17 octobre 2016

Le télégramme

The Frick Collection
1 East 70th Street, New York
Tableau intitulé: "Gisèle, Buenos Aires, janvier 1947" embarqué à bord Super Constellation STOP Décollage ce soir de Orly à 20H5 STOP Le colis porte le No23456 STOP Tenez-nous au courant STOP Georges Salles, directeur des Musées de France

Le Super Constellation disparait dans la nuit avec à son bord 11 membres d'équipage et 37 passagers...

Le 28 octobre 1949 vers trois heures du matin l'aéroport de Santa Maria, aux Açores donne l'alerte. Elle a perdu le contact avec le Paris - New-York...

Cette catastrophe aérienne à fait la une des journaux. 67 ans après, on évoque souvent cette tragédie en y associant un boxeur et une chanteuse.
Le tableau "Gisèle", qui devait être l'oeuvre maîtresse d'une exposition présentée au "The Frick Collection", à New-York, n'a jamais été retrouvé parmi les décombres du Super Constellation. Le tableau représentait Gisèle léchant les vitrine d'un joailler à Buenos Aires. La scène est vue depuis l'intérieur du magasin. En arrière plan, il y a l'amorce d'une voiture noir. Gisèle serait vêtue d'un ensemble bleu. Elle contemple des bagues. Il n'existe aucune photographie de ce tableau devenu, depuis sa disparition, mythique. Il reste peu de gens qui ont vu cette peinture et la mémoire de son image s'étiole...
Les rumeurs les plus folles courent au sujet du modèle qui a incarné Gisèle. Certains disent que se serait Jakie, d'autres prétendent que c'est Maria. Les plus hardis penchent pour Greta ou Marlène...

Posté par jeanjacques1957 à 21:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 octobre 2016

Dimanche

Le brouillard matinal, évaporé peu avant neuf heures, a laissé place au soleil. Magnifique journée d'arrière automne, propice à la balade de l'aéroport.  

Choses vues entre Wabern et l'aéroport de Belp-Berne:
Les dernières framboises,
Les corneilles à la recherche de vermisseaux derrière le passage de la charrue,
Les Alpes
Des pommiers
La couleur automnale des arbres
 
ENCORE UN BEAU DIMANCHE...

Posté par jeanjacques1957 à 22:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2016

Chasse-Spleen

Les passions de l'âme,
Dissolues dans l'amertume du café,
S'envolent à coup de Chasse-Spleen.
Tandis que les vers des Fleurs du mal,
Bercent les nuit de pleine lune...
L'automne se meurt dans les brumes.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2016

L'assassin habite-t-il toujours au 21?

LES PETITS MEURTRES (2)...

La bleue de Saint-Gall, une variété de pomme de terre oubliée, remise à la mode il y a quelques années, a été retrouvée débitée en chips... La maréchaussée enquête...  

(A SUIVRE)

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

12 octobre 2016

Fruits de saison

Figues roses de pisticci, Policoro, Italie
Grenade d'Espagne
Les dernières quetsches, "Top hat"
Noix fraîches
Cranberries, framboises et myrtilles

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 octobre 2016

L'automne à Berthoud

Les sculptures de Bernard Luginbül installées devant le musée éponyme, sis dans les anciens abattoirs, de Berthoud, évoquent le temps d'automne...
Morat, Fribourg, Berne et Berthoud sont des villes qui se ressemblent. Elles ont été fondées par les ducs de Zähringen vers 1100.
Le château veille sur la ville, il était destinée à contrôler l'entrée de l'Emmental.

Posté par jeanjacques1957 à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2016

M

VOYAGE EN CHEMIN DE FER
Le rapide file dans la nuit. La voie ferrée longe la côte découpée entre Cannes et Saint-Raphael. La Pacifique 231, lancée à vive allure, entame les longs virages avec aplomb. L'express de nuit est composé, outre de la célèbre locomotive, d'un tender, d'un fourgon à bagages, d'un fourgon postal, de deux wagons de troisièmes classe,  de quatre de deuxième classe, d'une voiture de première classe et de trois wagons lits. Vers 23 heures, le train passe à Anthéor. Le mécanicien actionne le sifflet à la hauteur de la villa "Si-Ma-Y", perturbant l'écoute d'un concert symphonique retransmis à la T.S.F. Un peu plus tard, le train entre en gare de Saint-Raphaël. Une caisse, portant la mention: TABLEAU, est chargée dans le fourgon à bagage. Le train reprend sa course en direction de Paris. En ce mois d'octobre 1925, personne ne se soucie de la quatrième révolution industrielle qui bouleversera la vie des gens du début du XXIe siècle. 

 

EXPOSITION
Deux critiques, très contrastées, l'une parue fin juin 2014 dans le quotidien Le Temps et l'autre imprimée en début septembre 2014 dans le mensuel économique Bilan, mentionnent l'exposition d'automne du Kunstmuseum de Winterthour consacrée au peintre Edouard  Vuillard. L'exposition tourne autour d'un pastel, "La Vénus de Milo", récente acquisition par le musée, d'une oeuvre de ce peintre discret. L'exposition a eu lieu du 24 août au 24 novembre 2014 ( http://www.kmw.ch/ausstellung/edouard-vuillard/ )
ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES
Edouard Vuillard est né en 1868. Il tombe malade début juin 1940. Ses amis, Lucy et Jos Hessel, le transportent à La Baule. Ils fuient l'avancée des troupe allemandes. Il meurt le 21 juin.
Edouard Vuillard fait partie des membres fondateur du mouvement Nabi.
Il a participé à diverses aventures théâtrales en illustrant des programmes et en brossant des décors. 
POUSSIÈRE
Un communiqué de l'AFP, repris par les principaux quotidiens de l'Hexagone et par les grands titres de la presse internationale relate un fait divers troublant. Lundi 10 octobre 2016, la gare de Lyon, à Paris, a été bouclée pendant  plusieurs heures par la police. La concierge a signalé un colis suspect. Une caisse recouverte d'une épaisse couche de poussière semblait abandonnée sur un rayon de la consigne. Après dépoussiérage, au plumeau d'autruche, de cette étrange  découverte, on pouvait lire en lettre rouge: TABLEAU peint directement sur la caisse.  Le nom de se groupe terroriste était inconnu des services de renseignements. Pendant que les pontes des services secrets cherchaient des noms, la concierge a ouvert la caisse et en a retiré un tableau. 
Un expert pictural, dépêché sur les lieux a affirmé qu'il s'agissait d'une peinture d'Edouard Vuillard.
Les passagers, bloqués durant plusieurs heures, dans leur  projet de voyage, ont été mécontents d'apprendre qu'une croûte en était la cause.
CONFIDENCES SUR L'OREILLER
On pourra lire le récit de la concierge dans le prochain numéro  de "Elle". Un magazine à la mode qui se lit dans les salles d'attente des dentistes. Les meilleures feuilles se vendent sous le manteau. On peut y lire une description du tableau:
Sur une table, installée devant une fenêtre, donnant sur une ruelle, une bouteille de vin rebouchée, une carafe d'eau, une assiette avec un reliquat de repas, un couteau posé sur l'assiette, laisse supposer que l'on a quitter précipitamment la table. On peut aussi distinguer le bouchon en cristal de la carafe sur la table et un bouchon en liège d'une bouteille invisible.  Un brouillard automnal assombri la scène. La personne qui a quitté la table est un membre actif d'un groupuscule anti "nabi" qui signe : TABLEAU. Il est allé, ce 10 octobre 1925 déposé un colis piégé à la gare de Lyon...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 octobre 2016

Le château de Berthoud

Dimanche, en fin de journée, le château dérive sur le temps qui passe...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2016

Les labours

L'adriano's bar tourne au ralenti ce samedi matin. C'est les vacances scolaires...
Scène de labour dans la campagne fribourgeoise, près de Guin...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 octobre 2016

Allo... La Terre...

Alerte, une mouche s'est emparée de l'ordinateur...
Il y a du café dans la tabatière
Je répète, la sauge et le poivron...
L'abus de café mène à tout.
Il est presque minuit
L'heure de trancher le jambon avec un grand couteau...
La mouche a complètement détraqué la toile virtuelle...

Posté par jeanjacques1957 à 23:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :