31 mars 2017

La Chaux-de-Fonds - Promenade

 

La Chaux-de-Fonds, ce 30 mars 2017
Chère Rose,
Il y a une cinquantaine d'années, l'hiver était encore bien présent à cette époque de l'année. 
Ce jeudi de fin mars, il fait beau et les badauds sont en tenues d'été...
C'est ce que je peux observer pendant une courte promenade dans la ville de mon enfance.
Je reconnais sans reconnaître "Ma Ville" qui a subi de nombreux coups de scalpel de chirurgiens esthétiques peu scrupuleux du passé. Une lente nostalgie commence tout de même à poindre.
Affectueuses pensées
Jean-Jacques'60'
NOTES
En passant à La Poste, située Place du marché, pour envoyer la carte à Rose,  j'échange quelques souvenirs avec la dame du guichet. Françoise fut une camarade de classe de 1964 à 1968. Nous avons évoqué une rencontre d'anciens élèves faite il y a 10 ans. Quand j'ai quitté le guichet, elle m'a lancé: "A dans 10 ans..!"
Le cinéma Corso est à l'abandon. Quelle tristesse. Je me souviens: "Un château en enfer", "Les guichets du Louvres",  "Helzapoppin",  "Lacombe Lucien", "Il était une fois dans l'ouest", "Eglantine", "Miracle à Milan", "Le train"...

Posté par jeanjacques1957 à 23:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 mars 2017

Jazz printanier, samedi soir...

Le printemps à Berne, ce samedi 25 mars...

                                             

Le jardin de Lignières, ce samedi après-midi...

                                                     

Samedi soir, jazz...

Artie Shaw, de son vrai nom Arthur Jacob Arshawsky, est un clarinettiste et chef d'orchestre de jazz américain, né le 23 mai 1910 à New York et mort le 30 décembre 2004 à Los Angeles.

The Best of Artie Shaw | Jazz Music

THE BEST OF ARTIE SHAW

ARTIE SHAW AND HIS ORCHESTRA
All clarinet solos by Artie Shaw
arr. Jerry Gray, solos: Tony Pastor (ts)
1    Begin the Beguine (Porter) - July 24, 1938 (00:00)
solos: George Arus (tb), Johnny Best (tp), Les Burness (p), Tony Pastor (ts)
2    Back Bay Shuffle (Shaw - McRae) - July 24, 1938 (3:14)
arr. Jerry Gray & Artie Shaw, solos: Billie Holiday (voc)
3    Any Old Time (Shaw) - July 24, 1938 (06:29)
4    Nightmare (Shaw) (band's theme song) - Sept. 27, 1938 (09:40)
solos: Helen Forrest (voc), Tony Pastor (ts), George Arus (tb)
5    Room with a View (Coward) - Dec. 19, 1938) (12:29)
solos: Tony Pastor (ts)
6    Non-Stop Flight (Shaw) - Dec. 1, 1938 (15:57)
solos: Helen Forrest (voc)
7    Comes Love (Brown - Tobias - Stept) - June 12, 1939 (18:45)
arr. Ted McRae, solos: George Auld (ts), George Arus (tb), Bob Kitsis (p), Buddy Rich (dm)
8    Traffic Jam (McRae - Shaw) - June 12, 1939 (21:03)
solos: Helen Forrest (voc)
9    All the Things You Are (Kern - Hammerstein) - Oct. 26, 1939 (23:15)
arr. William Grant Still & Artie Shaw, solos: Jack Cave (horn), Dick Clark (ts), Mannie Klein (tp),
10    Frenesi (Dominguez) - March 3, 1940 (26:27)
ARTIE SHAW AND HIS GRAMERCY FIVE: Billy Butterfield (tp), Artie Shaw
(cl) Johnny Guarnieri (harpsichord), Al Hendrickson (g), Jud Denaut (b), Nick Fatool (dm)
11    Special Delivery Stomp (Shaw) - Sept. 3, 1940 (29:30)
ARTIE SHAW AND HIS ORCHESTRA
arr. Lennie Hayton & Artie Shaw, solos: Manny Klein (tp), Jack Jenney (tb)
12    Stardust (Carmichael - Parrish) - Oct. 7, 1940 (32:13)
arr. William Grant Still, solos: Johnny Guarnieri (p), Billy Butterfield (tp), Les Robinson (ts), Jerry Jerome (ts), Jack Jenney (tb)
13    Blues - parts 1&2 (Still) - Dec. 4, 1940 (35:44)
arr. Artie Shaw, solos: J.C. Higginbotham (tb), Benny Carter (as), Red Allen (tp)
14    I'm Confessin' (Neiburg - Reynolds) - June 26, 1941 (42:09)
arr. Bill Challis, solos: Hot Lips Page (voc, tp)
15    Blues in the Night (Mercer - Arlen) - Sept. 2, 1941 (45:29)
solos: Hot Lips Page (voc, tp), Les Robinson (as), Johnny Guarnieri (p), Ray Conniff (tb)
16    St. James Infirmary - parts 1&2 (Primrose) - Nov. 12, 1941 (48:43)
arr. Margie Gibson, solos: George Auld (ts), Hot Lips Page (tp)
17    Deuces Wild (Gibson) - Nov. 12, 1941 (55:00)
arr. Bill Challids, solos: Hot Lips Page (voc, tp), George Auld (ts
18    Take Your Shoes off, Baby (Austin) - Oct. 30, 1941 (57:10)
arr. Paul Jordan, solos: Les Robinson (as), Hot Lips Page (tp), Dave Tough (dm)
19    Suite N.8 (Jordan) - Dec. 23, 1941 (1:00:34)
arr. Jimmy Mundy, solos: Roy Eldridge (tp)
20    Lady Day (Mundy) - Jan. 9, 1945 (1:05:15)
arr. Eddie Sauter, solos: Roy Eldridge (tp), Dodo Marmarosa (p)
21    Summertime (Gershwin - DuBose) - Nov. 23, 1944 (1:08:16)
arr. Eddie Sauter, solos: Roy Eldridge (tp)
22    The Man I Love (Gershwin) - June 12, 1945 (1:13:17)
ARTIE SHAW AND HIS GRAMERCY FIVE: Roy Eldridge (tp), Arti Shaw (cl), Dodo Marmarosa (p), Barney Kessel (g), Morris Rayman (b), Lou Fromm (dm)
23    The Gentle Grifter (Shaw - Carleton) - July 31, 1945  (1:16:26)

Posté par jeanjacques1957 à 23:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2017

Equinoxe

L'équinoxe de printemps est à 11:28:38

Posté par jeanjacques1957 à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mars 2017

Poussière d'or

Nota Bene: le samedi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: www.lakevio.canalblog.com

Chris-Aggs-Echo & Narcissus

Le tintement des nivéoles, qui s'épanouissent au pied du tilleul, dans le parc, l'a tirée de sa torpeur.
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé.
Quatre à quatre, Elle monte les marches de l'escalier qui mène aux combles. Elle rassemble le décor de printemps disséminé ça et là. Elle empoigne sacs, gravures, tapis, petits meubles et, en quatre aller et retour, tout est posé au milieu du salon.
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé. 
La radio est allumée. Le programme ronronne jusqu'à ce que le speaker annonce une chanson de Pierre Perret, "C'est le printemps". Il prie les oreilles chastes de s'éloigner des transistors. Elle sourit, elle adore cette chanson pleine de rythme et un peu... leste!
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé.
Prestissimo, en suivant la cadence effrénée de la chanson, elle décroche les tableaux aux paysages d'hiver, remplace les tentures par de légers volages, achève le bonhomme hiver au chalumeau, elle installe d'élégantes aquarelles printanières aux murs du salon. 
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé.
Elles sélectionne les disques du moments, "Au printemps" de Jacques Brel, "Le printemps est arrivé" Michel Fugain et le Big Bazar, Le sacre du printemps de Stravinsky, un LP de 1958, Ernest Ansermet dirige l'Orchestre de la Suisse romande, une version jazz du printemps, extraite des quatres saisons de Vivaldi, Richard Galliano à l'accordéon...
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé.
Le printemps météorologique a commencé depuis le 1er mars, le début du printemps phénologique est commencé, dans les alentours de la Ville fédérale, depuis la floraison des crocus botaniques, l'équinoxe de printemps est prévue pour bientôt.
Elle se dépêche pour tout mettre en place. Elle peste de ne plus être agile, comme dans sa jeunesse.
Vite, vite, le printemps arrive, le printemps est arrivé.
Elle installe un vase avec quelques narcisses sur le marbre devant la fenêtre. Elle remporte le décor d'hiver dans les combles de la maison, vérifie que tout est en place.  Elle maudit le réchauffement climatique qui avance les saisons. Elle aime tant les grasses matinées. Elle jette un dernier regard sur le parc et dans le salon. Tout est prêt. Elle saisit un petit bocal, posé sur le rebord de la fenêtre, ouvre le couvercle. Une poussière d'or s'échappe du bocal et envahit le salon, le parc, le ciel,la poussière brille dans le soleil. Le printemps est lancé. Elle referme prestement le couvercle. Il ne faut pas gaspiller la précieuse poussière. Épuisée par tous ces travaux, la fée Mélusine, se laisse tomber dans un fauteuil. Malgré son grand âge, son souffle court et ses rhumatismes, elle vient, une fois de plus, de créer le printemps. Depuis la nuit des temps, c'est Mélusine qui chasse le général Hiver.
Elle s'endort, sereine.
Le petit réveil, posé sur la coiffeuse Charles X, fait un tic-tac  joyeux. L'aiguille du réveil est placé sur "printemps", mais la fée Mélusine, qui déjà ronfle, a oublié de remonter la sonnerie...

 

Jacques Brel - Au printemps

 

Pierre PERRET C'est le PRINTEMPS en HD

Richard Galliano - Le Printemps (Vivaldi) - Nancy Jazz Pulsations (2014)


Richard Galliano joue "Le Printemps", extrait de Les Quatre Saisons de Vivaldi, à l'Opéra National de Lorraine dans le cadre du festival Nancy Jazz Pulsations, édition 2014.

Production : SUPERMOUCHE PRODUCTIONS.
En coproduction avec Vosges Télévision.
En association avec Arte France, Mezzo et GIE Lorraine Télévisions.


Printemps

Victor Hugo

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre

Posté par jeanjacques1957 à 21:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2017

Samedi, ça te dit? ça me dit!

Hémorragie verbale du samedi soir...

 Un verre d'Aragonia 2013 déclenche une hémorragie verbale sévère. Ambulance, camisole de force, chambre capitonnée... Le grand jeu. Un seul verre, et, le lendemain, c'est une gueule de bois monstrueuse... Café additionné de jus de citron bio, douche chaude puis glacée, aspirine, hémorragie buccale de divers déchets stomacaux...
"L’extrait stomacal est capable d’hydrolyser la lactoglobuline dénaturée, mais non la forme native. La pepstatin-A, inhibiteur spécifique de la pepsine, inhibe, complètement, les effets du suc gastrique […] (Pierre Jouan , Lactoprotéines et lactopeptides : propriétés biologiques, 2002, page 33)"

Bla...bla.

Normalement, samedi soir, c'est jazz.

                       
Vendredi 17 mars, ce sera la nuit des musées.

                                                  +"*ç%&/()=?`+"*ç%%&&/()=?"*ç*"%&/()(&%ç**""

Les chats du quartier sont en deuil. Un des leurs manque à l'appel. Léo, le chat jaune des voisins du dessous fut retrouvé écrasé le 28 février. Les enfants sont restés inconsolables plusieurs jours.
Léo est enterré dans le jardin. Les enfants ont dessiné sur une stèle la vie de Léo...
La vie a repris son cours, on évoque de moins en moins souvent Léo...

                                                                          

                      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°`````````````````````````°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Printemps

                                                      }}}£££££}}}££££$$$$$$$$$"""""""""""""@@@@@@@@@@@@@@@@@

                                                                                                   
Samedi, après le marché, un café fut bu au Colonial...

                                               ###########################¬|¢§¬|¢¬|¢¢|¬|¬|¢|¬|¢|¬¬|¢

                                                              
Un vestige de la vieille Europe passe à la gare..

                                                        §§§°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°+@#¬|¢´~^@¨¨¨!!!!!!]}{§

Un vin bu en février. Un vin corse pour repas ordinaire. Rien de transcendantal...

            

                                                     ¦@#@#¬|¢¬|¢¦@@@@#@¦*ç*ç*ç*ç*%ç%ç&ç&çç**

La France Inter est en deuil...

Le magazine de Pierre Bouteiller sur France Inter | Archive INA

Pierre Bouteiller est mort hier. Il avait 82 ans. 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 juin 2016

Le jardin en ville


Vendredi 27 mai
2016

Apéritif dans le jardin de ville de Brigitte, vendredi soir, sous l'oeil attentif d'Agatha qui se repose sur une chaise du jardin. Fort âgée, elle reste insensible aux invitations à jouer d'un chaton agé d'un an, qui vient depuis le jardin voisin. Elle aime les caresses mais reste réservée. Elle déteste se faire photographier, bougeant sans cesse pour rendre flou son portrait.
La soirée est baignée  par la belle lumière du soir.
Le repas sera pris à l'intérieur. Les convives se régaleront d'un gigot et d'un gâteau au chocolat sans farine, accompagné de fraises.

 

 

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mai 2016

La Chaux-de-Fonds (2)

Balade dans la ville de mon enfance, La Chaux-de-Fonds, baptisée dans les années 1960 la Cité Horlogère.
Flâneries et photographies faites le 10 mai 2016.

Posté par jeanjacques1957 à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2016

La Chaux-de-Fonds

Balade dans la ville de mon enfance, La Chaux-de-Fonds, baptisée dans les années 1960 la Cité Horlogère.
Le trompe-l'oeil a été peint par Carol Gertsch dit Carolus (ICI).
Flâneries et photographies faites le 10 mai 2016.

Posté par jeanjacques1957 à 22:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mai 2016

Samedi- Dimanche

Coucher de soleil de samedi 7 mai 2016 en trois instantanés...

Dans l'édition de samedi-dimanche, datée du 7-8 mai 2016, du quotidien "Le Temps", un article sur deux pages raconte la naissance du mythe de Frankenstein.

Balade mode d'emploi:
Dans la campagne, entre Wabern et l'aéroport de Belp
De haut en bas: La gueule de Frankenstein; la floraison spectaculaire d'un cornouiller rose; la floraison des pommiers déclinée en plusieurs photographies; quelques lilas, un arbuste suranné que j'aime beaucoup; une ferme avec des géraniums au balcon, ils fleuriront dans quelques jours; prairie et champs; des vaches qui ruminent, ruminent; colza; différents produits en libre service, installés sur un chariot protégé par un parasol, sirops maison, pommes, rhubarbe, miel... il suffit de glisser la monnaie correspondant au prix indiqué dans la petite caissette verte; gros plan sur un cognassier en fleur; vallée de l'Aar avec au loin l'aéroport et en arrière plan les Alpes; décollage du vol 2L5010 à destination de Palma de Majorque, il est 12H38 quand l'avion d'Helvetic prend son envol; prairie de bord de chemin avec en fond, devant une ferme, un magnifique tilleul; des chèvres; Gygli Martin, paysan à Belp, a semé de l'avoine de printemps Husky proclame une affichette plantée en bordure de son champ...
Un journée magnifique, en fin de journée quelques gouttes de pluie, grondement de tonnerre au loin... Suivi d'un coucher de soleil convenable!
Encore un beau dimanche

Posté par jeanjacques1957 à 22:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2016

Samedi-dimanche

Mode d'emploi: De haut en bas de gauche à droite
DIMANCHE 17 AVRIL 2016:
La Banque nationale suisse fait une publicité agressive pour le nouveau billet de 50 francs, fraîchement sorti de presse. Placards publicitaires dans les villes, encarts dans la presse et films sur les réseaux sociaux... Photo prise le 17 avril dans la Ville fédérale par Ric et transmise via I-Truc
Balade dans la campagne près de Wabern, champs de pissenlits, lamas se roulant dans l'herbe tendre, gros plan sur les dents de lion, vaches, cerisiers en fleurs, printemps, mur en couleur avec corbeilles d'argent, d'or et aubriètes de différents bleus,
Dans la Ville fédérale un drapeau suisse sur une des coupoles du Palais fédéral (Parlement), un doppio Kutti bu à l'Adriano's bar au milieu de l'après-midi, rébus routier...

 

 

SAMEDI 16 AVRIL 2016:
Dans la Ville fédérale:
Les "dix heures" à l'Adriano's bar, les tulipes du jardinet dans la belle lumière du soir,le bouquet de fleurs offert à Brigitte et Rolf chez qui s'est déroulée la soirée du samedi soir à refaire le monde devant un apéritif riche, suivi d'un gigot de premier ordre accompagné d'asperges vertes gratinées au Sbrinz et de pommes nouvelles rissolées. Un repas qui s'est achevé par un plateau de fromage et un café. Découverte d'un alcool de blé élaboré en Allemagne. Soirée avec dans la moitié du ciel un quartier de lune et éclairs et tonnerre dans l'autre.

 

 

Posté par jeanjacques1957 à 17:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,