09 juillet 2016

60e été - Adriano's bar

La Ville fédérale embaume le tilleul. La floraison a une semaine d'avance. En général, c'est vers le 17 juillet, que le parfum capiteux embue les esprits.
Aujourd'hui, le mercure a eu le vertige du haut de ses 30 degrés.
Les ventilateurs de l'Adriano's bar tournaient à plein régime. Pour se rafraîchir, rien de mieux qu'un iced espresso. A Majorque on l'appelle café con hielo. Le café est coulé sur de la glace.
Le haut-parleur, situé au-dessus de la machine à café, diffusait des chansons du groupe "a-ha"...


 

a-ha - Take On Me (Vocals Half-Step Out of Key)

 

Posté par jeanjacques1957 à 21:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 juillet 2016

60e été - Les coquelicots vont à l'Euro2016..!

Dimanche 3 juillet 2016
Les coquelicots dans la campagne de Wabern.

                                                 

Alors que le vol 2L0021 en provenance de Palma de Majorque passe au-dessus de la cuisine de l'appartement des papillons, il est 21H00, quelque part en France, résonne l'hymne allemand, suivi d'une Marseillaise guerrière. La seconde demi-finale comptant pour le championnat d'Europe des Nations de balle au pied masculin va commencer... Selon le dicton, c'est l'Allemagne qui gagne. Pas besoin de regarder cette rencontre qui n'intéresse que les chats du quartier, agglutinés devant des téléviseurs installés dans le jardin voisin. Le résultat pourra être consulté dans la presse du soir de demain.
Ci-dessous, quelques images de la partie de ballon rond opposant la Mannschaft aux Bleus:

la partie de ballon rond opposant la Mannschaft aux Bleus, extrait (1931)

 

Comme un p'tit coquelicot.

Marcel André Mouloudji, né le 16 septembre 1922 à Paris et mort le 14 juin 1994 (à 71 ans) à Neuilly-sur-Seine, est un chanteur, auteur-compositeur-interprète, peintre et acteur français d'ascendance paternelle algérienne.

Mouloudji : Comme un p'tit coquelicot.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juillet 2016

60e été - Le bel été

Nota Bene: le samedi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: www.lakevio.canalblog.com

Albert Marquet
(ou Pierre Léopold Albert Marquet) est un peintre post-impressionniste français né à Bordeaux le 27 mars 1875, mort à Paris le 14 juin 1947 et inhumé à La Frette-sur-Seine.

                                                   Capture
                                                                                                             Albert Marquet - Le grand olivier


Le banc, sous le grand olivier, sera occupé ce soir, à la fraîche. Les volets de la maison sont tirés afin de conserver un peu de frais dans les pièces. Le silence règne, troublé par quelques cris d'oiseaux batailleurs. Les chats du quartier sont en embuscade, prêt à l'attaque. Dans la maison, on entend le tic tac du régulateur qui trône dans le salon. C'est l'heure de la sieste. Heure Bleue écrit un texte. Les écrits de Heure Bleue sont toujours empreints de nostalgie. Elle l'enverra sur la toile via I-Truc (ICI). Le Goût ronfle. Il rêve à des toiles plus... enfin... à des toiles de Marquet moins académiques. Le politiquement correcte ne permet pas de présenter cette partie de l'oeuvre du peintre, à cette heure de grande lecture. Dans un soupire, il a tout de même écrit son billet hebdomadaire (ICI). Lakevio, l'instigatrice de ce  rendez-vous du lundi, a tapé son texte sur une vielle Underwood. Texte qu'elle a ensuite collé sur l'écran de sa tablette (ICI). Rose ne fait jamais la sieste. Sa boîte Agfa ne la quitte pas. Elle imprime rouleau sur rouleau. Elle arpente la maison et le jardin, tirant de magnifiques photographies en noir et blanc. Entre un défi à relever, des images à coller dans un album, elle griffonne, sur un coin de la nappe de la salle à manger un texte qu'elle envoie aussitôt à l'imprimerie (ICI). Praline papote dans la cuisine. Elle est de Savoie Praline, parfois d'ailleurs. De retour de Corse, elle a écrit son texte à l'aube, assise sur le banc qui est sous le grand olivier (ICI). Alphonsine, passionnée de couture, avant de faire la sieste, défait les noeud de son fil. Elle pourra ainsi écrire un texte cousu de fil blanc (ICI).  Colette, habite une pays où, l'hiver, la burle souffle avec violence sur la neige, qui forme des menées*, comme on dit chez nous, qui peuvent atteindre dix mètres... Elle a des soucis avec son ordinateur. Elle a tenté d'installer une nouvelle version de Word, la version XB758. C'est une version avant-gardiste. Pour l'instant, elle a juste réussi à voir la mire sur son écran. C'est donc en morse qu'elle transmet son texte. Elle est installée au salon (ICI). Liliplume fait la sieste dans la chambre couleur mer. Le matin, elle s'installe dans un coin du jardin et pratique l'aquarelle. Elle accrochera, en fin d'été, ces oeuvres dans le bureau . Elle a écris son texte directement sur sa tablette de chocolat (ICI).
L'heure de la sieste fera place, bientôt, au goûter. Des cartons d'invitation ont été expédiés au quatre coin de la blogsphère, un jeudi de pluie. Les invités vont arrivés d'une minute à l'autre. Il y aura un beau tapage d'iurne. Chacun apportera un texte. Les adresses sont consignées dans les commentaires des manuscrits de Lakevio (ICI). Il y aura des gâteaux, du café et du champagne. On dansera jusque tard dans la nuit. Saoul de bonheur, tout ce monde virtuel, s'en ira ensuite en vacances. Les chats du quartier pourront enfin dormir. La maison retrouvera tout son monde, à la rentrée, en septembre...
A noter, qu'ici, en ville de Berne, les vacances scolaires ont commencé le samedi 2 juillet et se termineront le dimanche 14 août!
Je vous souhaite une bonne semaine
Jean-Jacques'22
Berne, ce 4 juillet 2016
 
*congères

Posté par jeanjacques1957 à 16:16 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2016

60e été - Le rat des villes et le rat des champs...

Au réveil, surprise de voir le Gurten chapeauté d'un élégant nuage. la Ville fédérale resplendit sous le soleil...

                                                              
Dans la campagne de Wabern, les couleurs sont estivales. C'est le plein été... La ferme qui domine la plaine où coule la Gürbe, dans laquelle se reflètent des saules argentés, vend des cerises de haute tige, des framboises et des groseilles rouges dit le tableau noir...
Les poules picorent.

   Le vol 2L0020, d'Helvetic, vient de décoller de Belp/Berne. Il part pour Palma de Majorque. Il est 12H50.

ENCORE UN BEAU DIMANCHE

P.-S. Dans la soirée, quelque part en France, la partie de balle au pied opposant les Bleus à l'Islande tourne à la débandade pour les fiers vikings...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 juillet 2016

60e été - Une tartelette, pour une odelette...

Une tartelette au citron de chez Duperray à La Clayette. Dégustée il y a une quinzaine de jours. (Arrivée par transport spécial)

                                                                    

odelette

Extrait de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 juin 2016

60e été - Berne - Euro 2016

Berne, un mardi de fin juin, vers 18H15...

En France, les stades sont déserts ce soir. C'est le repos. Les Islandais savourent une victoire inespérée... Les Anglais ont choisi de quitter l'Euro 2016. Un divorce à l'italienne...

                                           On dirait le sud, le temps dure longtemps...

 

                     Une soucoupe volante au-dessus de Berne!

Posté par jeanjacques1957 à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juin 2016

60e été - Faulensee

Parmi les trois balades "classiques" du dimanche, l'une d'elle longe le lac de Thoune entre Spiez et Faulensee. Aujourd'hui, elle fut parcourue à l'envers sur une petite distance seulement. La forêt de hêtres qui descend jusque sur la rive s'affaibli au fil des années. Les vagues mange la rive et quelques arbres se sont effondrés dans le lac. Dans la partie supérieure, très pentue, des glissements de terrain sont fatals pour les hêtres. 
Cette petite portion de forêt originel laisse entrevoir le paysage à l'époque romaine.
Ce sentier bucolique, sous les hêtres, à été inauguré en 1914.
Sous le regard d'un lama, insolite dans une prairie au bord de ce lac romantique, un bateau de ligne quitte Faulensee. Il cabote de Thoune à Interlaken

                                                                                   

ENCORE UN BEAU DIMANCHE

Posté par jeanjacques1957 à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 juin 2016

60e été - de Lignières au Landeron

Jeudi 23 juin 2016
A pied, par le chemin des écoliers, descente depuis Lignières au Landeron. La chaleur est intense, le thermomètre marque 33 degrés. Le sentier est en partie dans la forêt.
Quelques vers du "Dormeur du val" de Rimbaud ont été choisi par Brin De Broc pour débuter un article très documenté sur un métier devenu rare,matelassier (ICI). En cheminant dans la forêt, j'ai vu plusieurs trous de verdure où un soldat dont les narines ne frisonnent plus aurait pu reposer...
Cette descente à travers la forêt et les vignes permet de contempler les Alpes, le lac de Bienne et la bande de terre qui forme la presqu'île Saint-Pierre, où Rousseau se réfugia quelques temps. A cette époque là, c'était une île.
Cette courte randonnée, permet aussi d'évoquer le recueil de nouvelles de Robert Walser, "Seeland". Si le romancier et poète ne cite pas les lieux, c'est dans cette région que se déroule "La promenade" et les autres textes qui forment ce livre.

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2016

60e été - Dans la plaine d'Areuse, été 62

LA PLAINE D'AREUSE

Les étés d'antan... 1962
L'aérodrome sur lequel s'était posé un DC3 en juin 1957 (ICI) se situe à gauche du char de foin.
5 ans se sont écoulés, en culottes courtes, comme on disait alors, coiffé d'une casquette, je m'accroche au char de foin, ma compagne de jeu n'a pas l'air trop rassurée.
Moment de détente au jardin en compagnie de ma grand-mère...
Les photographies ont sans doute été prises par ma tante. Aujourd'hui, alerte octogénaire, on peut la voir arpenter la plaine d'Areuse, lors de sa promenade quotidienne et il faut être bon marcheur pour la suivre.

Plus qu'une photo couleur numérique de notre époque, cette photo d'un char de foin en noir et blanc argentique reflète admirablement l'été...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2016

60e été - Séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"

Un avion DC 3 atterrit à l'aérodrome d'Areuse

Picture  

Le DC 3 devant les hangars de la « Transair » (Press Photo Actualité, Neuchàtel.)

Pour la première fois dans le canton de Neuchàtel

Le contrôleur du tram no 5 qui, un jour, criait joyeusement :«En voiture  pour Serrières, Auvernier, Colombier, Areuse, avec communication pour l'Amérique » ne faisait que de l'anticipation.

En effet, hier après-midi, un gros avion américain se posait sur les pistes d'Areuse, devant les bâtiments de la Transair. Il ne s'agissait pas encore de l'inauguration d'une ligne avec service régulier, mais puisqu'un DC 3 a pu se poser, tous les rêves sont permis.    

Notre visiteur était imposant et la douzaine d'avions de tourisme à 3 ou 6 places en réparation dans les ateliers Transair faisaient figure de parents pauvres. Toutefois c'est avec eux que nous aurions préféré faire une balade dans le ciel hier. Car notre DC 3 ne doit pas être des plus confortables :    

Utilisé pour le transport, l'avion qui porte la marque US Air Force ne possède en effet de fauteuils que pour les membres
de l'équipage. Dans la carlingue, où pourraient prendre place 28 personnes, il n'y a qu'un banc au-dessus duquel pendent des parachutes. On nous montre gentiment la façon dont se préparent les sauts dans le vide
    

Les quatre membres de l'équipage ne se sont arrêtés à Transair que pour des questions de service. Ils vont repartir pour le poste de base qui est Chàteauroux. Après une visite de la piste longue de 750 mètres, un dernier salut, le bi-moteur s'en va cahin-caha jusqu'au point de départ. Les hélices tournent, le foin coupé qui jonche les abords de la piste s'envole de tout côté et bientôt le lourd appareil quitte le sol. Quelques centaines de mètres en direction de l'est, un virage et un passage en signe d'adieu sur la tête des spectateurs, pour la plus grande joie des écoliers venus admirer le « gros oiseau ». Bon voyage, DC 3.

RWS.

Article paru dans "L´Express" daté du samedi, 22 juin 1957

                                                                 météo
                                                          "L'Express" daté du 22 juin 1957

"L'Express est le nouveau nom de la Feuille d'avis de Neuchâtel (dès 1766), fondée en 1738 comme Feuille d'Avis, qui est elle-même le plus ancien journal en langue française. La parution augmenta,d'une fois par semaine, en 1855, à deux fois par semaine, 1873 à trois fois par semaine. Depuis 1884, la Feuille d'Avis de Neuchâtel est un quotidien. En 1964, elle fusionna avec L'Express de Neuchâtel, fondé en 1891, dont elle reprend le nom en 1988. L'Express est un journal indépendant, mais il conserva jusqu'à l'époque actuelle une position conservatrice.
En 1996 sa rédaction a fusionné avec celle de L'Impartial, l'autre quotidien du canton du canton de Neuchâtel, édité à La Chaux-de-Fonds. Les deux journaux ont leur propre partie régionale et la une qui les distingue, le reste du journal est produit de manière centrale à Bussigny/Lausanne."
(Source: Wikipédia)


L'ÉTÉ, LE BEL ÉTÉ

Un été à la Schenkstrasse - 2011
Été urbain - 2012
Un été de porcelaine - 2013
Été'14 - 2014
Un été aigre-doux - 2015
(Cliquez sur les dates pour admirer les étés passés...)

"Le 60e été", séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"

Posté par jeanjacques1957 à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,