01 décembre 2017

Nuit 8/16 - Calendrier de l'avent

Le calendrier de l'avent est une boîte, aux décors de Noël, contenant 24 sachets de thé et de tisane. Il y a également un minuscule livret avec 24 pensées, citations ou réflexions ayant la période de Noël pour sujet.
Les voisins du rez-de-chaussée ont installé une étoile à leur porte d'appartement.
Un peu de neige sur la Ville fédérale donne le ton de ce 1er jour de l'avent. La température à été négative une bonne partie de la journée.
C'est le premier jour de l'hiver météorologique.

       

Un documentaire extraordinaire:

Parlons Cinéma Eric Rohmer (1977)

 

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 novembre 2017

Nuit 7/16 - Neige

Jeudi 30 novembre 2017

Dernier jour de l'automne météorologique. Il neige sur la Ville fédérale. Le soir, le ciel se lèvera, au loin quelques lueurs. Un vague coucher de soleil ponctuera une journée de vague à l'âme. Une journée à rester au chaud, à boire des café et à rêvasser à la mer. Dans la cuisine, sur un poste à galène on peut entendre Boris Vian chanter "La java des bombes atomiques". Une chanson toujours actuelle.

 Une petite escale, vers 15:00, au Colonial Bar pour un doppio macchiato...
Le soir, nouvelles averses de neige...

Posté par jeanjacques1957 à 23:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2017

Nuit 6/16 - Rêveries...

Baccara était une formation musicale composée de deux chanteuses et danseuses espagnoles, Mayte Mateos (née à Logroño, le 7 février 1951) et María Mendiola (née à Madrid, le 4 avril 1952), découvertes dans la foulée du rythme disco et pop à Fuerteventura par le producteur allemand Rolf Soja pour RCA en 1977


Baccara - Yes Sir, I Can Boogie

En 1977, ce titre a cartonné sur les platines et dans les juke-box, qui se souvient de cette chanson et où sont les juke-box?




Concerto pour 3 pianos fa majeur K.242 de Mozart
Andras Schiff (piano )
Daniel Barenboim (piano )
Georg Solti (piano )
English Chamber Orchestra

Je vous présente Paola

"Je vous présente Paola, scène 1, plan 1, 1re, moteur"
CLAP!
Paola est assise sur l'escalier. Une seconde de tranquillité, pour celle qu'un souffle d'air, un lacet ou une mouche est prétexte à des cabrioles. Elle va jouer, dans une minute, avec une brindille, miauler et faire la cajoleuse pour qu'on ouvre une porte.
Elle habite au premier étage, elle a ses entrées au rez-de-chaussée, et, malgré ses tentatives, elle n'a pas accès au 2ème. Parfois elle s'infiltre. Je la saisi prestement et la dépose sur le palier. En août, nous avons vécu deux semaines d'un grand amour. La maison avait été désertée et j'étais l'objet de tous les câlins et miaulements, pour ouvrir, fermer, ouvrir, fermer les portes afin que mademoiselle puisse sortir puis vouloir rentrer mais finalement dehors c'est mieux... Dès que les enfants des deux étages en-dessous de chez moi sont rentrés, je n'existais plus. Quelle ingratitude ces félin.
Son nom est Paola, les chenapans en ont décidé ainsi. Elle est jaune comme Léo, qu'elle remplace. Léo avait, en début d'année, traversé la route en dehors des clous! L'enterrement, dans le jardin, avait été digne d'obsèques présidentielles, avec la présence de toute la maison, d'amis des enfants, de musique, une prière et l'installation d'une stèle. La dépouille de Léo avait discrètement été remplacée, dans la caissette faisant office de cercueil, par du lest. Il est interdit d'enterré les animaux domestiques dans les jardins. Pendant un mois la tombe a été fleurie, illuminée le soir par des bougies, puis on a de moins en moins parlé de Léo.
En juin, Paola est arrivée...

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

L'orthographe n'a été imposé qu'au XIXe siècle par la bourgeoisie triomphante qui impose ainsi son carcan à toute la société française, écrire au XVIIIe siècle et aux siècles précédents se faisait donc dans une plus grande liberté même s'il y avait de nombreuses coutumes.
(Lu quelque part dans un journal)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


Rhapsody in Blue - Fantasia 2000

Posté par jeanjacques1957 à 23:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 novembre 2017

Nuit 4/16 - Les jaunes du Doubs

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

A partir du tableau proposé, écrire un texte  en prose ou un poème en plaçant judicieusement les dix mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte. (Comme vous êtes doués, j'ai ajouté deux mots à la liste , ce qui est plus conforme au vrai jeu des Papous dans la Tête, émission diffusée le samedi soir de 20h à 21h sur France-Culture ou en podcast quand vous voulez ou presque !)

soierie

excellent

éliminer

explication

tranchant

éclaireur

douceâtre

dominer

effet

hostile

Il n'est pas permis de changer l'orthographe des mots. Impossible donc de les accorder ou de conjuguer les verbes. je vous conseille de copier-coller la liste avant la composition de votre texte. Mettez en gras ou soulignez les mots utilisés dans votre texte.


Le marché du samedi, Berne

Les chalands sont clairsemés au marché ce samedi matin. Il pleut averse. L'horloge du Zytglogge sonne neuf heures.
C'est dans un mélange de dialecte bernois et de français qu'une botte de carottes, des jaunes du Doubs, parfois étiquetées longues jaunes du Doubs, une variété au goût DOUCEÂTRE, passe de l'étal du marchand au cabas du client. Il règle ses achats et quitte la Place Fédérale abrité sous un parapluie noir. Les fanes de carottes dépassent du sac.

 

CAC* Voltaire, Genève

À la salle Michel Simon, le dernier quarteron de cinéphile, regarde un florilège du Ciné-Journal suisse. En 1940, au début de la guerre, le Conseil fédéral reçoit les pleins pouvoirs. C'est à la demande de celui-ci que le Ciné-Journal suisse est crée. Il présentait, avant chaque séance de cinéma, un résumé des événements de la semaine. Il a perduré, après la guerre, jusqu'en 1975, devenant à partir de 1973, un magazine avec un sujet unique. Un EFFET, parmi tant d'autres, de l'emprise rapide de la télévision explique l'abrupte disparition du Ciné-Journal suisse.
Les spectateurs sont figés devant une séquence saisissante:
"Pour lutter contre la faim dans le monde, des savants suisses ont manipulé génétiquement la carotte jaune du Doubs pour la rendre géante. Une seule apiacée pourra nourrir des centaines de personnes. Pour extraire cette géante de 15 m de haut et de 18 tonnes, des grues spéciales, dites les arracheuses de carottes, seront construites". Le speaker débite son texte d'une voix monocorde. "La communauté scientifique internationale est HOSTILE à ces manipulations. Les effets secondaires dus à une absorption massive de carottes jaunes du Doubs ne sont pas connus. La peau risque de devenir jaune, préviennent les scientifiques. Cette EXPLICATION est balayée d'un revers de la main par les créateurs de ces géantes alimentaires. Il suffira d'ÉLIMINER la pelure avec le TRANCHANT d'un couteau suisse et la carotte sera un EXCELLENT nutriment."
Le mot fin s'inscrit sur l'écran, les lumières s'allument et les spectateurs disparaissent dans la grisaille pluvieuse de cet fin d'après-midi dominicale de novembre agonisant.

*Centre d'Annimation Cinématographique

 

"-Quoi de neuf docteur?"

Bugs Bunny, appuyé à la barrière du jardin croque dans une carotte. Il est en ÉCLAIREUR pour inspecter les lieux.
Un carré de carottes, sans doute des jaunes du Doubs, lui font de l'oeil.
La télévision hurle. Et, juste au moment du suspens, quand le canon du fusil du jardinier est braqué sur Bugs Bunny, la main d'une ménagère de moins de 40 ans change de chaîne. Un échange de balles, une montée au filet, indiquent qu'une partie de tennis se déroule quelque part sur la planète Terre. Le commentateur, flanqué d'un consultant, indique aux téléspectateurs qui rejoignent la chaîne "Rien que du sport, tout sport 24/24", que Roger semble DOMINER la partie.

 

Vernissage

Noyée dans la SOIERIE orange, la galerie de Lakevio, va ouvrir dans quelques instants. Des flûtes attendent des bulles, des carottes râpées patientent dans des saladiers en cristal de Bohême. La grande prêtresse de l'art brut nouveau, Miranda López de la Fabada (MLF), va ensorceler ses admirateurs avec sa nouvelle installation: "La carotte de A à C".
La galerie est transformée en long couloir revêtu de tissus en soie orange avec des motifs de carottes imprimés. Tout au fond de la galerie, un tableau, un seul, de dimension modeste, 10 cm sur 10 cm, "La jaune du Doubs",  signé MLF, participe au clou de ce spectacle. Miranda est aux anges, les critiques ont déjà écrit des papiers dithyrambiques qui satureront les réseaux sociaux. Le vernissage est prévu ce lundi 27 novembre à 22:15.

 

Nous interrompons la diffusion de ce programme, pour annoncer, qu'en début de soirée une partie de la vieille ville de Berne à disparu sous une botte de carottes géantes. Selon la police, un quidam a eu l'imprudence d'acheter samedi, au marché, des jaunes du Doubs. Il a déposé la botte de ces légumes dans son frigo. Manipulées génétiquement dans les années 50, la jaune du Doubs ne supporte pas la fraîcheur et se transforme en monstre. L'Adriano's bar n'a pas été touché!

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 novembre 2017

Nuit 3/16 - Menu chasse

Lignières, Hôtel de Commune
Samedi 18 novembre 2017

Comme chaque année, le cercle restreint de la famille s'est retrouvé samedi soir à l'Hôtel de Commune de Lignières, pour un dîner de chasse. J'ai choisi le Menu Chasse. Les autres convives ont pris le menu du Compas ou le menu Clocher.
Par un tour de passe-passe, j'ai eu fromage et dessert.
Le restaurant était complet,comme souvent le samedi soir. L'adresse est bonne et la clientèle vient surtout de l'extérieur du village.
Le vin, "Grillette 2014", un Merlot 100% du domaine Cressier (à quelques kilomètres, à vol d'oiseau, de lignières) fut une belle découverte. Un vin extraordinaire.
Mon frère, avec un appareil photo nouvelle génération à pris des photos surprenante.
Une super soirée. Merci aux parents pour l'invitation!

Posté par jeanjacques1957 à 23:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 novembre 2017

Nuit 2/16 - Pluie

Le Tube

Solange te parle

COMMENT ÊTRE ARTISTE (en 23 questions) | solangeteparle

0:09— À quel moment se sait-on artiste ?
1:11— Est-ce que tu t'es dit "C'est ÇA et rien que ça que je veux faire" ?
3:10— Comment faire quand on n'a pas d'emploi du temps, pas de contrainte, etc ?
4:54— Pourquoi donner à l'art cette place centrale dans ta vie?
6:03— Qu'attends-tu de ton école d'art ?
6:39— Pourquoi subir à nouveau la pression de l'école ?
6:46— A-t-on réellement besoin d'une école d'art pour devenir artiste ?
6:49— Faut-il vraiment suivre l'avis des professeurs sur son propre travail ?
8:25— Tu as seulement des cours "d'art" ? Ou des matières annexes ?
9:19— Comment as tu fabriqué tes baignoires ?
10:24— Est-il décourageant d'être entouré de plein d'autres personnes talentueuses ?
11:39— Comment deales-tu avec la pression de la production à accomplir ?
12:57— Aimerais-tu te faire tatouer ?
13:17— J'ai peur d'être une personne sans le moindre talent. Comment on fait pour se rassurer ?
13:49— Est ce que je peux devenir une artiste moi aussi alors que tant de monde excelle dans ce milieu ?
14:12— Comment dealer avec l'impression de faire quelque chose de nul ?
15:48— Comment savoir si ce que l'on fait "vaut le coup"?
17:04— Comment dealer avec le fait d'être artiste ? de façon financière et le fait de ne pas être comme "fatigué" de ce qu'on fait?
17:55— Comment on fait dans l'art pour pas être perdu dans plein de trucs ? Y'a trop de choix, de possibilités, c'est dur de trouver son truc ça m'angoisse
18:51— L’art contemporain est-il réservé à une "élite" ?
19:36— Comment apprécier une "oeuvre" quand on est néophyte et qu'on n'y comprend rien?
21:44— Est-ce que tu considère ton personnage "Solange te parle" comme un projet artistique ? Est-ce que tu l'as défendu comme tel pour intégrer Le Fresnoy ?
22:36—La vie est-elle une performance artistique ?

Ina Mihalache Solange veut votre amour 2016

"Son nom est Ina Mihalache, mais vous pouvez l’appeler Solange. C’est que la comédienne estime que le personnage qu’elle a créé et qu’elle met en scène dans la série de capsules web Solange te parle est beaucoup plus intéressant qu’elle. Elle, c’est une Montréalaise née d’une mère québécoise et d’un père roumain. Elle a choisi d’adopter l’accent français dès l’âge de 10 ans et s’est expatriée en France à 19 ans. On devine que le personnage n’est pas si éloigné de la femme qui l’incarne, solitaire et narcissique, drôle, mais douce-amère. Bizarrerie assumée. Curiosité assurée.

On peut voir ses capsules vidéo sur son site et sa chaîne YouTube.
Le livre Solange te parle est en librairie.
Le film Solange et les vivants sera lancé au Québec à l’automne 2016."
(Commentaire copié de la vidéo originale)

MOZART

Mozart trios K.502, K.542

Trio pour en si bémol majeur,
K. 502
22:00 Piano Trio in E, K. 542
Wiener Schubert Trio

POSÉSIE
Louise LABÉ
Recueil : Sonnets

Après qu'un temps la grêle et le tonnerre

Après qu'un temps la grêle et le tonnerre
Ont le haut mont de Caucase battu,
Le beau jour vient, de lueur revêtu.
Quand Phébus a son cerne fait en terre,

Et l'Océan il regagne à grand'erre ;
Sa soeur se montre avec son chef pointu.
Quand quelque temps le Parthe a combattu,
Il prend la fuite et son arc il desserre.

Un temps t'ai vu et consolé plaintif,
Et défiant de mon feu peu hâtif ;
Mais maintenant que tu m'as embrasée,

Et suis au point auquel tu me voulais,
Tu as ta flamme en quelque eau arrosée,
Et es plus froid qu'être je ne soulais*.

(*) n'avais coutume de
 
CHOSES DE LA VIE QUOTIDIENNE
Un camembert de Normandie mûrit au coin de la table.Il est certifié: Au lait cru, moulé à la louche, appellation d'origine protégée. Il exhale, dans la cuisine, une odeur de bon camembert.
La pluie est tombée à longueur de journée. Des gouttelettes ruissellent sur les vitres de la cuisine. Les carreaux pleurent l'été disparu.
Les chats du quartier sont oisifs. Ils dorment au coin des poêles. Le samedi soir, ils font l'effort d'enfiler un smoking et de filer en ville hanter les boîtes de strip-tease. Ils regardent des chattes tigrées qui, automne oblige, s'effeuillent jusqu'à être à poil! Ils boivent dans des flûtes des boissons à bulles.
A l'infini, les samedis soir se répètent. La cafetière italienne chante sur la gazinière, le display de l'ordinateur diffuse un polar de province et une tablette de chocolat 100% cacao tente les papilles. Une botte de carottes attend, dans le frigo, d'être transformée en atelier d'écriture. Pour l'instant, l'imagination dort dans les choux fleurs.
Samedi soir, la Ville fédérale et en effervescence, lundi c'est le Zibelemärit. L'incontournable fête de la capitale. Des trains et car spéciaux arriveront de toute la Suisse ainsi que d'Alsace et d'Allemagne. Si le courage de me lever me prend, j'y serai vers 04:30, avant l'arrivée des touristes. Ce sera congé pour les écoliers de la ville.

 

Zibelemärit

 

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le marché, devant le Palais fédéral

Le Marché aux oignons (Zibelemärit en dialecte bernois) est une fête traditionnelle qui se tient chaque année à Berne le quatrième lundi de novembre. On y achète et consomme des spécialités locales à base d'oignon et quelques tonnes d'oignons présentés sous forme de tresses.

Il se tient dans la vieille ville entre les Haupt- et Nebengassen, ainsi que sur la Waisenhausplatz et la place Fédérale.

Les producteurs viennent surtout de la région de Vully et du Seeland mais aussi de la région autour de Berne. Le marché ouvre aux alentours de trois ou quatre heures du matin, et se conclut à seize heures par une bataille de confettis puis par des soirées familiales ou amicales. Dans les salles de restaurant on mange des plats à l'oignon (soupes, tartes) et des groupes folkloriques masqués, les Zibelegringe, animent la soirée.


JAZZ

Samedi soir, c'est jazz...
Trois albums extraordinaires, à écouter de toute urgence!


Chick Corea
(de son vrai nom Armando Anthony Corea), né le 12 juin 1941 à Chelsea (Massachusetts), est un pianiste, claviériste et compositeur américain de jazz et jazz-rock. En tant que membre du groupe de Miles Davis dans les années 1960, il a participé à la naissance du jazz-rock. Avec Herbie Hancock, McCoy Tyner et Keith Jarrett, il est considéré comme un des pianistes les plus importants depuis les années 1970

Chick Corea/Return To Forever - 1972 [Full Album]

Return to Forever (1972) est un album du pianiste de jazz Chick Corea et de son groupe Return to Forever.


Weather Report était un groupe américain de jazz fusion des années 1970 et du début des années 1980. Le groupe était initialement co-dirigé par le claviériste d'origine autrichienne Joe Zawinul, le saxophoniste américain Wayne Shorter et le bassiste tchèque Miroslav Vitouš.

Weather Report - Black Market (1976) Full Album

1. Black Market 0:00
2. Cannon Ball 6:30
3. Gibraltar 11:11
4. Elegant People 19:00
5. Three Clowns 24:05
6. Barbary Coast 27:30
7. Herandnu 30:41

 

, Casiopea ( K シ オ ペ ア , Kashiopea , dérivé du nom de la constellation Cassiopeia ) , également connu sous le nom de Casiopea 3rd , est un groupe de jazz fusion japonais formé en 1976 par le guitariste Issei Noro , le bassiste Tetsuo Sakurai et le claviériste Hidehiko Koike.

Casiopea 1979 Full Album

Enregistré entre décembre 1978 et mars 1979 au Japon, "Casiopea" est le premier album éponyme du Casiopea.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

24 novembre 2017

Nuit 1/16 - Intro

 

"Un poème doit être une fête de l'intellect" dit Valéry.
"Un poème doit être une débâcle de l'intellect" dit Eluard
"Poètes français des XIXe et XXe siècles" paru dans Les Classiques de poches, chez Le Livre de Poche, me permet d'avoir quelques poèmes  qui traînent dans les poches de ma veste. Il est à noter que ce florilège ne cite que les poètes. Il semble que les poétesses soient reléguées à la cuisine et au maniement de l'aspirateur... La plume, instrument phallique, est réservée aux maîtres de maison.

Louise Labé
Anna de Noailles
Louise Collet
Andrée Chedid
Pivoine (ICI)

Marceline Desbordes-Valmore
Vénus Khoury-Ghata
Marie Étienne
Lydie Dattas
Claire Malroux

 

The Rubettes - Sugar Baby Love

En 1974, "Sugar Baby Love" cartonnait sur les platines...

 

                   MIDI

Midi, Roi des étés, épandu sur la plaine,
Tombe en nappes d'argent des hauteurs du ciel bleu.
Tout se tait. L'air flamboie et brule sans haleine;
La Terre esr assoupie en sa robe de feu.

[...]

Leconte de Lisle
Poèmes antiques, 1852

Posté par jeanjacques1957 à 22:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 août 2016

60e été -Nocturne

Samedi 27 août 2016

Balade nocturne à Liebefeld-Köniz dans la torpeur d'une nuit d'été. Les jours de l'Été, du bel été, sont comptés... Une pièce de 5 centimes trouvée sur un bout de trottoir serait signe de porte-bonheur. Un portrait en pied, pris dans la chaleur de la nuit, pour assouvir une minute d'ego, a été placardé sur les murs virtuels! sans oublier le rébus urbain.

Les étoiles, baignées de lumière citadine, ont éclairé ce voyage au bout de la nuit... 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2012

Nuit 6/16 - Oldelafe


Oldelaf, La Tristitude

La tristitude des jours d'hiver sans soleil...
Oldelaf, un nom à retenir.

Posté par jeanjacques1957 à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 janvier 2012

Nuit 4/16 - Hallauer 2009

Grand Prix
du Vin Suisse
2010
Argent

 

2009
Hallauer
Schaffhauser AOC

Graf von
SpiegelberG

Blauburgunder  -  Pinot Noir

14,3% vol.                 75cl
WEIN-KELLERREI AG - HALLAU SH

Posté par jeanjacques1957 à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,