06 avril 2018

Polka rapide

J'aime les polkas rapides... J'aime Vienne.... J'aime les soirs d'orage, quand l'éclair illumine la campagne de sa lumière blafarde... Descendre, à pied, du Kahlenberg jusqu'aux rives du Danube... Les dimanches à Grinzing... Ecrire et lire au café Central (ICI)... Etre envahi par le «Gemütlichkeit», (expression intraduisible)...
99763EF9-B0C7-4325-ABD7-07395F57FBB9Photos de Vienne (archives) croquées il y a longtemps avec mon téléphonne...

Johann Strauss II. - Unter Donner und Blitz (Polka, op. 324)

Posté par jeanjacques1957 à 22:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


08 décembre 2017

Nuit 15/16 - Paris 5/5 Buona sera

Rue Oberkampf, boulevard de Ménilmontant, rue de la Roquette, Place du Père Chaillet, avenue Ledru Rollin, Pont d'Austerlitz, Place Valhubert, L'Allée principale du Jardin des Plantes, rue Dubenton, rue Monge, rue de Mirbel, rue Mouffetard, Place de la Contrescarpe, rue Descartes, rue Clovis, rue du Cardinal Lemoine, tue Tournefort, rue de l'Arbalète, rue Mouffetard, avenue des Gobelins, boulevard Saint Marcel, rue Poliveau, rue du Fer à Moulin, rue de la Clef, rue Monge

Les mausolées du Cimetière du Père Lachaise forment une ville silencieuse, sans habitants, morte. Rien ne perturbe ce monde figé pour l'éternité, ni les touristes, ni les visiteurs, une rose à la main, ni les familles en deuil, encore moins la pluie.

Une classe et ses accompagnants traverse l'Avenue Ledru Rollin à l'intersection avec la rue de Bercy. Les élèves doivent avoir une dizaine d'années. Dans 50 ans, ils auront mon âge, j'en aurai 110 et je déambulerai dans Paname, avec mon déambulateur dernier cri. Je serai dans la Ville Lumière pour fêter les 100 ans (à quelques mois près) de ma première visite à Paris (oct. 68). C'est jouable!

En marchant dans l'allée principale du jardin des plantes, un vent froid soufflait. J 'ai soudain eu la nostalgie de Vienne. Le vent parisien était devenu ce vent pannonien, qui balaye les plaines de l 'Est et qui glace Vienne. Le musée d'histoire naturel a une ressemblance avec le Belvédère. J'ai failli me retourner pour voir Vienne, en arrivant près du bâtiment. Je pensais au Café Central. J'aurai commandé un café mélange et je me serai plongé dans la lecture de la presse.

La rue Mouffetard grouille d'activité. Dans le bas de la rue, poissonniers, bouchers, restaurants, dans le haut, boutiques et restaurant. Au début du siècle passé et surement avant, il y avait un marché rue Mouffetard.

Au 39 de la rue Descartes, mourut Verlaine le 8 janvier 1896 et Hemingway vécu dans cet immeuble de 1921 à 1925. "Paris est une fête"
Au 37 de la même rue, l'écrivain japonais Kunio Tsuji a vécu de 1980 à 1999 signal une plaque. Je ne trouve nulle part de traces de cette vie à Paris pour cet écrivain. En revanche, il a vécu à Paris de 1957 à 1960...
Le cabaret Le Cheval d'or, dédié à la chanson française et à l 'expression artistique, occupait, de 1955 à 1969, le 33 de la rue Descartes

Sur le Boulevard Saint Marcel, presque au milieu de sa longueur, presque au milieu du boulevard, un pucelle tient un étendard. Jeanne...

15:42, il neige! Enfin, une pluie mêlée...

Le théâtre des Champs Élysées fut inauguré en 1913. C'est un beau théâtre avec de vrai fauteuils au parterre et à la 1ère galerie. Une architecture et un mobilier assez sécession viennoise. Il est situé dans l'élégante et onéreuse avenue Montaigne. La Tour Eiffel, éclairée sur la moitié de ses faces, économies oblige, trône non loin de là. A son sommet, un phare tourne. C'est pour signaler sa présence si un vaisseau spatial en perdition passait par-là. Mimi...*
19:30, le chef lève sa baguette et "Le barbier de Séville" démarre. On est aspiré par le système Rossini. La musique monte lentement puis explose dans un tourbillon qui emporte tout sur son passage. Les chanteurs sont de bonne qualité, le décor surprenant, nous emmène au coeur de la partition. On rit beaucoup. Soirée réussie.
Retour à la rue Monge avec des notes de musique plein la tête...
buona sera, etc...

*Voir entrée de hier

Posté par jeanjacques1957 à 23:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2016

Pendant que la Terre tourne, comme une toupie, dans l'espace...

Edmonde Charles-Roux est décédée à 95 ans


Lire (ICI)

 

                                         Le Temps 21
                                             Article extrait du quotidien "Le Temps" daté du 21 janvier 2016
                                       

Philippe Timsit - Henri porte des lilas 1982

 

 

 

Informations concernant le tirage au sort pour l’achat de billets pour le concert

du Nouvel An

La demande de billets pour le traditionnel concert que l’Orchestre philharmonique de Vienne

donne chaque année, les 30 et 31 décembre et au Nouvel An, est telle que leur vente est

soumise à un tirage au sort en début d’année, uniquement sur le site web du Wiener

Philharmoniker (www.wienerphilharmoniker.at). De cette façon, des mélomanes du monde

entier ont tous les mêmes chances se procurer ces précieux billets ! La demande de

participation au tirage au sort pour le concert des 30 et 31 décembre 2016 ainsi que du

Nouvel An 2017 devra être faite dans la période du 2 janvier au 29 février 2016.

Dans cette période, les intéressés pourront donc s’inscrire au tirage au sort des billets pour la

Répétition générale (le 30 décembre 2016 à 11h), pour le Concert de la Saint-Sylvestre (le

31 décembre 2016 à 19h30) et pour le Concert du Nouvel An (le 1er janvier 2017 à 11h15).

Il importe tout d’abord de s’enregistrer sur le site web du Wiener Philharmoniker ! Cela ne

prend que quelques instants et vous permet d’accéder à votre compte personnel, lequel vous

renseignera sur l’abonnement au bulletin, vos achats et la situation concernant le tirage au

sort. Cet enregistrement peut être effectué à n’importe quel moment de l’année,

indépendamment de la période d’inscription au tirage au sort.

La possibilité de vous inscrire au tirage au sort vous est offerte sur votre compte personnel

pendant la période prévue à cet effet (du 2 janvier au 28 février de chaque année). Vous

devez indiquer alors les concerts et les catégories de prix que vous souhaitez. Vous pouvez

vous inscrire une fois à chacun des trois concerts.

Pour le Concert du Nouvel An, seulement deux billets au maximum pourront être alloués

pour chaque demande ; par contre, pour les deux autres concerts, vous pouvez en demander

plus. Leur prix varie de 35 € à 1090 € pour le Concert du Nouvel An, de 25 € à 720 € pour le

Concert de la Saint-Sylvestre, et de 20 € à 450 € pour la Répétition générale. Le programme

des trois concerts est le même.

Vous pouvez vérifier à tout moment, sur votre compte personnel, où vous en êtes en ce qui

concerne le tirage au sort. Toute modification que vous souhaiteriez y apporter ne pourra

être effectuée que dans la période d’inscription au tirage au sort (du 2 janvier au 28 février).

Le résultat du tirage au sort vous sera communiqué en mars sur votre compte personnel ainsi

que par courriel.

La date à laquelle vous vous inscrivez n’a aucune incidence sur vos chances de succès, pourvu

qu’elle soit comprise dans la période des trois semaines prévue à cet effet ! Autrement dit,

une inscription effectuée le 29 février a autant de chances de succès qu’une effectuée le 2

janvier. La seule possibilité d’obtenir des places pour ces concerts est de participer au tirage

au sort en ligne ! Aucune demande par lettre ou par courriel personnel ne pourra être prise

en considération !

Bonne chance !



Bösendorferstrasse 12 · 1010 Wien · Tel: +43 1 505 65 25 · www.wienerphilharmoniker.at | © 2015 Wiener Philharmoniker



La Chanson des Peupliers - Max Gilbert - 1931

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 janvier 2016

Gurten

Premier dimanche de 2016, balade au Gurten
La corde à neige, qui permet aux bambins de remonter une légère déclivité en se faisant tracter sans déchausser leur ski, semble bien seule et abandonnée dans le décor sans neige. C'est en revanche le train miniature qui fait le bonheur des petits et parfois d'adultes qui accompagnent les très jeunes sur les minuscules wagons circulant sur un circuit sinueux. De puissantes locomotives tirent les convois.
Un rideau de nuages interdisait la vue sur les Alpes...

La version 2016 de "Auf Ferienreisen", polka rapide de Joseoph Strauss, concert de Nouvel an 2016, Vienne, direction: Mariss Jansons. (Version 1964)
(Cette version 2016 ne va pas être longtemps visible.... Des questions de droits vont sans doute  compromettre la vision de cet extrait vivifiant du concert de Nouvel an 2016 assez rapidement!)

2016 Vienna New Year's Concert - Wiener Sängerknaben - Auf Ferienreisen

Posté par jeanjacques1957 à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2016

Vienne


Un extrait du concert de Nouvel An 1964 à Vienne, le Wiener Philharmoniker est dirigé par Willi Boskovsky. D'une main il tient son violon et de l'autre il dirige l'orchestre avec son archet. La pièce joué est de Josef Strauß - Auf Ferienreisen (polka schnell op.135). Un document intéressant. 52 ans plus tard, les orchestres sont devenus mécaniques,  tout est convenu...

 


Josef Strauß - Auf Ferienreisen (polka schnell op.135)

 

Posté par jeanjacques1957 à 00:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2015

Des nouvelles d'ici et d'ailleurs...

Magnolia a envoyé, fin septembre, via I-Truc, la photographie d'un patio à Antequera, ville située dans la province de Malaga

 
Catherine envoie, via I-Truc, un florilège de photographies de Vienne. La ville des Habsbourg l'a séduite, bref voyage effectué fin septembre.

 
Régine, envoie, via I-Truc, la photo du dernier né d'un trolleybus ultra modern de la compagnie des TPG (transports publics genevois). Il s'agit d'un ExquiCity de Van Hool. Photo prise à Genève le premier vendredi d'octobre.

 
L'automne à Berthoud. Photo envoyée par Ric, via I-Truc

 

Posté par jeanjacques1957 à 18:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 janvier 2015

Concert Nouvel An 1974 - Souvenirs.. à la baguette, Willi Boskovsky

Willi Boskovsky & Wiener Philharmoniker - Neujahrskonzert 1974 (2nd Half)

Posté par jeanjacques1957 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 février 2013

Alles walser

Operball, Le Bal de l'Opéra:
Le bal de l'Opéra (7.2.2013) à l'Opéra national de Vienne est devenu légendaire. Cette journée est l'occasion unique de voir l'opéra célèbre de la Ringstraße non seulement des rangs de spectateurs, mais également au beau milieu de stars de la musique mondiale, pour ainsi dire « backstage ».

 

 Après la cérémonie d'ouverture, les célèbres mots "Alles Walzer" vous inviteront à entrer dans la danse !

Les images proviennent de la chaîne de télévision ORF2.

 

Ce matin, rue Musy à Fribourg vers 08h00:

Posté par jeanjacques1957 à 23:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 décembre 2012

Joyeux Noël

 

Christmas in Vienna 2008 - Adeste Fideles

            Adeste Fideles

           Adeste, fideles, læti triumphantes.
           Venite, venite in Bethlehem.
           Natum videte Regem angelorum.
           Venite, adoremus (ter)Dominum.

En grege relicto humiles ad cunas,
Vocati pastores approperant,
Et nos ovanti gradu festinemus.
Venite, adoremus (ter)
Dominum.
Æterni Parentis splendorem æternum,
Velatum sub carne videbimus,
Deum infantem pannis involutum.
Venite, adoremus (ter)
Dominum.
Pro nobis egenum et fœno cubantem
Piis foveamus amplexibus ;
Sic nos amantem quis non redamaret ?
Venite, adoremus (ter)
Dominum.

Posté par jeanjacques1957 à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2012

Léopold Hawelka

 

Je  hais les dimanches hurle Piaf dans un micro.
Dimanche morne rempli de grisaille. Le froid pique un peu. Les trams se traînent dans la capitale, sans états d'âme. Les rues sont désertes ou presque. À l'Adriano's les lecteurs de journaux sont nombreux. Tout en scrutant le monde imprimé sur du papier recyclé, ils dégustent des doppio malabar. L'horloge du Zytglogge égrène les onze coups de la matinée dominicale finissante. Un tram bleu portant le No6 passe devant le bar...
Je hais les dimanches reprend Gréco sur un vinyle.
Dans la NZZ am Sonntag, un article annonce la mort de Léopold Hawelka, à Vienne, à l'âge de 100 ans. Le café Hawelka près du Graben est connu dans le monde entier.
Vienne...
À l'Adrianos une sonate de Mozart jouée sur pianoforte meuble le silence. Le serveur désœuvré feuillette un magazine. C'est la côte de janvier ( expression espagnole)!!!
Je hais les dimanches... 

Posté par jeanjacques1957 à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,