19 octobre 2018

De Lisbonne à prêles, avec Les Doors et Amália...

Une version surprenante de l'adagio d'Albinoni par Les Doors,

 
THE DOORS - ALBINONI ADAGIO.

 

EN ÉCOUTANT L'ADAGIO D'ALBINONI

Je suis avec vous
angoissés
garrottés au fond des geôles
de la disgrâce
je suis avec vous
qui meurtrissez vos poings
aux aspérités
des murailles qui vous enserrent
maudits rejetés par la mer
comme des poissons crevés
ensablés dans les dunes
d'un monde hostile et muet
je suis avec vous
pendant qu'on enfonce les clous
dans les pieds et les mains du Christ

Prêles, le 2 juin 1964

FRANCIS GIAUQUE (1934 - 1965)

Amália Rodrigues Cheira a Lisboa

Amália Rodrigues Fado Português

Lisboa A Noite Amalia Rodrigues

Lisboa à Noite

Amália Rodrigues

Lisboa andou de lado em lado
Foi ver uma toirada, depois bailou, bebeu.
Lisboa ouviu cantar o fado
Rompia a madrugada quando ela adormeceu.

Lisboa não parou a noite inteira
Boêmia, estouvanada, mas bairrista
Foi à sardinha assada lá na feira
E à segunda sessão de uma revista

Dali p'ro Bairro Alto enfim galgou
No céu a lua cheia refulgia
Ouviu cantar o fado, então sonhou
Que era saudade aquela voz que ouvia

Compositor: Fernando Santos e Carlos Dias

Uma casa portuguesa - Amália Rodrigues

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 octobre 2018

Bâle

Samedi 29 septembre, les vacances s'achevaient et, sur un coup de tête, virée impromptue à Bâle. Une ville aux antipodes de l'agitation de la Mégapole (Zurich). Comme à Berne, Zurich ou Soleure, j'y ai mon stamm. Il faisait beau temps, on attendait la pluie, on l'attend toujours...

Quelques images subsistent de ce voyage éclair dans la ville rhénanes:

Impressions bâloises #vlog

Impressions bâloises
Carnet vidéo filmé à Bâle le 29 septembre 2018, (vlog)
Réalisation Jeanjacques666

(P.-S. quand la vidéo est lancée, cliquez au bas de l'mage sur le logo "plein écran")

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 octobre 2018

Un semblant d'été, d'été sans fin...

Doux samedi soir d'octobre. A 21h30, la température était encore de 11 degrés et la foule se pressait à La Gelateria di Berna. J'ai dégusté ma friandise sur la terrasse, glace gianduia, glace yaourt coing et sorbet myrtilles (Heiti, en dialecte bernois)...
Il y eu ensuite descente en ville et passage à l'Adriano's bar pour un café. Le bar était étrangement désert. Deux ou trois clients à l'ntérieur et à peine plus sur la terrasse.

2C70B35E-D427-4D33-A551-67CEF8980E6D

Posté par jeanjacques1957 à 23:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2018

Le 26 septembre, c'était les vacances, le temps était magnifique. La randonnée de Turren au Brienzer Rothorn, par le chemin des crêtes, fut la plus belle randonnée de ces 20 dernières années. Il faut compter 4 heures de marche, pause non comprises.
Les paysages sont à couper le souffle, le sentier est assez difficile par endroit, si on souffre de vertige.
Tout commence par des prairies où paissent les vaches, et, plus nous grimpons, plus le sentier se fraye un passage sur l'étroite bande du faîte des crêtes.

J'ai réalisé un film :

Randonnée, au Brienzer Rothorn

RANDONNÉE De Turren 1520 m. au Brienzer Rothorn 2350 m. par le sentier des crêtes
4 heures de marche

Le figurant : Trazom
Filmé le 26 septembre2018
Réalisation Jeanjacques666

(Quand vous avez lancé la vidéo, au bas de l'image, cliquez sur le logo plein écran. Mettez un casque pour une bonne qualité de son. Bonne randonnée !)

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2018

Un goût de tarte tatin

Hier, c'était un dimanche doux et chaud pour la saison. La Gelateria di Berna, vers 16h30, était prise d'assaut par les amateurs de rafraîchissements. J'ai choisi une glace tarte tatin, avec des petits morceaux de pommes, et un sorbet de chocolat et un citron de Sorente.

477698CF-3D8B-4F49-A4EF-DCED8EFC6D4F

EDF55BAC-5133-408F-ACB0-79811ADD954A

Du 18 au 28 octobre se déroulera, dans la Ville fédérale "Schnit", le festival international du court métrage.

Posté par jeanjacques1957 à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2018

Une virée à Zurich

Depuis plusieurs années, j'ai baptisé Zurich, La Mégapole. Berne est la Ville fédérale, mais la capitale économique du pays, c'est Zurich. Il y a un café minuscule où les doppio sont délicieux... (ICI)
Zurich est à 1 heure de train de Berne.
Lundi passé, j'étais en vacances, et vers midi, départ pour la grande ville. J'ai filmé quelques plans. C'est un film urbain, un peu caustique, avec fontaines et café...

La Mégapole en automne (Zurich) #VLOG

LA MÉGAPOLE EN AUTOMNE (ZURICH)
Le figurant : Trazom
Réalisation : Jeanjacques666
Carnet vidéo filmé le 24 septembre 2018 (VLOG)

Posté par jeanjacques1957 à 23:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2018

Dernier jour de septembre...

Dernier jour de septembre, qui tombe un dimanche !
Demain, c'est une plongée au coeur de l'automne avec dans la tête, des brides de souvenirs de cet été sans fin, souvenirs qui se superposeront à des impressions d'automne.
Ce dimanche, avant l'orage et la pluie, il a été possible de savourer des sorbets sur un banc, devant La Gelateria di Berna. Les parfums choisis : Sorbet de chocolat, sorbet quetsche et sorbet myrtille. Tout en mangeant des glaces, je lisais un roman de 1924, raconté par Pivoine (ICI).
Avant l'orage, il a été possible de faire un égoportrait automnal, de photographier quelques affiches et de lire, écrit avec des craies de toutes les couleurs, que l'on pourra manger des glaces et des sorbets jusqu'au 10 novembre...

3F70CC29-3D3B-4EF0-9D17-5343B3EDFD62

Posté par jeanjacques1957 à 22:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2018

Un été sans fin - Deux nouvelles stupéfiantes

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent

Colchiques dans les prés : c'est la fin de l'été

Les Colchiques

Guillaume Apollinaire

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s’empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne

Les enfants de l’école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l’harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières
Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l’automne

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

J'ai vu, hier, sur le coup de 11 heures du matin, les premiers colchiques. C'était à Crémines, dans le Jura bernois. J'ai fait une photo de cette première trace automnale...

J'ai lu dans le quotidien "Le Temps" de ce mercredi, un article qui laisse songeur. La Chine ne censure pas qu'en Chine. Elle fait de la prévention en amont pour éviter les articles qui ne lui conviendrait pas... (Lire ci-dessous)

1F91FDB9-36DF-477C-A9F9-7F367C1C3B0B

6B9E4177-26E6-4DE7-A70F-63B89F49AAB2

Posté par jeanjacques1957 à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 novembre 2017

Dimanche de novembre

Dimanche, 17:40
La nuit est tombée, il a plu une grande partie de la journée. L'Adriano's bar est plein à craquer. Le haut parleur, situé au-dessus de la machine à café diffuse en sourdine une musique plutôt rock . Les deux ventilateurs fichés au plafond, faute d'air chaud à brasser, s'ennuient le dimanche.
Quelques cris d'enfants tentent de s'imposer. Les conversations se font en dialecte bernois avec des percées d'espagnol et d'un peu de français. La presse francophone, excepté "Le Monde" daté de samedi, à disparu. Aucune trace de "Télérama" ;-). Je ne sais même pas si l'hebdomadaire préféré de HB est vendu à la gare. Je le lisait régulièrement dans les années 1980, j'habitais dans la Cité de Calvin. Dans la ville du bout du lac Léman, le choix de la presse française est plus grand que dans la Ville fédérale. Ici, se sont les titres allemands et autrichiens qui sont proposés.
Le cappuccino était délicieux. C'est totalement iconoclaste de boire un cappuccino en fin d'après-midi. Peu à peu la petite salle se vide. L'Adriano's sera calme ce soir...
Un tram no9 est visible au loin. Le temps de payer la consommation et les portes du serpent d'acier se referment, emportant les passagers en direction de la gare.
Il pleuvra encore dans la soirée...

Posté par jeanjacques1957 à 22:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 octobre 2017

Regards sur le dernier jour d'octobre...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,