19 octobre 2018

De Lisbonne à prêles, avec Les Doors et Amália...

Une version surprenante de l'adagio d'Albinoni par Les Doors,

 
THE DOORS - ALBINONI ADAGIO.

 

EN ÉCOUTANT L'ADAGIO D'ALBINONI

Je suis avec vous
angoissés
garrottés au fond des geôles
de la disgrâce
je suis avec vous
qui meurtrissez vos poings
aux aspérités
des murailles qui vous enserrent
maudits rejetés par la mer
comme des poissons crevés
ensablés dans les dunes
d'un monde hostile et muet
je suis avec vous
pendant qu'on enfonce les clous
dans les pieds et les mains du Christ

Prêles, le 2 juin 1964

FRANCIS GIAUQUE (1934 - 1965)

Amália Rodrigues Cheira a Lisboa

Amália Rodrigues Fado Português

Lisboa A Noite Amalia Rodrigues

Lisboa à Noite

Amália Rodrigues

Lisboa andou de lado em lado
Foi ver uma toirada, depois bailou, bebeu.
Lisboa ouviu cantar o fado
Rompia a madrugada quando ela adormeceu.

Lisboa não parou a noite inteira
Boêmia, estouvanada, mas bairrista
Foi à sardinha assada lá na feira
E à segunda sessão de uma revista

Dali p'ro Bairro Alto enfim galgou
No céu a lua cheia refulgia
Ouviu cantar o fado, então sonhou
Que era saudade aquela voz que ouvia

Compositor: Fernando Santos e Carlos Dias

Uma casa portuguesa - Amália Rodrigues

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 octobre 2018

Bâle

Samedi 29 septembre, les vacances s'achevaient et, sur un coup de tête, virée impromptue à Bâle. Une ville aux antipodes de l'agitation de la Mégapole (Zurich). Comme à Berne, Zurich ou Soleure, j'y ai mon stamm. Il faisait beau temps, on attendait la pluie, on l'attend toujours...

Quelques images subsistent de ce voyage éclair dans la ville rhénanes:

Impressions bâloises #vlog

Impressions bâloises
Carnet vidéo filmé à Bâle le 29 septembre 2018, (vlog)
Réalisation Jeanjacques666

(P.-S. quand la vidéo est lancée, cliquez au bas de l'mage sur le logo "plein écran")

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 octobre 2018

Un semblant d'été, d'été sans fin...

Doux samedi soir d'octobre. A 21h30, la température était encore de 11 degrés et la foule se pressait à La Gelateria di Berna. J'ai dégusté ma friandise sur la terrasse, glace gianduia, glace yaourt coing et sorbet myrtilles (Heiti, en dialecte bernois)...
Il y eu ensuite descente en ville et passage à l'Adriano's bar pour un café. Le bar était étrangement désert. Deux ou trois clients à l'ntérieur et à peine plus sur la terrasse.

2C70B35E-D427-4D33-A551-67CEF8980E6D

Posté par jeanjacques1957 à 23:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2018

Le 26 septembre, c'était les vacances, le temps était magnifique. La randonnée de Turren au Brienzer Rothorn, par le chemin des crêtes, fut la plus belle randonnée de ces 20 dernières années. Il faut compter 4 heures de marche, pause non comprises.
Les paysages sont à couper le souffle, le sentier est assez difficile par endroit, si on souffre de vertige.
Tout commence par des prairies où paissent les vaches, et, plus nous grimpons, plus le sentier se fraye un passage sur l'étroite bande du faîte des crêtes.

J'ai réalisé un film :

Randonnée, au Brienzer Rothorn

RANDONNÉE De Turren 1520 m. au Brienzer Rothorn 2350 m. par le sentier des crêtes
4 heures de marche

Le figurant : Trazom
Filmé le 26 septembre2018
Réalisation Jeanjacques666

(Quand vous avez lancé la vidéo, au bas de l'image, cliquez sur le logo plein écran. Mettez un casque pour une bonne qualité de son. Bonne randonnée !)

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2018

Un goût de tarte tatin

Hier, c'était un dimanche doux et chaud pour la saison. La Gelateria di Berna, vers 16h30, était prise d'assaut par les amateurs de rafraîchissements. J'ai choisi une glace tarte tatin, avec des petits morceaux de pommes, et un sorbet de chocolat et un citron de Sorrente.

477698CF-3D8B-4F49-A4EF-DCED8EFC6D4F

EDF55BAC-5133-408F-ACB0-79811ADD954A

Du 18 au 28 octobre se déroulera, dans la Ville fédérale "Schnit", le festival international du court métrage.

Posté par jeanjacques1957 à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 octobre 2018

Un été sans fin - La désalpe

C'était un samedi, le dernier jour de l'été, de l'été sans fin. Dans le village des vacances de mon enfance se déroulait la désalpe.
Le temps était magnifique. Un ciel bleu, propice à sortir la caméra et à tourner la manivelle, pour enregistrer, sur de vieille pellicule Kodachrome 40, le cortège floklorique. En vrai, la caméra format super-8, dort depuis longtemps dans un tiroir.  J'ai donc réalisé un vidéogramme de l'événement.

L'affiche du film :
CA08FF96-56A5-47C9-92FB-0CA2E69520D4
Place au cinérama :

43e désalpe de Lignières

Les actualités
43e désalpe de Lignières
22 septembre 2018
Reflets filmés
Réalisation Jeanjacques666
Un été sans fin


Les désalpes des années précédentes peuvent être vues (ICI)

Posté par jeanjacques1957 à 22:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 octobre 2018

Une virée à Zurich

Depuis plusieurs années, j'ai baptisé Zurich, La Mégapole. Berne est la Ville fédérale, mais la capitale économique du pays, c'est Zurich. Il y a un café minuscule où les doppio sont délicieux... (ICI)
Zurich est à 1 heure de train de Berne.
Lundi passé, j'étais en vacances, et vers midi, départ pour la grande ville. J'ai filmé quelques plans. C'est un film urbain, un peu caustique, avec fontaines et café...

La Mégapole en automne (Zurich) #VLOG

LA MÉGAPOLE EN AUTOMNE (ZURICH)
Le figurant : Trazom
Réalisation : Jeanjacques666
Carnet vidéo filmé le 24 septembre 2018 (VLOG)

Posté par jeanjacques1957 à 23:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2018

Dernier jour de septembre...

Dernier jour de septembre, qui tombe un dimanche !
Demain, c'est une plongée au coeur de l'automne avec dans la tête, des brides de souvenirs de cet été sans fin, souvenirs qui se superposeront à des impressions d'automne.
Ce dimanche, avant l'orage et la pluie, il a été possible de savourer des sorbets sur un banc, devant La Gelateria di Berna. Les parfums choisis : Sorbet de chocolat, sorbet quetsche et sorbet myrtille. Tout en mangeant des glaces, je lisais un roman de 1924, raconté par Pivoine (ICI).
Avant l'orage, il a été possible de faire un égoportrait automnal, de photographier quelques affiches et de lire, écrit avec des craies de toutes les couleurs, que l'on pourra manger des glaces et des sorbets jusqu'au 10 novembre...

3F70CC29-3D3B-4EF0-9D17-5343B3EDFD62

Posté par jeanjacques1957 à 22:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 septembre 2018

L'automne

Une musique un peu mélancolique qui illustre bien un automne naissant...

© Concierto de Aranjuez (1939) - Joaquín Rodrigo - DRSO - Pepe Romero - Rafael Frühbeck de Burgos

1 Allegro con spirito
2 Adagio  7,25
3 Allegro gentile 18,57
Members of the Danmarks Radio SymfoniOrkestret: http://www.dr.dk/Koncerthuset/kor-og-...
Recording date : 21. March 2013 © Danmarks Radio

Bach traité de façon urbaine :

Johann Sebastian Bach ; Toccata & Fugue in Dm, by Sinfonity

Johann Sebastian Bach ; Toccata & Fugue in Dm, BWV 565
Live recorded in Segovia ( Spain ) , Aug 2014   .Video produced by NURILANDS FILMS, directed by Núria García.


Un moment magique :

J.S. Bach -Toccata & Fugue in D-minor - Stephanuskerk Hasselt

De grote Toccata & Fugue van Joh. Seb. Bach in D-minor (BWV 565),
uitgevoerd door Gert van Hoef in Stephanuskerk te Hasselt.

registranten: Jan de Rooij en Willem de Boer

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2018

La rentrée littéraire

C'est dans une librairie de La Chaux-de-Fonds, cet après-midi, que j'ai choisi un roman de la rentrée littéraire 2018. L'offre est immense, Amélie est bradée à -20% ! Ce sera donc le roman "Quand les nuages poursuivent les corneilles" de Matthias Zschokke, paru aux Éditions Zoé en automne 2018 qui accompagnera mes soirées d'hiver au coin du poêle. C'est Isabelle Rüf qui a traduit de l'allemand. J'aime mieux le titre original : "Die Wolken waren gross und weiss und zogen da hoben hin" (quelque chose comme : "Les nuages étaient grands et blancs et passaient là-haut dans le ciel").  
Matthias Zschokke est né dans la Ville fédérale et habite depuis 1980 la ville qui est désormai la capital de l'Allemagne. Donc BB, comme BB...
Il a reçu le prix Femina étranger en 2009 pour son roman "Maurice à la poule"; en 2014 il est lauréat du Grand prix de littérature du Canton de Berne et en 1981 il a reçu le prix Robert Walser pour son premier roman, "Max". Robert Walser était également bernois, un de ces poètes maudit.
Matthias Zschokke est écrivain, dramaturge et cinéaste.

443A8706-91D6-4D0E-A0D3-13E13AD57931

Posté par jeanjacques1957 à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,