11 juillet 2016

60e été - Plaine d'Areuse

Mercredi 22 juin 2016

Journée magnifique. Balade dans la plaine d'Areuse avec ma tante (voir ici). Au fil des décénies, les peupliers diparaissent...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 juin 2016

60e été - Dans la plaine d'Areuse, été 62

LA PLAINE D'AREUSE

Les étés d'antan... 1962
L'aérodrome sur lequel s'était posé un DC3 en juin 1957 (ICI) se situe à gauche du char de foin.
5 ans se sont écoulés, en culottes courtes, comme on disait alors, coiffé d'une casquette, je m'accroche au char de foin, ma compagne de jeu n'a pas l'air trop rassurée.
Moment de détente au jardin en compagnie de ma grand-mère...
Les photographies ont sans doute été prises par ma tante. Aujourd'hui, alerte octogénaire, on peut la voir arpenter la plaine d'Areuse, lors de sa promenade quotidienne et il faut être bon marcheur pour la suivre.

Plus qu'une photo couleur numérique de notre époque, cette photo d'un char de foin en noir et blanc argentique reflète admirablement l'été...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juin 2016

60e été - Séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"

Un avion DC 3 atterrit à l'aérodrome d'Areuse

Picture  

Le DC 3 devant les hangars de la « Transair » (Press Photo Actualité, Neuchàtel.)

Pour la première fois dans le canton de Neuchàtel

Le contrôleur du tram no 5 qui, un jour, criait joyeusement :«En voiture  pour Serrières, Auvernier, Colombier, Areuse, avec communication pour l'Amérique » ne faisait que de l'anticipation.

En effet, hier après-midi, un gros avion américain se posait sur les pistes d'Areuse, devant les bâtiments de la Transair. Il ne s'agissait pas encore de l'inauguration d'une ligne avec service régulier, mais puisqu'un DC 3 a pu se poser, tous les rêves sont permis.    

Notre visiteur était imposant et la douzaine d'avions de tourisme à 3 ou 6 places en réparation dans les ateliers Transair faisaient figure de parents pauvres. Toutefois c'est avec eux que nous aurions préféré faire une balade dans le ciel hier. Car notre DC 3 ne doit pas être des plus confortables :    

Utilisé pour le transport, l'avion qui porte la marque US Air Force ne possède en effet de fauteuils que pour les membres
de l'équipage. Dans la carlingue, où pourraient prendre place 28 personnes, il n'y a qu'un banc au-dessus duquel pendent des parachutes. On nous montre gentiment la façon dont se préparent les sauts dans le vide
    

Les quatre membres de l'équipage ne se sont arrêtés à Transair que pour des questions de service. Ils vont repartir pour le poste de base qui est Chàteauroux. Après une visite de la piste longue de 750 mètres, un dernier salut, le bi-moteur s'en va cahin-caha jusqu'au point de départ. Les hélices tournent, le foin coupé qui jonche les abords de la piste s'envole de tout côté et bientôt le lourd appareil quitte le sol. Quelques centaines de mètres en direction de l'est, un virage et un passage en signe d'adieu sur la tête des spectateurs, pour la plus grande joie des écoliers venus admirer le « gros oiseau ». Bon voyage, DC 3.

RWS.

Article paru dans "L´Express" daté du samedi, 22 juin 1957

                                                                 météo
                                                          "L'Express" daté du 22 juin 1957

"L'Express est le nouveau nom de la Feuille d'avis de Neuchâtel (dès 1766), fondée en 1738 comme Feuille d'Avis, qui est elle-même le plus ancien journal en langue française. La parution augmenta,d'une fois par semaine, en 1855, à deux fois par semaine, 1873 à trois fois par semaine. Depuis 1884, la Feuille d'Avis de Neuchâtel est un quotidien. En 1964, elle fusionna avec L'Express de Neuchâtel, fondé en 1891, dont elle reprend le nom en 1988. L'Express est un journal indépendant, mais il conserva jusqu'à l'époque actuelle une position conservatrice.
En 1996 sa rédaction a fusionné avec celle de L'Impartial, l'autre quotidien du canton du canton de Neuchâtel, édité à La Chaux-de-Fonds. Les deux journaux ont leur propre partie régionale et la une qui les distingue, le reste du journal est produit de manière centrale à Bussigny/Lausanne."
(Source: Wikipédia)


L'ÉTÉ, LE BEL ÉTÉ

Un été à la Schenkstrasse - 2011
Été urbain - 2012
Un été de porcelaine - 2013
Été'14 - 2014
Un été aigre-doux - 2015
(Cliquez sur les dates pour admirer les étés passés...)

"Le 60e été", séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"

Posté par jeanjacques1957 à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2016

L'amour ça fait chanter la vie - Ballade du dimanche dans "mon pays"

Paul Goeders connu sous le nom de scène Jean Vallée (né le 2 octobre 1941 à Verviers et mort le 12 mars 2014 (à 72 ans) à Clermont-sur-Berwinne) est un auteur-compositeur-interprète belge.

Jean Vallée se classe deuxième (sur 20 pays) lors de la finale du Concours Eurovision 1978 qui se déroulait à Paris avec sa chanson qu'il a écrite et composée, "L'amour ça fait chanter la vie", une chanson magnifique. Le 45 tours avait beaucoup tourné sur ma platine à la fin des années septante. En la réecoutant ce soir, plus de trente ans après son passage en boucle à la rue Maunoir, les paroles me revenaient en mémoire...

C'est Pivoine de "Variations de regard" qui m'a rappeler l'existence de cette chanson. Les 45 tours de ma discothèque ont été dispersés lors de mon départ de Genève en 2011.

Jean Vallée - l'amour ça fait chanter la vie


L'Aar roule des eaux brunes. Le niveau de l'eau est très haut et les habitants du quartier du Marzili tremblent. Vendredi il y a eu alerte à l'inondation. Les digues gonflables avaient été mises en place.
je me souviens d'une nuit, il y a quelques années, oú les sirènes avaient retenti, peu avant minuit, indiquant aux habitants du quartier du Marzili et de ceux bordant le cours d'eau que L'Aar débordait.   


BALADE DOMINICALE 
Au milieu de la plaine d'Areuse, Grandchamp. C'est le hameau de mon enfance. J'aime arpenter cette campagne qui s'étend du pied de Vaudijeon jusqu'au bord du lac de Neuchâtel. La plaine est coupée par l'Areuse qui arrive du Val de Travers et se jette dans le lac. C'est "mon pays".                       
                                                      

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2015

Automne à Grandchamp

Grandchamp, le hameau de mon enfance, au bord de l'Areuse, à deux pas du lac de Neuchâtel...
Journée d'un automne somtueux, des cerisiers aux peupliers, les couleurs sont un dégradé de jaune et un nuancier de brun.

Posté par jeanjacques1957 à 22:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,