09 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 17/18 - Un petit covid-19 pour le dessert ?

 Ces trois vaches (voir la photographie ci-dessous) tournent, depuis quelques jours, sur les statuts WhatsApp. 

Tout le mon en parle en ce moment du Covid-19.

Mercredi, le directeur de la santé du canton de Berne, au cours d'une conférence de presse à annoncé qu’à compter de lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos, magasins etc. Plusieurs cantons ont déjà adopté cette consigne depuis plusieurs semaines.
Aujourd’hui, le Conseiller fédéral Alain Berset a gazouillé pour rappeler les règles d’hygiène.
Face à la hausse des cas de Covid-19, l’OFSP* passe en alerte orange. Après les affiches rouges pendant le semi-confinement, puis de l’affiche bleue, nous passons à l’affiche orange.
Pour digéré toutes ces nouvelles médicales, je suis allé manger un plat de spaghetti carbonara au Grissino. Pour le dessert je n’ai pas résisté au tiramisu accompagné d’un espresso.

*OFSP, Office fédéral de la santé publique

F662D500-1D89-4E24-9570-F28B26E7CCC9

6575104C-737E-4175-A2BB-18ADF094859D 1A3106B4-1ABC-4176-B6D0-63563C0FFDCA

 

CC2F5209-032E-45C3-9536-F98008ACD328

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 13/18 - Épilogue d'une série de vidéogrammes filmés lors d'un printemps inédit ...

Samedi, j'ai arpenté la plaine d'Areuse en compagnie de ma tante (ICI). Il y a cinq mois, j’avais également arpenté cette plaine, où planent les souvenirs de mon enfance, en sa compagnie. J’y ai tourné l’épilogue de ma série de vidéogramme consacrée à un printemps au temps du coronavirus. C’était le 14 mai.

                                Un printemps au temps du coronavirus (épilogue)
                                Sur les traces de mon enfance, dans la plaine d'Areuse
                                Carnet vidéo filmé le 14 mai 2020
                                Images, montage, réalisation Jeanjacques666
                                Conversation avec le vent
                                Aves Susanne
                                Elle a fêté ses 85 ans le 11 mai


[Un printemps au temps du coronavirus "La Genèse" (ICI)Un printemps au temps du coronavirus "exode" (ICI)Errance dans une ville morte (ICI) et AVRIL VALSE - floraisons - (ICI)]

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 9/18 - avoir le seum

" j’ai trop le seum"

Quelques éléments de réponse glanées sur la toile virtuelle :

  • Étienne Lantier fait pas les choses à moitié en fait il a le seum pasq’il s’est fait tèj’ de sa teboi pasqu’il a péta son boss pasque son boss lui manquait trop de respect et ça c’est pas correct sérieux donc il a le seum il fait nuit et il est à Pôle Emploi […]. — (Quentin Leclerc & ‎Michel PimpantLes Boloss des belles lettres : La littérature pour tous les waloufs, J'ai Lu, 2013)


    • Les jeunes Français parlent un mélange de français, de verlan, d’arabe, de tzigane, d’anglais, de vieil argot et d’expressions inventées. « J’ai le seum » tiré de l’arabe, veut dire « Je suis en colère ». — (Isabel Rivero-VilaL’Interculturel à travers le multimédia dans l’enseignement du français langue étrangère, Ediciones Universidad de Salamanca, 2014, page 370)

De la même façon, « avoir le seum » peut aussi être rendu plus intense par l’ajout du mot « trop » largement employé par les jeunes, voire les très jeunes, à la place du mot « très ». Vous savez, quand vos enfants vous disent d’un plat délicieux « c’est trop bon » au lieu de « c’est très bon ».
L’expression devient alors « avoir trop le seum ». Ceci ne rend pas grand chose à l’infinitif. Mais cela prend toute sa puissance au présent de l’indicatif « j’ai trop le seum ».

Avoir le seum signifie « avoir la haine, être dégoûté, avoir la rage, avec un sentiment de frustration ». Par extension, c’est aussi « être en colère ».
Cette expression est apparue en français vers 2004 mais c’est surtout à partir de 2012 qu’elle s’est répandue, lorsque le mot seum a été employé dans plusieurs chansons de rap. À partir de là, le mot seum et l’expression avoir le seum se sont diffusés d’abord dans l’argot des banlieues, puis dans l’argot des jeunes en général.
L’expression avoir le seum est synonyme de avoir les boules. Ces deux expressions veulent dire la même chose, mais elles ne sont pas employées par les mêmes générations !

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2020

Un automne masqué - Nuit 1/18

Juliette GRÉCO - Déshabillez moi

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2020

L'été de la pandémie - À la une

C'est la dernière semaine de l'été météorologique.
En France, on ne parle que d'elle, LA RENTRÉE. Ici, dans la Ville fédérale, elle est oubliée depuis longtemps, les écoliers entament leur troisième semaine d'école !
Et moi, je suis à la une de Vogue ... Toujours aussi mal rasé et les cheveux en bataille. Je dois trouver un coiffeur. Je porte un masque chirurgical au cas où il me viendrait à l'idée d'entrer de façon impromptue dans le bloc opératoire d'un hôpital de campagne. On ne sait jamais ...

69E2E572-5E36-4DC8-8CA5-296EFF8449B4

Posté par jeanjacques1957 à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 août 2020

L'été de la pandémie - Égoportrait

Cela me plairait de devenir un personnage de BD. Il serait temps que je trouve un coiffeur. Depuis le 29 juillet, mes cheveux ont pris le large ...
L'avantage d'avoir les yeux dissimulés derrière des lunettes de soleil et le visage caché par un masque c'est que le botox devient inutile !

AC8FAC61-4C8D-444A-AC60-FEFA98510721

Posté par jeanjacques1957 à 21:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2020

L'été de la pandémie - 1er août

31 degrés pour ce jour de fête nationale !
Le Palais fédéral (Parlement) en tenus de fête, photographie de Ric, envoyée via I-Truc.
Extrait d'un article de presse.
20h00, toutes les cloches du pays sonnent.

031C6AE8-D4E8-4035-9934-FAEF762BF7B1

229DF990-A925-4F3D-A5B7-EDE2EC553186

FB591FB1-57B1-4DF0-A99C-9CCE2F4FBCE1

Posté par jeanjacques1957 à 22:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 juillet 2020

L'été de la pandémie - Demain, la Suisse fête ses 729 ans ...

Demain, le 1er août se fêtera en catimini. Un virus en est la cause ... 

7BB0156B-AB39-4ED1-BE34-94170B4EBD86

B92737BD-229D-42C9-B9AC-F1C778610167

Posté par jeanjacques1957 à 23:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juin 2020

L'été de la pandémie - Affiche

Gare de Moutier

                                   AC97E0BB-5DEA-407D-8473-1BB10D244020

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mai 2020

Un printemps au temps du coronavirus - nuit 3/7 - Vallée de Conches (Goms)

Partie de Berne, la voiture roule jusqu'à Kandersteg. Un peu d'attente avant de charger l'auto sur le train qui traverse les Alpes dans un trou de souri, le tunnel du Lötschberg. Déchargement à Goppenstein et départ pour la Vallée de Conches. Il fait beau. A Münster, nous dînons dans notre stamm, l'hôtel de La Croix d'or et Poste. Nous nous installons sur la terrasse. Tout est organisé pour que les distances ne permettent pas à un éventuel covid-19 de polluer les dîneurs. Après l'incontournable espresso (un café qui réveillerait un mort tant il est mauvais !) randonnée jusqu'à Obervald et retour. Le paysage est grandiose. Les prairies fleuries ondulent sous le vent. Les Alpes cernent la vallée. Une vallée qui nous est familière en hiver, couverte de neige et en automne avec de belles couleurs. Belle découverte du Goms aux portes de l'été ...

Vallée de Conches (ICI)

691CBB7E-4734-438A-B647-4F8CE13934AE

32FE2509-F93C-40CA-A6CD-384CF9B48234

Posté par jeanjacques1957 à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,