Samedi soir
La suite pour violoncelle et orchestre op. 50, Im Walde, de David Popper nous plonge dans une soirée automnale, pluvieuse et mystérieuse. Les papillons de nuit et les abeilles égarées ne participent plus aux soirées musicales dans la cuisine. La rigueur du climat d'automne en est la cause indique, en lettres cyrilliques, un petit imprimé collé sur l'oeil de boeuf. Seule la cafetière traverse sans rechigner les saisons.
L'oeil de boeuf est ouvert et on entend, en fond sonore, comme le grattement lorsqu'on écoute un disque 78 tours minute sur un gramophone, la pluie qui mouille la musique de David Popper.
Le café fume dans le tasse blanche. Le violoncelle joue la danse des gnomes et une furieuse envie de danser une valse saisi les jambes du chroniqueurs. Il s'échine, sur une vieille machine à écrire Remington, à taper le compte rendu de la journée. 
La troisième et dernière semaine des vacances scolaires commence lundi. La Ville fédérale est encore très calme. Dans la maison, les enfants du rez-de-chausée et ceux du premier étage ont emmené leurs parents en voyage. La maison est silencieuse et vide. Il n'y a de la lumière que dans la cuisine et dans le salon du 2e étage. Les étudiants du minuscule appartement sous les toits sont encore en Italie.
Me voilà donc responsable des lapins et de Paola, la chatte. Je prépare un plat de légumes le soir pour les lapins nains et deux fois par jour je rempli la gamelle de Paola. Désoeuvrée, Paola erre à la recherche d'une âme qui lui donnerait un petit supplément de nourriture. Si on l'écoutait, elle dévorerait des paquets entiers toute la journée. Pour ce premier soir, j'ai craqué à ses avances, elle sait nous charmer, et elle a reçu un supplément...

62C3DD66-596B-4644-A253-4F753535C21F

Musique pour un samedi soir automnal et pluvieux
David Popper, né à Prague le 6 juin 1843 et mort à Baden bei Wien le 7 août 1913, est un violoncelliste (et compositeur) originaire de Bohême, sujet austro-hongrois qui fit carrière dans l'Empire autrichien.
David Popper, Im Walde, suite pour violoncelle et orchestre op. 50 (1882)

David Popper, Im Walde, suite pour violoncelle et orchestre op. 50 (1882)

1. Eintritt
2. Gnomentanz
3. Andacht
4. Reigen
5. Herbstblume
6. Heimkehr

Antonio Meneses, violoncello
Sinfonieorchester Basel
Ronald Zollman, chef d'orchestre