30 novembre 2006

Vienne

Café Sperl, neuf heures et demie du soir. Les parties de cartes battent leur plein. La caissière devant une pile de cahiers fait les comptes du jour. Le garçon, avec nonchalance, apporte cafés, bières ou sodas. Calé sur la banquette chamarrée de rouge, gris et blanc, un voyageur lit la NZZ. Deux dames à chapeau devisent durant des heures dans leur parler viennois chantant. Les nouveaux arrivants déposent leurs vestes aux porte-manteaux disposés près des tables. Les lustres et appliques diffusent une lumière chaleureuse. Nul ne songe à s'en aller. L'horloge, figée depuis longtemps sur huit heures du matin ou du soir, fait oublier au voyageur que dehors les gens passent...
 
 
Vienne 6, café Sperl
30 novembre MMVI

Posté par jeanjacques1957 à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,