25 février 2016

Paris Paris Paris

Paris qui dort est un court-métrage français réalisé par René Clair, dont c'est le premier film, en 1923, sorti en 1925.

Albert, le gardien de nuit de la Tour Eiffel s'aperçoit, à son réveil, que Paris est en état de catalepsie. Seules cinq personnes arrivées en avion ont échappé à l'endormissement et déambulent dans la ville déserte.
Un savant fou a inventé un rayon mystérieux qu'il expérimente sur Paris.

Pour voir ce film cliquez: (ICI) et pour lire la fiche complète du film c'est (ICI)



Études sur Paris est un film documentaire français réalisé par André Sauvage sorti en 1928

André Sauvage (né à Bordeaux le 12 juillet 1891, mort le 6 novembre 1975), est un cinéaste, réalisateur, écrivain et artiste peintre français de l'entre-deux-guerres.
Proche de Max Jacob, de Robert Desnos, d'André Gide, de Jean Cocteau, de Man Ray, des frères Prévert et de Jean Renoir, il est alors connu pour des réalisations telles que La Traversée du Grépon, Portrait de la Grèce et Études sur Paris, mais aussi pour ses écrits littéraires et ses peintures.

Quelques informations sur le film disponibles: (ICI)

"Études sur Paris" - Réalisation: André Sauvage (France, 1928 - Muet)

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 décembre 2015

Pendant que la Terre tourne, comme une toupie, dans l'espace...

Neuchâtel vers 16H15










Article extrait du quotidien "Le Temps" du 27 octobre 2015:
Le Temps 27 oct



Une musique nostalgique, magique, belle, un rêve... Une promenade dans une miriade de souvenirs...

Schubert: Trio pour piano en Mi bémol majeur, Op. 100

 

 Un extrait de ce trio de Schubert fait partie de la bande sonore du film "Barry Lyndon" de Stanley Kubrick. Un film aux images époustouflantes. John Alcott a obtenu l'Oscar de la meilleure photographie en 1976 pour ce travail remarquable.

Barry Lyndon, Trio op 100 (Schubert)


Dans une lettre de voeux de Noël, mon vieil ami A* a glissé une reproduction de "La tempesta" du peintre italien Giorgione (1477 - 1510) commentée par Eric Fuchs.

                                                                      La Tempesta

Ce tableau, peint vers 1500, fait couler de l'encre depuis plusieurs siècles. Quelle est sa signification? Les historiens de l'art sont divisés et les hypothèses nombreuses. Eric Fuchs évoque la villes de Jérusalem au loin, Joseph observant Marie qui nourrit son enfant. Il parle de l'orage qui s'abat sur la ville comme un symbole des relations humaines. Son long développement sur sa vision théologique du tableau s'achêve ainsi: "Comme tous les chefs-d'oeuvre, celui-ci ne se laisse pas enfermer dans une seules interprétation, il en suscite de multiple. Peut-être son énigme  évoquera-t-elle pour vous d'autres mystères."
Une page est consacrée a l'analyse du tableau, avec une illustration, dans "L'histoire de l'art" de E. H. Gombrich.
Le tableau est à la Galleria dell'Accademia, Venise, Italie.

Une recherche sur Eric Fuchs dans les dédales de la toile virtuelle m'a conduit à lire un entretien intéressant: ICI

Éric Fuchs (1932 – ) a fait ses études de théologie à la faculté de théolgie de Genève ainsi qu’à la faculté de Montpellier. Il fut pasteur de 1958 à 1960, année au cours de laquelle il est nommé directeur du Centre protestant d’études de Genève. Il est actuellement professeur honoraire d’éthique à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Genève laquelle existe depuis la fondation de l’académie de Genève en 1959.


 Berthoud un soir de fin décembre (27 déc), Berne (27 déc)

27 décembre 2015

Brazil...

Bing Crosby & Rosemary Clooney - Brazil

 

Brazil - Geoff Muldaur

 

Django Reinhardt - Brazil

 

Leo marjane " Brazil-Brésil " 1947


"Brazil", un film que j'ai vu et revu ( Pluisieurs fois à Genève, à Paris, à Budapest)

"Brazil" est un film de science-fiction britannique réalisé par Terry Gilliam, sorti en 1985.
Ce film est d'une actualité brûlante.
Ici, une bande annonce:

 

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 décembre 2015

Le Märlitram

Le Märlitram. Le Märlitram, le tram des contes (ICI) et (ICI) est de retour. Il sillonne les rue de la Ville fédérale. Serrés sur les banquettes latérales les bambins écoutent un ange qui leur raconte des contes de Noël.
Le Märlitram, un rêve passe... 

Pour les adultes, un magnifique téléfilm à voir ou revoir: "Neuf jours en hiver", réalisé par Alain Tasma avec entre autres, Catherine Hiegel, Robinson Stévenin, Yannick Choirat...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 décembre 2015

Un moment de rêverie

"La Seine a recontré Paris" un film de Joris Ivens, 1957

Un documentaire poétique sur la Seine qui rencontre Paris. C'est aussi un document du Paris de 1957, les clochards, les bouchons et les chalands qui passent... Ce documentaire a obtenu le grand prix du court métrage au festival intenational de Cannes 1958. 30 minutes de bonheur cinématographique.  A voir de toute urgence...

Pour voir le film, c'est ICI

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 septembre 2015

Un été aigre-doux, hôtel de la plage

Sorti en 1978, ce film (fiche technique) avait eu un joli succès. Les chansons de la bande originale ont fait les beaux jours de l'été 1978. Le film semble avoir un peu mal vieilli, mais pourra divertir et changer les idées un soir de pluie. J'en garde un vague souvenir. Je l'ai vu à Genève à sa sortie en janvier 1978.
Tiré de mon classeur cinéma, deux coupures de presse de l'époque:


A gauche, le film vu par le critique du quotidien "La Suisse" (journal qui a disparu en mars 1994), le 7 février 1978 et à droite, le film vu par le critique du quotidien L'Impartial", titre toujours édité, le 25 mars 1978.

RICHARD ANTHONY....so hard to forget. ( 1977 )

 

Mort Shuman "Un été de porcelaine" (live officiel) - Archive INA

 

 

L'hôtel de la plage

Sheila b devotion hotel de la plage

Posté par jeanjacques1957 à 20:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

17 septembre 2015

Un été aigre doux, Monsieur Hulot

 

Monsieur Hulot, une silhouette vêtue d'un pardessus fumant la pipe. Les films de Tati sont de grandes parties de rêveries, de drôleries et de poésies. Les vacances de Monsieur Hulot montrent que les vacances en 1951-52 ressemblent à celles de 2015. Plus de 60 après le tournage, le concept des vacances à la plage n'a pas changé. Ce que montre Tati s'est amplifié, la foule a grossi. On trouvera sans doute des Monsieurs Hulot qui sèment une joyeuse pagaille dans un univers qui se veut aseptisé...
Le film, "Les vacances de Monsieur Hulot", c'est une grande bouffée d'oxigène avant de regagner la ville.

Les Vacances de Monsieur Hulot (Theme)


Le film en quelques plans

"M. HULOT'S HOLIDAY"


Annonce

Les vacances de Monsieur Hulot - Trailer



version canaille

Mr Untel - Les Vacances de Mr Hulot



Inspiration anglaise

Les Vacances de Christine

Un film a voir et à revoir...

Posté par jeanjacques1957 à 22:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

17 août 2015

Un été aigre-doux, souvenirs en couleur

 "Hôtel de la plage" est un film tourné par Cris Ubermann en été 1957 en format 16mm couleur et sonorisé en 2013. Un document exceptionnel d'une durée de 7mn29. C'est une balade en Loire-Atlantique, avec des plans de Pornichet et de Saint-Marc-sur-Mer. Dans la séquence de Saint-Marc-sur-Mer on voit l'hôtel de la plage et sa plage. Lieu devenu culte depuis. C'est l'endroit où furent tournés, en 1951, les extérieurs du film "Les vacances de Monsieur Hulot" réalisé par Jacques Tati.
Cette plongée dans l'été 1957 est un moment extraordinaire et mérite quelques minutes d'attention. A voir absolument...

[1957, 16mm] HOTEL DE LA PLAGE

Posté par jeanjacques1957 à 19:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2015

Un été aigre-doux, un film: Été 2012

Été 2012


En été 2012 (l'année de l'Été urbain), j'avais fait un montage de vidéos prisent sur mon téléphonne. Le résultat est un film underground, le titre est: Été 2012! A deux reprises, au début et peu avant la fin de ce mini film, on découvre l'intérieur de L'Adriano's bar et des mythiques ventilateurs fichés au plafond. J'avais traité le film à l'ancienne, en couleur des années 1950 et en noir et blanc façon 1920. J'ai ensuite balancé le tout sur YouTube en créant un compte: Rêveries1900. Je ne peux plus entrer dans ce compte ne me souvenant plus des codes d'accès..!

La canicule a repris son rythme de croisière. Il fait chaud...

Posté par jeanjacques1957 à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mai 2015

Cannes 1995 - Le tourbillon de la vie

Morceau d'entologie de télévision...

VANESSA PARADIS & JEANNE MOREAU Le Tourbillon de la Vie (Cannes 1995)

Posté par jeanjacques1957 à 15:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,