05 novembre 2017

Dimanche de novembre

Dimanche, 17:40
La nuit est tombée, il a plu une grande partie de la journée. L'Adriano's bar est plein à craquer. Le haut parleur, situé au-dessus de la machine à café diffuse en sourdine une musique plutôt rock . Les deux ventilateurs fichés au plafond, faute d'air chaud à brasser, s'ennuient le dimanche.
Quelques cris d'enfants tentent de s'imposer. Les conversations se font en dialecte bernois avec des percées d'espagnol et d'un peu de français. La presse francophone, excepté "Le Monde" daté de samedi, à disparu. Aucune trace de "Télérama" ;-). Je ne sais même pas si l'hebdomadaire préféré de HB est vendu à la gare. Je le lisait régulièrement dans les années 1980, j'habitais dans la Cité de Calvin. Dans la ville du bout du lac Léman, le choix de la presse française est plus grand que dans la Ville fédérale. Ici, se sont les titres allemands et autrichiens qui sont proposés.
Le cappuccino était délicieux. C'est totalement iconoclaste de boire un cappuccino en fin d'après-midi. Peu à peu la petite salle se vide. L'Adriano's sera calme ce soir...
Un tram no9 est visible au loin. Le temps de payer la consommation et les portes du serpent d'acier se referment, emportant les passagers en direction de la gare.
Il pleuvra encore dans la soirée...

Posté par jeanjacques666 à 22:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 octobre 2017

Regards sur le dernier jour d'octobre...

 

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 octobre 2017

Lignières, nuit 2/2 - Samedi d'arrière automne...

Julien-François Zbinden, né à Rolle le 11 novembre 1917, est un pianiste, compositeur et ingénieur du son vaudois.
Il est l'un des compositeurs suisses les plus joués dans le monde

Trois Liturgies Campagnardes - Julien-François Zbinden

Trois Liturgies Campagnardes
Julien-François Zbinden, Compositeur
Choeur d'Hommes Intercantonal | Interkantonaler Männerchor
Dir. Lisa Appenzeller



     P_20171028_163621
Balade sur Le Chasseral. Un vent puissant balaie la crète... Belle ambiance de fin d'automne.

P_20171028_161400_PN

P_20171028_162638_PN

P_20171028_162800_PN

P_20171028_163317

P_20171028_162917

P_20171028_163809

P_20171028_161520

P_20171028_162927

P_20171028_161924


John Leslie “Wes” Montgomery (né à Indianapolis le 6 mars 1923 - mort à Indianapolis le 15 juin 1968) est un guitariste de jazz américain.
Il est généralement considéré comme un des guitaristes de jazz majeurs, arrivant avec Django Reinhardt et Charlie Christian et influençant de nombreux guitaristes de jazz comme George Benson, Kenny Burrell, Royce Campbell, Grant Green, Steve Howe, Russell Malone, Pat Martino, Pat Metheny, Lee Ritenour, Joe Diorio, David Becker, Randy Napoleon, et Emily Remler.

The Incredible Jazz Guitar of Wes Montgomery (full album) (1080 p)

Airegin    00:00
D Natural Blues   04:28
Polka Dots and Moonbeams 09:50
Four on Six    14:32
West Coast Blues   20:48
In Your Own Sweet Way   28:11
Mr. Walker    33:05
Gone with the Wind  37:37

Wes Montgomery - Full House 1962 (full album)

00:00 Full House
09:14 I've Grown Accustomed To Her Face
12:45 Blue 'n' Boogie
22:27 Cariba
32:09 Come Rain Or Come Shine (take 2)
39:06 Come Rain Or Come Shine (take 1)
46:25 S.O.S. (take 3)
51:30 S.O.S. (take 2)
56:20 Born To Be Blue

Wes Montgomery - guitar
Jimmy Cobb - drums
Johnny Griffin - tenor sax
Paul Chambers - bass
Wynton Kelly - piano

26 octobre 2017

Soirée d'automne...

Anne Sophie Mutter - Mendelssohn, Concerto pour piano en mi-mineur, Op.64


Anne Sophie Mutter - Mendelssohn Concerto pour violon en mi-mineur, Op.64 - Kurt Masur


Felix Mendelssohn - Concerto pour violon en mi-mineur, Op. 64

I.   Allegro molto appassionato (00:00)
II.  Andante (12:29)
III. Allegretto non troppo -- Allegro molto vivace (19:49)

Anne Sophie Mutter, violon
Kurt Masur, chef d'orchestre
Gewandhausorchester Leipzig

Posté par jeanjacques666 à 22:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2017

Un jour d'automne...

L'équilibriste

L'automne, fringant équilibriste, s'avance avec souplesse sur un filin tendu entre les débris de l'été et le lointain hiver. Son balancier oscille entre rires et pleurs , entre brumes et soleil. L'automne peint un tableau aux couleurs chaudes. Les feuilles des arbres, éclats jaunes, rouges, bruns ou ocres, commencent à lâcher prise et chutent dans un lent tourbillon sur le sol encore tiède.

07 octobre 2011



L'un des pionniers du rock 'n' roll s'en est allé...

Fats Domino "Blueberry hill" | Archive INA

Festival de Jazz d'Antibes 1962
Sur la scène du Palais des Sports, Fats DOMINO, au piano, accompagné de son orchestre (dont Dave BARTHOLOMEW à la trompette, Herbert HARDESTY et Lee ALLEN au saxo et Earl PALMER à la batterie), chante "Blueberry hill".

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


22 octobre 2017

Zürich

Balade automnale dans la mégapole...
Dimanche gris et frais. Un temps d'arrière automne...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 octobre 2017

L'automne ne meurt jamais

Jeudi 19 octobre
L'automne dans la Ville fédérale, avec sorbets myrtilles et citron de Sorrente et glace aux marrons...
Le 15e festival international du court métrage a commencé...
La lecture du moment, "Envoyée spéciale"...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2017

Parure d'automne...

La Ville fédérale un mardi d'octobre...

Posté par jeanjacques666 à 23:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

15 octobre 2017

Lignières, nuit 3/3

Lignières 2017

Chocs esthétiques
Le silence des six fontaines
Le silence du cimetière
Le silence dans la maison
Un nom, "Les Broues"
Un invisible lien relie cet écheveau d'histoires qui se diluent dans le temps.
C'est au cimetière, en parcourant les tombes, que les fils se démêlent.
Willy, mon grand-père maternel, membre fondateur avec 4 autres villageois de la fanfare en 1922, devenue "Brass-Band l'Avenir de Lignières", était aussi le fontainier jusqu'en 1968. Elles étaient belles à cette époque-là, les six fontaines. Elles avaient encore l'usage d'abreuvoir pour les vaches. En ce magnifique automne 2017, les fontaines ne chantent plus, les bassins sont vides. La pénurie d'eau a eu raison des jeux d'eau. Lentement, la pierre de ces fontaines s'effrite.
Adrienne, ma grand-mère maternelle, a tenu les orgues du temple de Lignières pendant 55 ans.
Roger, mon grand-oncle, repose avec son frère Willy.
Poursuivant le voyage dans le temps, en cheminant entre les tombes, on trouve Bernard et Madeleine, mon oncle et ma tante. Ils avaient habité quelques années aux Broues, dans la ferme qui avait été patrimoine familial.
Les grands arbres de l'allée, près du ruisseau, juste avant la route cantonale, ont été en partie abattus. Une nouvelle génération a pris racine entre les troncs à l'abandon. Ébranlé par cette coupe, dont j'ignore le motif, j'ai téléphoné sur le champs à ma soeur, qui, comme moi, adorait cet endroit. Ce lieu magique nous avait servi de décor pour le tournage de quelques plans d'un documentaire qui racontait une journée de ma grand-mère.  D'après l'état des restes, la scie a fait son oeuvre il y a longtemps. Il y a longtemps également que je n'avais pas marché jusque là. Quand je suis au village, mes pas me portent jusqu'à la fromagerie ou à l'épicerie. Je ne quitte guère le village historique. Aujourd'hui, j'ai erré aux quatre points cardinaux. Partout des maisons débordent sur les champs. Des voitures inondent les rues. Je n'avais pas voulu voir cette métamorphose, ce dimanche, je suis stupéfait par ces rues nouvelles. En soixante ans et quatre mois, le village a pris des allures de quartier urbains...
Il reste à se plonger dans "Le régent de Lignières" un roman d'Oscar Huguenin, paru en 1903, réédité en 1986...

Posté par jeanjacques666 à 23:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2017

Lignières, nuit 2/3

Le samedi soir, c'est jazz...

JAZZ 
Bill Evans (William John Evans), né le 16 août 1929 à Plainfield dans le New Jersey, aux États-Unis et mort le 15 septembre 1980 à New York, est un pianiste de jazz américain.

Bill Evans - Portrait in Jazz (1960 Album)

Le jardin de Lignières
La belle lumière du soir...

                                                                   

CINÉMA

Michel Brault (né le 25 juin 1928 à Montréal, mort le 21 septembre 2013 en voyage à Toronto) est un directeur de la photographie, un cadreur, un réalisateur et un producteur québécois. Il est considéré comme l'un des meilleurs cinéastes québécois du cinéma direct, le premier à faire une esthétique de la caméra à l'épaule, pratique aujourd'hui incontournable.
Dans les années 1960, Michel Brault est le pont entre le Québec et la Nouvelle Vague française, notamment grâce à sa collaboration avec Jean Rouch, montrant en Europe les acquis alors récents du cinéma direct (ou «cinéma vérité» pour les anglophones).

Geneviève | Michel Brault | 1964

Court métrage de fiction mettant en vedette les comédiennes Geneviève Bujold et Louise Marleau. Deux adolescentes vont pour la première fois au carnaval d'hiver de Québec. Leurs rapports ambigus et doux-amers avec un jeune garçon leur apportent à toutes les deux l'émotion délicieuse et la désillusion d'un premier amour.

La route est sinueuse, étroite, encombrée et malcommode. En ce samedi de mi-octobre, le ciel sans nuages attire automobilistes et motards en nombre au sommet du Chasseral. La vue est splendid. D'un côté les Alpes et de l'autre le Jura...

 

JAZZ                                                                    
Ryo Fukui (福居良, Fukui Ryo, 1er juin 1948 - 15 mars 2016) est un pianiste de jazz japonais habitant Sapporo, ville dans laquelle il a joué régulièrement au club de jazz "Slowboat" 

Ryo Fukui - Scenery 1976 (FULL ALBUM)

1. It Could Happen To You 0:00
2. I Want To Talk About You 4:16
3. Early Summer 10:49
4. Willow Weep For Me 21:34
5. Autumn Leaves 29:17
6. Scenery 35:49

POÉSIE 

Stefan Zweig, ADIEU À RILKE

R.M. RILKE - Lettre à un jeune poète - "Suis-je contraint d’écrire ?"

« Rentrez en vous-même. Explorez le fond qui vous enjoint d’écrire ; vérifiez s’il étend ses racines jusqu’à l’endroit le plus profond de votre cœur, répondez franchement à la question de savoir si, dans le cas où il vous serait refusé d’écrire, il vous faudrait mourir. C’est cela avant tout : demandez-vous à l’heure la plus silencieuse de votre nuit : suis-je contraint d’écrire ? Creusez en vous-même jusqu’à trouver une réponse profonde. Et si elle devait être positive, s’il vous est permis de faire face à cette question sérieuse par un simple et fort « J’y suis contraint », alors, construisez votre vie en fonction de cette nécessité… » (Paris, le 17 février 1903)

Rainer Maria RILKE, /Lettre à un jeune poète/ (traduction Claude Porcell).
                                                                    
             La vigne vierge sur la façade de la maison de Lignières en parure automnale...

LE TUBE 

Petite Patate (Clip Officiel)

 

TU TUBES #31 - Hyacinthe 🐰🙈

Posté par jeanjacques666 à 23:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,