24 mars 2018

Samedi soir c'est jazz... Smile...

Nat King Cole - Smile

Smile est une chanson à partir d'une musique de Charlie Chaplin, qui est le thème de la romance du film Les Temps modernes, sorti au cinéma en 1936. Cette musique à la base était sans paroles.
Plus tard, en 1954, John Turner (en) et Geoffrey Parsons (en) lui ajoutèrent des paroles et lui donnèrent le titre de Smile (« Souris » en français). Nat King Cole enregistra la chanson, qui fut ensuite reprise par de nombreux interprètes comme Judy Garland, Dalida (sous le titre Femme), Diana Ross, Michael Jackson (cf : infra), par Robert Downey Jr. sur l'album The Futurist en 2004 (également inclus sur la bande originale du film Chaplin), par Janelle Monáe en 2008 sur l'album Metropolis: Suite I (The Chase), ou encore par Hugh Coltman sur son album Shadows.
Dernières versions en date, celles de 2017 de Gregory Porter sur son album Nat "King" Cole & Me et de Seal sur son album Standards.
(Extrait de Wikipedia)

Smile Judy Garland (Charles Chaplin Modern Times 1936)

Martina McBride - Smile


La première des "Temps modernes" le 5 février 1936

Chaplin Modern Times 'non-sense song'

Le jardin de Lignières ce samedi, un coin de ciel à Neuchâtel et le coucher de soleil dans la Ville fédérale...
B8B8307C-9764-4418-9D55-671FABE67758
2E4B9225-9E7D-4D60-B0DF-5801D512DEB7

Samedi soir, c'est jazz

Ella Fitzgerald Duke Ellington Duke's Place C Jam Blues 1966


Les Montgomery Brothers est un trio de jazz, composé des frères Wes Montgomery (guitare électrique, 1923-1968), Buddy Montgomery (piano, vibraphone, 1930-2009) et Monk Montgomery (basse électrique, contrebasse, 1921-1982).
Au cours des années 1950, ils étaient membres du Montgomery-Johnson Quintet avec Alonzo Johnson et Robert Johnson. De 1957 à 1960, ils ont enregistré comme The Mastersounds, puis comme les frères Montgomery.

The Montgomery Brothers - Groove Yard [Full Album], 1961

Bock to Bock (Buddy) - 0:00
Groove Yard (Carl Perkins) - 6:48
If I Should Lose You (Ralph Rainger/Leo Robin) - 9:52
Delirium (Harold Land) - 15:45
Just For Now (Buddy) - 19:25
Doujie (Wes) - 24:25
Heart Strings (Milt Jackson) - 29:04
Remember (Irving Berlin) - 33:43

Wes Montgomery - Guitarra
Buddy Montgomery - Piano
Monk Montgomery - Contrabajo
Bobby Thomas - Batería


Charles « Charlie » Christian est un guitariste de jazz américain né à Bonham, aux États-Unis, le 29 juillet 1916. Son père était guitariste et ses frères étaient également musiciens. Christian est avant tout connu pour avoir donné à la guitare électrique une place de choix dans la musique jazz, à titre d’instrument soliste. Il est également connu pour son travail au sein du sextuor de Benny Goodman et pour ses contributions aux sessions du Minton's Playhouse qui auraient donné naissance au Bebop. Sa carrière professionnelle fut de très courte durée : sa carrière régionale en Oklahoma dura de 1934 à 1939 et sa carrière nationale avec Benny Goodman dura de 1939 à 1941. Il mena un long combat contre la tuberculose qui le força à arrêter ses activités au mois de juillet 1941, quand il fut admis à l’hôpital Bellevue à New York. Le 2 mars 1942, il décéda à l’hôpital Seaview, New York, des suites d'une pneumonie.

Charlie Christian (Full álbum)



The Dukes of Dixieland est un groupe de style " Dixieland " de la Nouvelle-Orléans , formé à l'origine en 1948 par les frères Frank Assunto, trompette; Fred Assunto, trombone et leur père Papa Jac Assunto, trombone et banjo. Leurs premiers disques ont comporté Jack Maheu, clarinette; Stanley Mendelsohn, piano; Stanley Mendelsohn, piano; Tommy Rundell, drums; Tommy Rundell, batterie; and Barney Mallon, tuba and string bass. et Barney Mallon, le tuba et la contrebasse. Au cours de ses tournées, le groupe a également présenté des musiciens tels que le grand clarinettiste de jazz Pete Fountain , Jerry Fuller, Jim Hall et Herb Ellis. Le groupe a également enregistré avec Louis Armstrong.

THE DUKES OF DIXIELAND

1. South Rampart  Street  Parade
2.  Down Yonder
3.  Washington and  Lee Swing
4.  Robert  E. Lee  Toot Toot  Tootsie
5.  Tailgate  Ramble
6.  Farewell  Blues
7.  High Society
8.  Clarinet  Marmalade
9. When My Sugar Walks Down The Street
10. Hot Time  in the Old Town Tonight
11.  Darktown  Strutters  Ball
12.  Alabama  Jubilee


30 septembre 2017

Soir d'automne

Samedi soir, c'est jazz...
Il pleut... L'Été, le bel été n'est plus qu'un souvenir merveilleux...
La cafetière italienne siffle dans la solitude froide de ce samedi soir. Laurent Terzieff dit des poèmes de René Char, ailleurs c'est une magnifique production de La donna del lago, de Rossini, qui charme l'oreille.
Mais c'est le silence, un étrange silence, qui déchire l'âme.

OPÉRA

La Donna del Lago
, de Gioachino Rossini Livret d'Andrea Leone Tottola d'après le poème 'La Dame du Lac' de Sir Walter Scott
The Metropolitan Opera Orchestra & Chorus, Michele Mariotti (direction) Donald Palumbo (chef de choeur)
Paul Curran (mise en scène) Kevin Knight (décors et costumes), Duane Schuler (lumières), Driscoll Otto (projection)
Joyce DiDonato (Elena) Juan Diego Flórez (Giacomo V) Daniela Barcellona (Malcolm) Eduardo Valdes (Serano) Oren Gradus (Duglas d'Angus) John Osborn (Rodrigo Di Dhu) Olga Makarina (Albina) Gregory Schmidt (Bertram)
Enregistré au Metropolitan Opera de New York en 2015
Prochaines diffusions
03/10 - 08h36 sur mezzo
07/10 - 08h36 sur mezzo
19/10 - 12h35 sur mezzo
22/10 - 16h35 sur mezzo

Les voix sont extraordinaire et la musique de Rossini brillante.
Le public du Met est enthousiaste.
On cite souvent une lettre du grand poète italien, Giacomo Leopardi, qui écrivit à son frère, après avoir vu La Donna au Teatro Argentina de Rome : " exécutée par des voix surprenante, voilà une chose prodigieuse; je pourrais presque en pleurer, si le don des larmes ne m'avait été enlevé"
Dans mille et un opéras de Piotr Kaminski (Ed. Fayard 2003), l'article sur La Donna se termine ainsi: "Il flotte, sur cette partition, une brume mélancolique tout à fait nouvelle chez Rossini"

Un extrait de cette production:

La Donna del Lago: "Cielo! in qual estasi" (DiDonato, Flόrez)


POÉSIE

Poètes d'aujourd'hui: René Char dit par Laurent Terzieff


JAZZ

Nathaniel Adams Coles
, dit Nat King Cole, est un chanteur et pianiste américain de jazz et de rhythm and blues, né le 17 mars 1919 à Montgomery (Alabama), et mort le 15 février 1965 à Santa Monica (Californie). Associé au courant du jazz vocal, il est l'un des plus grands crooners des année 1950.


nat king cole caravan

 

Nat King Cole - You're Looking At Me (Alternate Take) (1957)

 

NAT KING COLE TRIO - Pitchin' Up the Boogie (1943)

 

Let There Be Love - Nat 'King' Cole (1962) (Vinyl Rip)

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,