Le jardin est superbe et les chambres sont très propres et le personnel est accueillant avec le masque de lait à la piscine de Paris.

Quand j'ai commencé de venir à Berne, en 1994, on ne trouvait pas d'huîtres dans la Ville fédérale. J'apportais des bourriches depuis Genève. 26 ans plus tard on trouve ces coquillages facilement. Peut-être qu'un jour quelqu'un se lancera dans la confection d'un rösti aux huîtres ..!

A80B7C6C-07DB-42E5-818C-F00969263036