le faire brièvement revenir dans une poêle dans laquelle une grande quantité de morceaux d'ail ont été attendris à l'huile d'olive. Glisser sur un plat de service et parsemer de fromage râpé. Du San Carlo 1/4 gras du Valposchiavo, une vallée située dans la partie italophone du canton des Grisons.
Préparer une salade verte agrémentée de carottes violettes crues, coupées en rondelles, de tomates bio achetées au marché, de concombre et de poivron, quelques feuilles de thym frais...
Ce repas improvisé se déguste en écoutant le concerto pour cor no5 en fa majeur de Giovanni Punto.
Pendant que la cafetière italienne chauffe, des abricots du Valais sera un dessert de saison.
En buvant le café, laisser des traces écrites, en police courrier new, de ce repas dans votre blog...

Giovanni Punto, né Johann Wenzel (Jan Václav) Stich le 28 septembre 1746 à Žehušice (Caslav) en Bohême et mort le 16 février 1803 à Prague, est un compositeur, violoniste et corniste de Bohême.

Giovanni Punto - Concerto pour cor no5 en fa majeur

Concerto pour cor no5 en fa majeur

Mouv.I: Allegro moderato 00:00
Mouv.II: Adagio 08:09
Mouv.III: Rondo: Allegretto 13:30

Cor/direction: Barry Tuckwell
Orchestre: The Academy of St Martin in the Fields

Posté par jeanjacques1957 à 23:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,