06 juin 2017


Schubert - Jeffrey Tate (Staatskapelle Dresden, 1986) Symphonie n°9 D. 944 en UT majeur


Peintures : Alexandre Calame (1810-1864)

0:00 : Andante - Allegro ma non troppo
17:07 : Andante con moto
32:20 : Scherzo. Allegro vivace
47:35 : Allegro vivace

Jeffrey Tate est mort vendedi, à l'âge de 74 ans. Il avait été l'assistant de Boulez pour le fameux Ring de Bayreuthe en 1976. A partir de1982, il a été régulièrement invité au Grand Théâtre de Genève par hugues Gall. En 12 ans, il a dirigé une quinzaine de spectacles montés par l'opéra de Genève. 

Posté par jeanjacques1957 à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


28 mai 2016

Messe No 6 en mi bémol majeur, D 950 de Schubert

Franz Schubert est un compositeur autrichien né le 31 janvier 1797 à Lichtenthal, l'un des quartiers du neuvième arrondissement de Vienne, et mort à Vienne le 19 novembre 1828.
Bien que mort à 31 ans, Schubert est l'un des grands compositeurs du XIXe siècle et le maître incontesté du lied.

Franz Schubert - Mass No. 6 in E flat major, D 950 (with Jonas Kaufmann, Sylvain Cambreling)

Live recording from the Münster in Zwiefalten, during the Festival "Herbstliche Musiktage" in Bad Urach, 1997.

NDR Symphony Orchestra
Sylvain Cambreling - conductor
Juliane Banse - soprano
Hermine May - altus
Deon van der Walt - tenor
Jonas Kaufmann - tenor
Hermann Prey - Bass

Franz Schubert - Mass No. 6 in E flat major, D 950

0:51 I. Kyrie
6:57 II. Gloria
19:48 III. Credo
34:57 IV. Sanctus
38:30 V. Benedictus
43:45 VI. Agnus Dei

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2015

Pendant que la Terre tourne, comme une toupie, dans l'espace...

Neuchâtel vers 16H15










Article extrait du quotidien "Le Temps" du 27 octobre 2015:
Le Temps 27 oct



Une musique nostalgique, magique, belle, un rêve... Une promenade dans une miriade de souvenirs...

Schubert: Trio pour piano en Mi bémol majeur, Op. 100

 

 Un extrait de ce trio de Schubert fait partie de la bande sonore du film "Barry Lyndon" de Stanley Kubrick. Un film aux images époustouflantes. John Alcott a obtenu l'Oscar de la meilleure photographie en 1976 pour ce travail remarquable.

Barry Lyndon, Trio op 100 (Schubert)


Dans une lettre de voeux de Noël, mon vieil ami A* a glissé une reproduction de "La tempesta" du peintre italien Giorgione (1477 - 1510) commentée par Eric Fuchs.

                                                                      La Tempesta

Ce tableau, peint vers 1500, fait couler de l'encre depuis plusieurs siècles. Quelle est sa signification? Les historiens de l'art sont divisés et les hypothèses nombreuses. Eric Fuchs évoque la villes de Jérusalem au loin, Joseph observant Marie qui nourrit son enfant. Il parle de l'orage qui s'abat sur la ville comme un symbole des relations humaines. Son long développement sur sa vision théologique du tableau s'achêve ainsi: "Comme tous les chefs-d'oeuvre, celui-ci ne se laisse pas enfermer dans une seules interprétation, il en suscite de multiple. Peut-être son énigme  évoquera-t-elle pour vous d'autres mystères."
Une page est consacrée a l'analyse du tableau, avec une illustration, dans "L'histoire de l'art" de E. H. Gombrich.
Le tableau est à la Galleria dell'Accademia, Venise, Italie.

Une recherche sur Eric Fuchs dans les dédales de la toile virtuelle m'a conduit à lire un entretien intéressant: ICI

Éric Fuchs (1932 – ) a fait ses études de théologie à la faculté de théolgie de Genève ainsi qu’à la faculté de Montpellier. Il fut pasteur de 1958 à 1960, année au cours de laquelle il est nommé directeur du Centre protestant d’études de Genève. Il est actuellement professeur honoraire d’éthique à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Genève laquelle existe depuis la fondation de l’académie de Genève en 1959.


 Berthoud un soir de fin décembre (27 déc), Berne (27 déc)