16 juillet 2017

L'été russe - Échappée

En train jusqu'à Interlaken
A pied jusqu'à Ringgenberg, village niché au bord du lac de Brienz. Près du débarcadère, se dresse une magnifique église fortifiée.
En bateau vapeur jusqu'à Brienz.
Le Lötschberg, mis à l'eau en 1914, peut accueillir 800 passagers.
Café à Brienz et retour en train...
Temps magnifique et en fin de journée, belle lumière du soir.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 juillet 2017

L'été russe - Café

Café au Colonial bar

Quelques nuages s'attardent au-dessus de la Ville fédérale. La ville verte est entrée en somnolence estivale. 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juillet 2017

L'été russe - La tournée des cafés

De haut en bas, de gauche à droite

Restaurant de la piscine de Langnau I. E. ( juste avant Pâques)

jardinerie Schilliger, Gland

Colonial bar, Berne

A la maison, à Pâques 

Confiserie Minerva, La Chaux-de-Fonds

Buffet Express, gare de Moutier (Jura bernois, bientôt Jura)

Restaurant de la piscine de Berthoud

Jardinerie Wyss, Ostermundigen 

Le cultissime Adriano's bar à Berne

 

J

P

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

30 juin 2017

L'été russe - Les actualités du mois

 Simone Weil est morte ce matin. Elle avait 89 ans.

photo de la toile virtuelle

JUIN 2017

                            
Dans la commune de Elay (Jura bernois), début juin

********************************************************************************************
Lu dans le courrier des lecteurs de "La Tribune de Genève" datée du 17 - 18 juin 2017

 

********************************************************************************************************

Dans la NZZ am Sonntag du 18 juin 2017, on lisait que le bikini était interdit sur les plages italiennes en 1957, jugé impudique et, 60 ans plus tard, c'est le burkini qui est interdit sur les plages françaises, jugé trop habillé!
********************************************************************************************************************************


Le château de Berthoud

Samedi 24 juin, café au Colonial bar

                                                           
Samedi 24 juin, un Minion parachutiste a terminé son vol dans la cage d'escalier

 


Meeting point, sculpture de Marianne Lutz de Burgdorf
Sur les rives du lac de Thoune, près de Spiez

Eggner Trio - Schubert Nocturne - Schubertiade Schwarzenberg

 

17 juin 2017

Impromptu

Les cloches sonnent les 3/4 de onze heures. La bise s'est calmée, en soufflant modérément pendant la journée, elle a repoussé les fortes chaleurs à demain. La nuit est étoilée. Les chats du quartier, sans bruit, sont partis à la chasse à la baleine. Un cétacé est signalé descendant l'Aar. Son jet d'eau l'a trahi!

Ce matin, un lapin...
Vers les 3/4 de onze heures, lecture de la presse à l'Adriano's bar. Les deux ventilateurs, fichés au plafond, tournaient modérément. Ils imitaient la bise qui courait sur le plateau suisse. Le haut-parleur, situé au-dessus de la machine à café était étrangement muet.

Demain, tous les médias, presse, TV, radio, seront à Moutier. La ville prévotoise choisira si elle reste bernoise ou si elle rejoint le Jura. Le vote se fera sous haute surveillance. Le résultat sera serré. Si Moutier penche pour le Jura, le rêve d'un canton s'étendant de La Neuveville à Boncourt semblera de nouveau possible pour les militants de la première heure. Si Moutier reste dans le canton de Berne, la question jurassienne sera entérinée...

L'après-midi de ce samedi, quatre attaques d'abeille sur le voisin du 2e qui jardinait ont été signalées.

Plus tard...
N'y tenant plus, il y a eu la minute de l'égoportrait!

Posté par jeanjacques1957 à 23:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 juin 2017

Soirée d'été à Berthoud

Le château de Berthoud veille sur les deux piscines de la ville. Le bassin couvert et celui en plein air sont situés au pied de la forteresse..
À Grosshöchstetten, un village dans l'Emmental, le train qui permet de regagner la Ville fédérale, avec changement à Konolfingen, passe à 21h17. Le temps de lire quelques chroniques d'un livre de Paul Guth, sorti l'année de mes 20 ans!
Depuis le train, près de Worb, vue sur le coucher du soleil...
À 22h48 retour dans les rumeurs de la ville...

Posté par jeanjacques1957 à 23:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juin 2017

Pause café II

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2017

PAUSE CAFÉ

...

Posté par jeanjacques1957 à 22:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

Les borborygmes nocturnes - ADDICTION

Nota Bene: le samedi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: www.lakevio.canalblog.com

L'Andante con moto, du trio en mi bémol Majeur pour piano et cordes no 2 op. 100 de Schubert berçait la rue. Ce mouvement lent, d'une infime désespérance, chez Schubert, la joie est factice, rapidement l'âme de l'auditeur est plongée dans un état de tritesse, de découragement, provenait d'un petit appartement, où, un trio d'amateur de musique de chambre se réunissait tous les lundis, pour disséquer les partitions de Schubert.
Non loin de là, sous les arcades, un minuscule restaurant avait installé quelques tables pour accueillir les éventuels fumeurs de havane.
Tous les soirs, peu avant la fermeture de l'établissement, une femme, vêtue de blanc, toujours inquiète, prenait place à une table. Elle tremblait. Elle se faisait des reproches d'être à cet endroit. Elle avait promis de diminuer la dose journalière, promesse jamais tenue. Tout au long de la journée, elle devait trouver des stratagèmes pour s'adonner à sa boisson favorite. Elle avait honte. A chaque gorgé elle se disait que c'était la dernière...
Le serveur dès qu'il la voyait arriver préparait la commande.
Un pluie fine se mit à tomber. L'Andante con moto n'en était que plus lugubre. Le dame vêtue de blanc éclata en sanglot. Elle se jura que c'était la dernière fois.
Le serveur arriva avec son plateau.
- Voilà votre boisson, madame.
Elle s'empara de la tasse et bu avec frénésie la boisson qui la plongeait dans la dépendance, le café!
Un chat de gouttière rasait les murs pour éviter la pluie..

L'Andante con moto:
https://www.youtube.com/watch?v=e52IMaE-3As

Posté par jeanjacques1957 à 22:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2017

La folle semaine 7/7 - Au revoir

La folle semaine touche à sa fin. Rendez-vous dans 10 ans pour les septante ans..!

Il faudra devenir sage, les textos reçus étaient sans équivoques: "Bienvenue au club des sexagénaires!"
Bon, fini les danses improvisées dans la cuisine, les cris de singe en dévalant les escaliers, de piquer les épées laser des enfants de l'étage du dessous, pour faire des combats avec des ennemis imaginaires, d'étendre les bras en courant dans la rue en prétextant qu'on est un Boeing 747 au décollage... De chanter à tue-tête, un opéra que j'ai composé, il y a une quinzaine d'années, intitulé "Dans les bois" et qui raconte les aventures d'une dame qui se promène nue dans la forêt...
Je serai sage, je porterai la cravate et le costume, je me plongerai dans le moule.... et j'apprendrai l'orthographe...

Samedi soir, c'est jazz...

Artie Shaw, de son vrai nom Arthur Jacob Arshawsky, est un clarinettiste et chef d'orchestre de jazz américain, né le 23 mai 1910 à New York et mort le 30 décembre 2004 à Los Angeles.

The Best of Artie Shaw | Jazz Music

THE BEST OF ARTIE SHAW

ARTIE SHAW AND HIS ORCHESTRA
All clarinet solos by Artie Shaw
arr. Jerry Gray, solos: Tony Pastor (ts)
1    Begin the Beguine (Porter) - July 24, 1938 (00:00)
solos: George Arus (tb), Johnny Best (tp), Les Burness (p), Tony Pastor (ts)
2    Back Bay Shuffle (Shaw - McRae) - July 24, 1938 (3:14)
arr. Jerry Gray & Artie Shaw, solos: Billie Holiday (voc)
3    Any Old Time (Shaw) - July 24, 1938 (06:29)
4    Nightmare (Shaw) (band's theme song) - Sept. 27, 1938 (09:40)
solos: Helen Forrest (voc), Tony Pastor (ts), George Arus (tb)
5    Room with a View (Coward) - Dec. 19, 1938) (12:29)
solos: Tony Pastor (ts)
6    Non-Stop Flight (Shaw) - Dec. 1, 1938 (15:57)
solos: Helen Forrest (voc)
7    Comes Love (Brown - Tobias - Stept) - June 12, 1939 (18:45)
arr. Ted McRae, solos: George Auld (ts), George Arus (tb), Bob Kitsis (p), Buddy Rich (dm)
8    Traffic Jam (McRae - Shaw) - June 12, 1939 (21:03)
solos: Helen Forrest (voc)
9    All the Things You Are (Kern - Hammerstein) - Oct. 26, 1939 (23:15)
arr. William Grant Still & Artie Shaw, solos: Jack Cave (horn), Dick Clark (ts), Mannie Klein (tp),
10    Frenesi (Dominguez) - March 3, 1940 (26:27)
ARTIE SHAW AND HIS GRAMERCY FIVE: Billy Butterfield (tp), Artie Shaw
(cl) Johnny Guarnieri (harpsichord), Al Hendrickson (g), Jud Denaut (b), Nick Fatool (dm)
11    Special Delivery Stomp (Shaw) - Sept. 3, 1940 (29:30)
ARTIE SHAW AND HIS ORCHESTRA
arr. Lennie Hayton & Artie Shaw, solos: Manny Klein (tp), Jack Jenney (tb)
12    Stardust (Carmichael - Parrish) - Oct. 7, 1940 (32:13)
arr. William Grant Still, solos: Johnny Guarnieri (p), Billy Butterfield (tp), Les Robinson (ts), Jerry Jerome (ts), Jack Jenney (tb)
13    Blues - parts 1&2 (Still) - Dec. 4, 1940 (35:44)
arr. Artie Shaw, solos: J.C. Higginbotham (tb), Benny Carter (as), Red Allen (tp)
14    I'm Confessin' (Neiburg - Reynolds) - June 26, 1941 (42:09)
arr. Bill Challis, solos: Hot Lips Page (voc, tp)
15    Blues in the Night (Mercer - Arlen) - Sept. 2, 1941 (45:29)
solos: Hot Lips Page (voc, tp), Les Robinson (as), Johnny Guarnieri (p), Ray Conniff (tb)
16    St. James Infirmary - parts 1&2 (Primrose) - Nov. 12, 1941 (48:43)
arr. Margie Gibson, solos: George Auld (ts), Hot Lips Page (tp)
17    Deuces Wild (Gibson) - Nov. 12, 1941 (55:00)
arr. Bill Challids, solos: Hot Lips Page (voc, tp), George Auld (ts
18    Take Your Shoes off, Baby (Austin) - Oct. 30, 1941 (57:10)
arr. Paul Jordan, solos: Les Robinson (as), Hot Lips Page (tp), Dave Tough (dm)
19    Suite N.8 (Jordan) - Dec. 23, 1941 (1:00:34)
arr. Jimmy Mundy, solos: Roy Eldridge (tp)
20    Lady Day (Mundy) - Jan. 9, 1945 (1:05:15)
arr. Eddie Sauter, solos: Roy Eldridge (tp), Dodo Marmarosa (p)
21    Summertime (Gershwin - DuBose) - Nov. 23, 1944 (1:08:16)
arr. Eddie Sauter, solos: Roy Eldridge (tp)
22    The Man I Love (Gershwin) - June 12, 1945 (1:13:17)
ARTIE SHAW AND HIS GRAMERCY FIVE: Roy Eldridge (tp), Arti Shaw (cl), Dodo Marmarosa (p), Barney Kessel (g), Morris Rayman (b), Lou Fromm (dm)
23    The Gentle Grifter (Shaw - Carleton) - July 31, 1945  (1:16:26)


La boîte de jazz a rouvert ses portes. Les chats du quartier sont aux anges. L'ambiance est folle comme la semaine écoulée, ça balance un maximum. Les serveurs sont débordés, la salle est noyée dans la fumée de cigarettes, cigares et pipes...

Eliane Embrun - Si J'etais Une Cigarette


Ce soir c'est l'eurovision. Ce concours est né en 1956, un an avant ma naissance, je suis un enfant de l'Eurovision, de la reine d'Angleterre et des enfants de la télé. J'ai vu en direct le premier pas de l'homme sur la lune. Et maintenant, les stars, ce n'est plus Signoret et Montand, mais Zoé (16 ans) ou Cyprien, des youtubers qui drainent des millions de fans..!

 

SOS FÊTES DES MÈRES : À OFFRIR / À NE PAS OFFRIR

Intéressant, non?


Le Concours Eurovision de la chanson 1957 fut la deuxième édition du concours. Il se déroula le dimanche 3 mars 1957, à Francfort-sur-le-Main, situé alors en République Fédérale d'Allemagne. Il fut remporté par les Pays-Bas, avec la chanson Net Als Toen, interprétée par Corry Brokken. La France termina deuxième et le Danemark, troisième.

Corry Brokken - Net Als Toen - Eurovision 1957 - The Netherlands - Winner




Le Concours Eurovision de la chanson 1958 fut la troisième édition du concours. Il se déroula le mercredi 12 mars 1958, à Hilversum, aux Pays-Bas. Il fut remporté par la France, avec la chanson Dors, Mon Amour, interprétée par André Claveau. La Suisse termina deuxième et l'Italie, troisième

Eurovision Song Contest 1958 WINNER

Une chanson qui ferait mouche en 2017...

Pendant cette folle semaine, beaucoup de café... café... la boisson fétiche...

Une dernière scie pour la route.... Elle n'a pas gagné l'Eurovision 1980, mais on l'a chanté tout l'été, cette chanson... Et puis on voit Drucker, déjà?! (encore, toujours, immortel)

Sophie & Magaly "Papa Pingouin" | Archive INA

 


Au revoir

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,