08 avril 2012

Dimanche de Résurrection

A l’Adriano’s Bar la musique classique enveloppe les consommateurs, plus rares en ce dimanche Pascal. Le temps est gris et frisquet, il floconne sur la Ville fédérale. La Sonntagszeitung propose aux lecteurs un dossier sur le naufrage du Titanic. Le paquebot mythique fait recette. Sur les ondes de France Inter, le speaker annonçait tout à l’heure qu’une croisière commémorative, naufrage en moins, suivrait la route du Titanic !
A l’Adriano’s Bar, en passant d’une table à l’autre, on capte des conversations, en italien, en français, en bärndütsch, Dans le Samedi culturel du Temps, une page est consacrée aux deux premiers volumes des œuvres complètes de Charles-Albert Cingria (Editions de l’Âge d’Homme). Cingria est né le 10 février 1883 à Genève et est mort le 1er août 1954 à Genève.

Cingria vu par Max Jacob en 1926 :

« Cingria est un petit gros musicien au vaste front chauve qui n’avoue pas quarante ans. Il habite un coin pauvre dans une maison de la rue Bonaparte 59. Il improvise avec verve qui lui contracte les yeux (bleus les yeux) dans une figure grosse et pointue en bas. Il est sale d’aspect bien que très lavé. Il ne sait pas s’il est Turc ou Suisse mais il est de très grande famille. »*

Une cuiller tombe sur le sol, la machine à café ronronne, la pendule marque midi moins deux. Un tram 8 passe à petite vitesse, Saali est son terminus.

*Samedi culturel du Temps du 7 avril 2012

A2 A3
Décor de Pâques à la maison de Lignières
A4 A6

 

Posté par jeanjacques1957 à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,