25 août 2017

L'été russe - Ville/campagne

Corcelles BE, dans le Jura bernois
La Chaux-de-Fonds, la ville de mon enfance

Photographies prisent ce vendredi d'été. L'automne s'installe en catimini...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 août 2017

L'été russe - Le jardinet II

Le jardinet II, état au 21 août 2017.
Le rosier comte de Chambord remonte...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

23 août 2017

L'été russe - Légume

Une magnifique betterave chioggia bio, acquise samedi au marché, Place fédérale.

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2017

L'été russe - Août

Pierre Perret - C'est au mois d'août (1972)

 Les quatre barbus - Au 31 du mois d'août

Ray Ventura - À la mi-août

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 août 2017

L'été russe - Soir d'été II

Les belles soirées d'été ont encore de beaux jours devant elles avant l'arrivée de l'automne...
Les instantanés ont été pris hier soir, Place de la gare. J'allais récupérer mon vélo garé au parking à cycles. Dans la langue de Brecht cela ce dit: "Velostation".

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


20 août 2017

L'été russe - Soir d'été

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 août 2017

L'été russe - Le jardin de Lignières

Le jardin de Lignières dans la belle lumière du soir...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 août 2017

L'été russe - ...

marcher encore
où sont les fontaines
d'abondance
à minuit
sur les routes
du déchirement

Francis Giauque (1934-1965)

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2017

L'été russe - Frivolités...

Charlotte Julian, née le 12 janvier 1951 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est une chanteuse et actrice française. Elle est également peintre dans un style naïf.

Elle est remarquée à ses débuts en 1972 avec l'air célèbre Fleur de province qu'elle chantait d'ailleurs à l'antenne en sabots et, en 1973, avec le titre Tout le monde à la campagne. On lui doit également en 1978 l'interprétation de la Zoubida.

 

Charlotte Julian - Fleur de province (1972)


Anne Léonard, née le 7 février 1942, est une chanteuse française.

Anne Léonard - Ma p'tite culotte (1977)



Ca c'est un collector !!!

Frédéric Lecoultre - J'ai un poele à mazout (1971)


Jean Vanobbergen, né le 6 juillet 1936 à Bruxelles, est un chanteur mieux connu sous le pseudonyme Le Grand Jojo ou Lange Jojo chez les Néerlandophones.

Nota bene:
Je possédais plusieurs disques microsillon 33 tours en vinyle du Grand Jojo. Je les avais acheté à Bruxelles, à la Maison Bleue, à la fin des années septante. Ils ont disparu lors d'un déménagement...

Le grand Jojo - Anderlecht Champion

 

Le Grand Jojo Le Tango Du Congo


David et Jonathan est un duo de chanteurs français des années 1980 composé de David Marouani, de son pseudonyme David Gategno, né le 13 septembre 1969 et Jonathan Bermudes, né le 8 février 1968.

David et Jonathan - Est-Ce Que Tu Viens Pour Les Vacances? (1988)

16 août 2017

L'été russe -Henri Tachan

Henri Tachdjian dit Henri Tachan, né le 2 septembre 1939 à Moulins, est un auteur-compositeur-interprète français.

Henri TACHAN-"Ni gauche, ni centre, ni droite" - "La vie"

« Le lion est lâché ! Ecoutez-le rugir... Celui-là rugit fort et rugira longtemps... » écrit Jacques Brel comme postface à son premier Album en 1965.

Henri Tachan - Entre l'amour et l'amitié

Entre l'amour et l'amitié

Entre l'amour et l'amitié
Il n'y a qu'un lit de différence,
Un simple "pageot", un "pucier"
Où deux animaux se dépensent,
Et quand s'installe la tendresse
Entre nos corps qui s'apprivoisent,
Que platoniquement je caresse
De mes yeux ta bouche framboise,
Alors l'amour et l'amitié
N'est-ce pas la même romance ?
Entre l'amour et l'amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie...

Entre l'amour et l'amitié ils ont barbelé des frontières,
Nos sentiments étiquetés,
Et si on aime trop sa mère
Ou bien son pote ou bien son chien,
Il paraît qu'on est en eau trouble,
Qu'on est cliniquement freudien
Ou inverti ou agent double,
Alors qu'l'amour et l'amitié
Ont la mêm'e gueule d'innocence,
Entre l'amour et l'amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie...

Entre l'amour et l'amitié
La pudeur a forgé sa chaîne,
A la barbe du Monde entier
Et de ses gros rir'es gras de haine,
Bon an, mal an, les deux compagnes
Se dédoublent ou bien s'entremêlent,
Comme sur la haute montagne
Le ciel et la neige éternelle,
Entre l'amour et l'amitié
Se cache un petit bout d'enfance,
Entre l'amour et l'amitié
Il n'y a qu'un lit de différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie!

Paroles et Musique: Henri Tachan

Henri TACHAN-La tendresse



HENRI TACHAN Mozart, Beethoven, Schubert et Rossini_

 « J'aime Tachan, insolent, triomphant. Il cogne, il mord, il ravage, il saccage, il taille en pièces, il poignarde en plein cœur… Il aime, je l'aime. » (Serge Reggiani)

Henri Tachan chez lui - 15 mn .mov

 

HENRI TACHAN Pas vieillir, pas mourir.

HENRI TACHAN  Pas vieillir, pas mourir.

Je veux avoir le temps d'apprivoiser les mouches,
Je veux l'Eternité pour apprendre ta bouche,
Je veux voir les saisons minute par minute,
Brindille par brindille tout le bois de ma hutte.
Je veux, chaque seconde, connaître une habitude,
Comme un chien familier, comme la solitude,
Je veux me coucher là et n'être pas rentable,
Je veux vivre la vie d'une pierre, d'une table,
Sans suspense, sans destin, sans crainte, sans dénouement,
Je veux avoir le temps de perdre tout mon temps.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Je veux que tu sois belle et que tu brûles ailleurs,
Comme une bête en feu sans que j'aie ni douleur
Ni jalousie ni haine ni fierté pour rien,
Je ne veux plus, familles, votre orgueil sicilien,
Je veux avoir le temps de simplifier nos corps.
Cette fille qui passe, il me la faut encore,
Cet étranger te plaît et c'est épidermique,
Je veux avoir le temps de comprendre cette musique,
Je veux avoir le temps de ne plus avoir mal,
Je veux avoir le temps d'être enfin animal.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Je veux des barricades qui servent à quelque chose,
Que près des immortelles, elles vivent, les roses,
Je veux que les enfants ne soient plus des victimes,
Qu'on raye des dictionnaires "bombarde", "tue", "assassine",
Je veux que la Raison n'ait plus droit de cité,
Qu'"intelligent", "malin" deviennent inusités,
Je veux avoir le temps de faire vingt ans de taule,
Cent ans de poésie, mille ans sur ton épaule,
Je veux avoir le temps d'être ni vieux ni sage,
Je veux avoir le temps d'être l'idiot du village.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Paroles et Musique: Henri Tachan

Henri TACHAN- Pas Tintin

Henri TACHAN-Un piano

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,