18 décembre 2015

Souper improvisé

Dîner du mercredi 15 décembre 2015

Salade composée de mâche (rampon ou doucette selon les régions), pourpier d'hiver, choucroute crue et kimchi
Gratin de nouilles (konjak) avec chou pointu, shiitake, crème crue et fromage râpé (sbrinz)
Risotto (riz du Tessin) aux coings
Mousse au chocolat avec zestes d'orange bio
Café

Posté par jeanjacques1957 à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 décembre 2015

Le Märlitram

Le Märlitram. Le Märlitram, le tram des contes (ICI) et (ICI) est de retour. Il sillonne les rue de la Ville fédérale. Serrés sur les banquettes latérales les bambins écoutent un ange qui leur raconte des contes de Noël.
Le Märlitram, un rêve passe... 

Pour les adultes, un magnifique téléfilm à voir ou revoir: "Neuf jours en hiver", réalisé par Alain Tasma avec entre autres, Catherine Hiegel, Robinson Stévenin, Yannick Choirat...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2015

Entrée dans l'hiver méthaphysique...

Václav Jan Křtitel Tomášek, né le 17 avril 1774 à Skuteč et mort le 3 avrll 1850 à Prague, est un compositeur tchèque.


Requiem en ut mineur (1820)

Ce requiem est magnifique, puissant. Certains mélomanes disent que Mozart est dépassé. C'est en tout cas un répertoire peu connu, qu'il faut découvrir. 

Soprano: Magdaléna Hajóssyová
Alto: Marta Benacková
Tenor: Vladimír Dolezal
Bass: Milan Bürger

Chorus: Kühn Mixed Choir

Orchestra: Prague Philharmonic

Conductor: Bohumil Kulínský

Václav Jan Tomášek - Requiem in C-minor (1820)

Posté par jeanjacques1957 à 23:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2015

Trio...

Le tram vapeur circulait dans la Ville fédérale dimanche (3e dimanche de l'Avent), Son sifflet résonnait aux quatre coins de la capitale. Depuis le 31 juillet 1914, la vieille Europe agonise avec des soubresauts de nostalgie...


Brin de Broc, rôde, aux alentours de l'imprimerie qui, nuit après nuit, imprime les billets estampillés "Rêveries". Elle attend patiemment que résonne dans le haut-parleur de son ordinateur, un trio de Mendelssohn, trio qui semble intéressant. Voici la partition de ce trio pour piano No1. Une musique qui illustre à merveille une journée d'hiver... Une demi heure de rêveries...

1. Molto allegro ed agitato
2 Andante con moto tranquillo
3 Scherzo: Leggiero e vivace
4 Finale: Allegro assai appassionato 

                                                                                                       Mendelssohn

                                                                                                      Mendelssohn

Felix Mendelssohn - Piano Trio No. 1 in D minor

 


 Quelques douceurs traditionnelles pour les fêtes de Noël, apportées d'Andalousie par Magnolia.

Posté par jeanjacques1957 à 23:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 décembre 2015

Lever de soleil

Ce matin, magnifique lever de soleil, le brouillard s'est enfui au fond d'obscures vallées.

                                                         Petit déjeuner d'huîtres
                                                                
                                         Vers 10 heures, un café dans la cuisine de l'appartement des papillons
  
                                                        
                                                        Les vitrines de la Ville fédérale

Posté par jeanjacques1957 à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


13 décembre 2015

3e dimanche de l'Avent

Le tram vapeur à Berne; l'hiver à Wabern; le givre après le brouillard, à Wabern; L'ange de Niki de Saint Phalle, veille sur les voyageurs à la gare de Zurich; dans les rues de Berne; décor à Blatten, dans le Lötschental; impressions lumineuses à Berne...

Posté par jeanjacques1957 à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 décembre 2015

Dans le Lötschental

Vendredi, 11 décembre 2015
Pour échapper au brouillard qui, tenace, danse toujours au-dessus de la Ville fédérale et oblige la tour de contrôle à fermer l'aéroport, fuite en Valais. Train jusqu'à Goppenstein d'où, un bus s'enfonce dans la vallée du Lötschental. Une vallée un peu à l'écart des grands courants touristiques. Au terminus, à Blatten, marche jusqu'à Faflerap, l'été, le bus y dépose les randonneurs. De là, on peut monter en un peu plus de 2 heures de marche jusqu'à la Anenhütte (ICI). En hiver le tronçon de route entre Blatten et Faferalp est fermé et transformé en chemin piétonnier. Le hameau n'est guère habité en période hivernale. L'hôtel-restaurant sera ouvert fin janvier pour la période des vacances scolaires.
La balade dans la neige est magnifique. Les fous de lumière, dépouillés de leurs aguilles, dressés comme des piquets, attendent le retour du printemps pour revivre. Les plus téméraires s'approchent des cimes. Le soleil joue à cache-cache avec les sommets. En cette presque mi-décembre il se déplace à basse altitude. Il se repose des folles journées estivales.
Il y a de la glace dans le bénitier de la petite église baroque de Kühmatt.

Photos: Blatten, l'église, la vallée, l'église baroque de Kühmatt: extérieur, intérieur et le bénitier pris dans les glaces, Faferalp, la vallée, les fous de lumière, Blatten

Posté par jeanjacques1957 à 18:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 décembre 2015

Collection eau

Eau Corse

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2015

Le Napf

Pour fuir le brouillard qui, sournoisement, envahit la Ville fédérale et les vallées des environs, une randonnée depuis Fankhaus, petit village, au Napf permet d'admirer les collines de l'Emmental. Au loin, le Jura et la Forêt Noire, d'un côté, et les Préalpes et les Alpes, de l'autre, émergent du brouillard. Au sommet, à 1408 mètres, une pause fromage et lard permet de prendre des forces pour redescendre. Il faut compter 2 heures et demie pour monter et la descente, par un chemin plus court, se fait en 1 heure 30. Les collines de l'Emmental sont très pentues et la déclivité frôle parfois les 85%. Les grès acides accueillent myrtilles, airelles et bruyères. Les vaches paissent à flanc de collines. Une balade avec des points de vue imprenables, loin des rumeurs de la ville...

Posté par jeanjacques1957 à 23:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2015

Fromage

Coulommiers Dongé
Un fromage que les youtoubeuses de mode/cuisine qualifieraient de tuerie... On en redemande. Au lait cru cela va de soi!

Posté par jeanjacques1957 à 23:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,