02 novembre 2017

Eté 2017, album - La tournée des cafés

Adriano's bar, Berne
Colonial bar, Berne
Sprüngli, zurich (2 photographies)
Buffet express, gare de Moutier
Tibits, Berne
Gare du train à vapeur et à crémaillère Brienz Rothorn, Brienz
Terrasse de l'épicerie et agence postale, Gadmen (Oberland bernois)
Hôtel de la Poste, Lignières
Une soirée d'été à la terrasse de l'Adriano's bar, Berne
Tea Room Frutiger, Meiringen (Avec meringue et crème fouettée)
Wagon restaurant, "Bistro", café pris sur le comptoir entre Berne et Zurich
SBB Stadtbistro, gare de Brigue
Grand Restaurant, Schuh, Interlaken
Terrasse de la Pension de Gspon, à 1895 m
Stadtrösterei, Soleure
Buffet de la gare d'Oberwald (Vallée de Conches, Valais)
Café Scwarzenbach, Zurich
Restaurant de l'aéroport de Berne/Belp
Colonial bar, Berne


05 novembre 2013

La dame au chapeau rouge...

Portrait minute
La dame au chapeau rouge
Berne, Tibits

Posté par jeanjacques1957 à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2013

Un été de porcelaine - Dimanche

"Je crois qu'il n'existe pas de Dieu personifié, ni de vie après la mort."
Note dans son journal Susan Sontag en novembre 1947.

Le ciel a pris une teinte d’un bleu gris. L’été, le Bel été, au sommet de son art, commence à décliner. Depuis quelques jours, la chaleur s’infiltre partout. Le thermomètre marque des températures au-dessus de 35°. Les gens, suffoqués, profitent du moindre endroit réfrigéré. On aurait souri il y a 30 ans si quelqu’un avait affirmé le plus sérieusement du monde qu’un jour les bus sillonnant la ville de Berne seraient climatisés. Pour échapper à la foule nageant dans l’Aar et à la moiteur ambiante, rien de tel qu’un voyage en chemin de fer jusqu’à Spiez pour prendre un bain dans le lac de Thoune. Ce village construit à flanc de colline s’étage jusqu’au lac entre château et vignoble. Un chemin de rive relie Spiez à Faulensee sous les hêtres. C’est une relique du paysage originel au temps où l’automne le Plateau suisse tout entier prenait des teintes dorées. Dans ces chroniques, Pline le jeune décrit ce spectacle extraordinaire. Après quelques minutes de marche on atteint des bains construits dans les années 20 du siècle passé. Une longue maisonnette au toit de tuiles avec des niches cintrées de bancs en bois qui permettent de se changer et d’accrocher ses vêtements fait face au lac. A quelques mètres de la rive, un radeau se balance dangereusement, malmené par des baigneurs joueurs.

Une communauté d’anabaptistes groupée dans un coin des bains écoute un prêche. Le pasteur descend ensuite dans le lac entraînant des fidèles qui se font (re)baptiser. La cérémonie se termine par une prière. Les participants se mêlent ensuite aux nageurs. Plus tard, ils partagent une collation avec les gens venus prendre le frais dans l’eau minérale.

Le ciel se couvre de nuages, le föhn souffle à petite vitesse entraînant un courant chaud. Les bateaux de ligne croisent sur le lac avec le Niesen en toile de fond. Cette pyramide mythique affole les peintres.

En fin d’après-midi, il pleut sur Berne. Une pluie éphémère qui humidifie les feuilles des arbres. Plus tard, l’orage se fera plus violent arrosant copieusement les jardins.

Berne, Tibits

28 juillet 2013  

après l'orage
Après l'orage...

Posté par jeanjacques1957 à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 juillet 2013

Un été de porcelaine - Nouvelles d'ici et d'ailleurs

CatPach
Genève, le 22 juillet au matin, à l'arrière plan on distingue le lac Léman, photographie envoyée via I-Truc par Catherine

CatPach2
Affiche de la Feria de 1868, photo envoyée via I-Truc par Isidoro

                                     Soleil de minuit en Islande, photographie envoyée par Marie-Laure vis I-Truc

Posté par jeanjacques1957 à 15:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 juillet 2013

Un été de porcelaine - Espresso gelato

Le thermomètre se prélasse autour des 30° à Berne.
En lisant la presse du jour, au Tibits, dégustation d'un espresso gelato. Une boule de glace fior di latte flotte sur un espresso...
Un délice. 

Posté par jeanjacques1957 à 16:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 juillet 2013

Un été de porcelaine - samedi

 

     Le journal "Le Temps" propose une série d'article sur les pays nordiques rassemblés sous le titre "un été nordique" 
                      Lecture à l'Adriano's bar

                                      Les coccinelles ont muté. Une coccinelle pose devant "le Temps Retrouvé"

 

Photos envoyées vis I-Truc par Ric. Amélanchier et piscine de Berthoud

                                     Goûter au Tibits

Posté par jeanjacques1957 à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 juin 2013

Un été de porcelaine - Ristretti au Tibits

Servi dans un verre comme à Rome dit la carte murale du Tibits au sujet de ses ristretti.
Il est bientôt 5 heures du soir et c'est l'heure d'une pause pour oublier les tracas les plus divers.
C'est l'été, mais le bel été se fait discret.
Le responsable du restaurant végétarien tendance dur arpente le Tibits avec fébrilité, il ne supporte pas de voir des clients affalés sur les canapés, en train de tapoter sur des écrans cathodiques, avec sur leur plateau des verres vides.
Les clients sont là pour consommer, que diable!
Deux malabars de securitrans échappés des wagons à surveiller boivent des jus de fruit avec un chalumeau. Ils regagnent très vite les quais qui sont voisins, les voyageurs bousculant le règlement ne laissant aucun répit aux pourfendeurs du désordre.
Il fallut bien s'extirper des canapés pour aller arroser  Le Jardin...

Posté par jeanjacques1957 à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2013

Coupures de presse

L'Adriano's bar étant plein à craquer, en cette fin d'après-midi de samedi, que le café fut pris au Tibits...

Lu dans "Le Temps" daté du 20.04.2013

Littérature:

Philippe Jaccottet
"taches de soleil, ou ombre"

25 août 1958

" Le premier matin où flambe la blancheur de l'automne, dans l'air rafraîchi l'un des moments de l'année les plus aigus et les plus doux. Le ciel est comme une gloire pâle et aveuglante posée sur les feuillages de l'étendue et la voilant à demi."

Philippe Jaccottet
Tache de soleil, ou d'ombre
Editions Le Bruit du temps, 208p

Cinéma:

La documentariste vaudoise Jacqueline Veuve s'est éteinte à l'âge de 83 ans.

Théâtre:

Le 12 Avril 2013 est mort Bernard Liègme, comédien et dramaturge nechâtelois. Il a été le cofondateur du Théâtre populaire romand (TPR). 

Posté par jeanjacques1957 à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 janvier 2013

Grisaille du lundi

Au-delà du bar à salades du Tibits, l'arrêt des trams de la gare. Les passagers attendent blottis sous une crêpe géante faite de verre et d'acier. Il fait gris, des flocons de neige tentent leur chance par intermittence. Ils rêvent de devenir bonhomme de neige..:
Pendant ce temps, la guerre cybernétique couve dans les I-Truc. Des vers géants rampent sur la toile virtuelle, des virus sournois s'infiltrent dans les moteurs de recherches. Ces spasmes électroniques résistent aux vaccins. Quand aux antibiotiques ce n'est pas automatique répète du matin au soir la publicité!
Ces monstres invisibles ont pour nom Stuxnet, Duqu, Flam...
Pendant ce temps, des Mirages 2000 venus de France survolent le Mali.
Pendant ce temps, Google se rapproche de l'intelligence artificielle. On prendra le thé avec son ordi chéri causant de futilités.
Dans "2001 l'odyssée de l'espace", le chef d'œuvre de Kubrick, la scène où l'astronaute survivant déconnecte l'ordinateur Hall 2000 est une scène poignante. On entend l'ordinateur supplier l'astronaute de le laisser en vie...
Nous étions en 1968, c'était de la fiction!
La nuit tombe sur la Ville fédérale...

Posté par jeanjacques1957 à 17:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2012

Été urbain - Bob Dylan

Dans le soir, Bob Dylan croasse encore, titre le Temps daté du 14 septembre 2012, dans sa page Culture et Société. Le chanteur sort « Tempest » 50 ans après ses débuts. Devant la gare de la ville fédérale, sur la terrasse du Tibits, les consommateurs jouent les oisifs. Les derniers jours de l’été 2012 s’égrènent avant fermeture définitive. L’Eté, le bel été, de plus en plus à l’étroit dans son habit estival songe à changer d’hémisphère. Un camion de pompiers en alerte, gyrophares allumés et sirènes hurlantes, passe en trombe devant la gare, encore un coup de foudre à contenir quelque part dans la zone. Une dame habillée en noir court en direction des quais. Elle tire un bagage à roulettes sur lequel est arrimée une cage. Sur le perchoir un perroquet répète sans fin, « Non, ce n’est pas la boucherie Sanzot ». La grande aiguille de la gare, synchronisée avec l’horloge chronométrique de Neuchâtel, approche du 12, impulsant à la petite aiguille un arrimage avec le 5. Il faut remettre le Temps dans le présentoir et se diluer dans la foule.
Le soleil sourit !

Posté par jeanjacques1957 à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,