11 juin 2018

Un été sans fin - Les affiches

SURPRISE...SURPRISE
Jeudi, de passage à l'aéroport de Genève-Cointrain, pour accueillir de la famille, j'ai passé trois quart d'heure dans la Cité de Calvin. J'ai quitté Genève en 2011, 35 ans après y avoir déposé mes valises.
J'ai effectué un saut de puce jusqu'au lac. Que de changements...
J'ai découvert, à la rue du Cendrier,  les activités secrètes du Goût (ICI), ce bloggeur parisien, adoré par son harem de lectrices. Il nous avait caché qu'il avait pignon sur rue à quelques encablures du Jet d'eau.
4674BCF4-1204-45E1-BF32-FF2A47C15C55

Les affiches
Les 4 premières affiches ont été photographiées à Neuchâtel, dimanche,  et les 2 dernières à Berne, ce même dimanche.
7FBC9BE5-8B71-4EAB-B7A2-A031E177BF0A

Les affiches
L'affiche du Bol d'Or à été prise à Genève, jeudi, les autres affiches ont été photographiées à Berne, dimanche.
05CF1A64-263E-4D87-9606-BA5AF542B1C8

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 novembre 2017

Nuit 4/16 - Les jaunes du Doubs

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

A partir du tableau proposé, écrire un texte  en prose ou un poème en plaçant judicieusement les dix mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte. (Comme vous êtes doués, j'ai ajouté deux mots à la liste , ce qui est plus conforme au vrai jeu des Papous dans la Tête, émission diffusée le samedi soir de 20h à 21h sur France-Culture ou en podcast quand vous voulez ou presque !)

soierie

excellent

éliminer

explication

tranchant

éclaireur

douceâtre

dominer

effet

hostile

Il n'est pas permis de changer l'orthographe des mots. Impossible donc de les accorder ou de conjuguer les verbes. je vous conseille de copier-coller la liste avant la composition de votre texte. Mettez en gras ou soulignez les mots utilisés dans votre texte.


Le marché du samedi, Berne

Les chalands sont clairsemés au marché ce samedi matin. Il pleut averse. L'horloge du Zytglogge sonne neuf heures.
C'est dans un mélange de dialecte bernois et de français qu'une botte de carottes, des jaunes du Doubs, parfois étiquetées longues jaunes du Doubs, une variété au goût DOUCEÂTRE, passe de l'étal du marchand au cabas du client. Il règle ses achats et quitte la Place Fédérale abrité sous un parapluie noir. Les fanes de carottes dépassent du sac.

 

CAC* Voltaire, Genève

À la salle Michel Simon, le dernier quarteron de cinéphile, regarde un florilège du Ciné-Journal suisse. En 1940, au début de la guerre, le Conseil fédéral reçoit les pleins pouvoirs. C'est à la demande de celui-ci que le Ciné-Journal suisse est crée. Il présentait, avant chaque séance de cinéma, un résumé des événements de la semaine. Il a perduré, après la guerre, jusqu'en 1975, devenant à partir de 1973, un magazine avec un sujet unique. Un EFFET, parmi tant d'autres, de l'emprise rapide de la télévision explique l'abrupte disparition du Ciné-Journal suisse.
Les spectateurs sont figés devant une séquence saisissante:
"Pour lutter contre la faim dans le monde, des savants suisses ont manipulé génétiquement la carotte jaune du Doubs pour la rendre géante. Une seule apiacée pourra nourrir des centaines de personnes. Pour extraire cette géante de 15 m de haut et de 18 tonnes, des grues spéciales, dites les arracheuses de carottes, seront construites". Le speaker débite son texte d'une voix monocorde. "La communauté scientifique internationale est HOSTILE à ces manipulations. Les effets secondaires dus à une absorption massive de carottes jaunes du Doubs ne sont pas connus. La peau risque de devenir jaune, préviennent les scientifiques. Cette EXPLICATION est balayée d'un revers de la main par les créateurs de ces géantes alimentaires. Il suffira d'ÉLIMINER la pelure avec le TRANCHANT d'un couteau suisse et la carotte sera un EXCELLENT nutriment."
Le mot fin s'inscrit sur l'écran, les lumières s'allument et les spectateurs disparaissent dans la grisaille pluvieuse de cet fin d'après-midi dominicale de novembre agonisant.

*Centre d'Annimation Cinématographique

 

"-Quoi de neuf docteur?"

Bugs Bunny, appuyé à la barrière du jardin croque dans une carotte. Il est en ÉCLAIREUR pour inspecter les lieux.
Un carré de carottes, sans doute des jaunes du Doubs, lui font de l'oeil.
La télévision hurle. Et, juste au moment du suspens, quand le canon du fusil du jardinier est braqué sur Bugs Bunny, la main d'une ménagère de moins de 40 ans change de chaîne. Un échange de balles, une montée au filet, indiquent qu'une partie de tennis se déroule quelque part sur la planète Terre. Le commentateur, flanqué d'un consultant, indique aux téléspectateurs qui rejoignent la chaîne "Rien que du sport, tout sport 24/24", que Roger semble DOMINER la partie.

 

Vernissage

Noyée dans la SOIERIE orange, la galerie de Lakevio, va ouvrir dans quelques instants. Des flûtes attendent des bulles, des carottes râpées patientent dans des saladiers en cristal de Bohême. La grande prêtresse de l'art brut nouveau, Miranda López de la Fabada (MLF), va ensorceler ses admirateurs avec sa nouvelle installation: "La carotte de A à C".
La galerie est transformée en long couloir revêtu de tissus en soie orange avec des motifs de carottes imprimés. Tout au fond de la galerie, un tableau, un seul, de dimension modeste, 10 cm sur 10 cm, "La jaune du Doubs",  signé MLF, participe au clou de ce spectacle. Miranda est aux anges, les critiques ont déjà écrit des papiers dithyrambiques qui satureront les réseaux sociaux. Le vernissage est prévu ce lundi 27 novembre à 22:15.

 

Nous interrompons la diffusion de ce programme, pour annoncer, qu'en début de soirée une partie de la vieille ville de Berne à disparu sous une botte de carottes géantes. Selon la police, un quidam a eu l'imprudence d'acheter samedi, au marché, des jaunes du Doubs. Il a déposé la botte de ces légumes dans son frigo. Manipulées génétiquement dans les années 50, la jaune du Doubs ne supporte pas la fraîcheur et se transforme en monstre. L'Adriano's bar n'a pas été touché!

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2016

Septembre

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style.Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

Windowpane, Sharon Sprung

Quand le film de Woody Allen, "September" , est sorti à Genève, en 1987 ou 88, je suis allé le voir avec ma soeur et Catherine, une amie. J'étais plongé dans le film, totalement absorbé. A l'entracte, j'ai senti un grondement. J'ai dit: vous n'aimez pas, ils n'aiment pas? On m'a répondu "bof". J'avais aimé ce film et je serai curieux, de le revoir pour savoir si il me passionnerait toujours autant.
Dans la ville fédérale, les couleurs d'automne, par petites touches apparaissent sur les arbres et arbustes.
Une flèche sur le sol indique la marche à suivre...
La maison est étrangement calme. Les enfants sont partis en voyage, avec leurs parents. Il reste la pianiste qui habite sous les combles. Elle joue faux sur un piano désaccordé. Cela donne une approche assez juste de Satie quand elle joue du Brahms. Surtout à deux heure du matin... Il ne reste plus que de boire un grand verre de vodka pour ce rendormir.
Dans la cage d'escalier, un tableau est suspendu. Le soir, quand la lumière vacille, il effraie. On y voit quatre carreaux dépolis. Derrière se tient une ombre. Chacun imagine un visage. Le carreau du haut a été cassé lors de l'arrivée mémorable du piano à queue. La pianiste qui n'a pas l'oreille musicale, obstinée, a fait venir son instrument dans son mini studio sous les toits. La cage d'escalier est étroite et les déménageur ont souffert. Un sol dièse s'est décroché et a percuté le carreau du haut du tableau. Cet incident mineur, a permis de voir le vrai visage à travers la cassure. C'est un visage mi-Mona mi-Maryline. Sept adultes et quatre enfants voient chacun quelqu'un de différent. Le soir pour éviter le regard inquisiteur de ce visage je n'allume pas l'éclairage dans les escaliers. 

Ce soir, armé d'une lampe de poche, je suis allé voir le tableau. je voulais le décrire dans une note que j'aurai lancée sur la toile virtuelle. Surprise, tous les carreaux étaient cassés. Cela explique le vacarme de 23h attribué à la pianiste. Le visage avait disparu. Un bristole était accroché par une punaise jaune. J'ai décroché la carte de visite. Il y avait un nom inscrit en majuscule: FANTOMAS. Un rire inquiétant a retenti dans la maison avant que celle-ci ne disparaisse... 

Posté par jeanjacques1957 à 23:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2016

L'amour ça fait chanter la vie - Ballade du dimanche dans "mon pays"

Paul Goeders connu sous le nom de scène Jean Vallée (né le 2 octobre 1941 à Verviers et mort le 12 mars 2014 (à 72 ans) à Clermont-sur-Berwinne) est un auteur-compositeur-interprète belge.

Jean Vallée se classe deuxième (sur 20 pays) lors de la finale du Concours Eurovision 1978 qui se déroulait à Paris avec sa chanson qu'il a écrite et composée, "L'amour ça fait chanter la vie", une chanson magnifique. Le 45 tours avait beaucoup tourné sur ma platine à la fin des années septante. En la réecoutant ce soir, plus de trente ans après son passage en boucle à la rue Maunoir, les paroles me revenaient en mémoire...

C'est Pivoine de "Variations de regard" qui m'a rappeler l'existence de cette chanson. Les 45 tours de ma discothèque ont été dispersés lors de mon départ de Genève en 2011.

Jean Vallée - l'amour ça fait chanter la vie


L'Aar roule des eaux brunes. Le niveau de l'eau est très haut et les habitants du quartier du Marzili tremblent. Vendredi il y a eu alerte à l'inondation. Les digues gonflables avaient été mises en place.
je me souviens d'une nuit, il y a quelques années, oú les sirènes avaient retenti, peu avant minuit, indiquant aux habitants du quartier du Marzili et de ceux bordant le cours d'eau que L'Aar débordait.   


BALADE DOMINICALE 
Au milieu de la plaine d'Areuse, Grandchamp. C'est le hameau de mon enfance. J'aime arpenter cette campagne qui s'étend du pied de Vaudijeon jusqu'au bord du lac de Neuchâtel. La plaine est coupée par l'Areuse qui arrive du Val de Travers et se jette dans le lac. C'est "mon pays".                       
                                                      

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2016

Une feuille de nénufar dissimule un ognon...

                                                                                 15 mars 2016                                                       
                                                                          C'EST PAS LUNDI, RAVIOLI...


Article paru dans la Tribune de Genève datée du 15 mars 2016, l'orthographe est simplifiée. Cela ne m'arrange guère, mes fautes ne sont pas englobées dans le liste des mots que d'imperturbables académiciens ont choisi... Dommage, je resterai un cancre en orthographe.... Je m'en fous, cela ne m'empêche pas d'écrire! La, la, lalère... Je fais des fautes de qualité, grosses comme des maisons hautes de 120 étages... Na!!!!!

 

                                                         Adriano's  bar


                                                    Un aperçu des journaux disponibles à l'Adriano's

Un doppio malabar est bu à l'Adriano's bar en fin d'après-midi, alors qu'un petit crachin humidifie la Ville fédérale. Exceptionnellement, la perturbation est arrivée par l'est. Cette rareté, qui a lieu moins d'une fois par an, a été expiquée sur le blog de météo Suisse. La carte ci-dessous en est extraite.

météo

                                                                        
                                                                                                 16 mars 2016                                                           
                                                                      C'EST MERCREDI, RAVIOLO (un rescapé de hier)...


Aujourd'hui, une carte postale, envoyée de l'est de la Suisse par Pia, s'est retrouvée coincée, dans la boîte aux lettres, entre un lot de factures et quelques publicités vantant des produits miracles pour maigrir, pour grossir ou pour effacer les rides provoquées par le temps qui s'égrène. Il y a bien 35 ans que je n'ai pas vu Pia. Cette carte est une surprise.

Posté par jeanjacques1957 à 15:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 mars 2016

Berne

Balade dans la Ville fédérale... un premier jour de mars....

                                                                
                                                                                **********************************************************************

Dessin paru dans "La vie protestante" de mars 2016. Numéro consacré à la laïcité. Mensuel édité par l'Eglise protestante de Genève.

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2016

Des nouvelles d'Ici et ailleurs...

Alex envoie, via I-Truc, un instantané de Berlin vu de sa fenêtre (fin décembre 2015)


Magnolia nous a envoyé, via I-Truc, quelques photographies:

Zahara de la Sierra (31 décembre 2015)


Coucher de soleil à Jerez de la Frontera (14 janvier 2016)

                                                                                  Rota, l'église La Caridad


Catherine a envoyé, via I-Truc quelques photographies de Genève. Chaque année, la Cité de Calvin se pare, de décembre à début janvier, d'un décor de lumière. (Photos 1er janvier 2016)

 

 


 

             Coucher de soleil genevois (17 janvier 2016)

Impressions de Dublin, voyage de Catherine en février 2016




R*** nous envoie, des photos de Fribourg, via I-Truc (30 janvier 2016)

 


Le carnaval de Berne, vu par Ric. Photo envoyée via I-Truc le 12 février 2016

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 octobre 2015

Des nouvelles d'ici et d'ailleurs...

Magnolia a envoyé, fin septembre, via I-Truc, la photographie d'un patio à Antequera, ville située dans la province de Malaga

 
Catherine envoie, via I-Truc, un florilège de photographies de Vienne. La ville des Habsbourg l'a séduite, bref voyage effectué fin septembre.

 
Régine, envoie, via I-Truc, la photo du dernier né d'un trolleybus ultra modern de la compagnie des TPG (transports publics genevois). Il s'agit d'un ExquiCity de Van Hool. Photo prise à Genève le premier vendredi d'octobre.

 
L'automne à Berthoud. Photo envoyée par Ric, via I-Truc

 

Posté par jeanjacques1957 à 18:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 juillet 2015

Un été aigre-doux, Il cielo

Dans mon enfadolescence à la Chaux-de-Fonds, puis dans ma vie de jeune adulte à Genève, les cinémas avaient pour tradition, en juillet et août de passer des reprises. A cette époque, il n'y avait pas de monde virtuel et la VHS en était à ces balbutiements. C'était un moyen de voir ou revoir des films. Il y avait les incontournables, Don Camillo, les gendarmes et autre Fantômas mais aussi des policiers ou des westerns et parfois une restropective de Tati (un génie du cinéma).
Cette semaine, en consultant le journal du programme des films diffusés sur le petit écran, je constate qu'il y a plein de reprises. Delon, Fantômas et autres...
Les cinémas, depuis de nombreuses années, ne passent plus de reprises. Les nouveautés sortent en toutes saisons.
Ce soir, sur RTS2 Brigitte Bardot joue aux pétroleuses avec Claudia Cardinale, sur France3 Mylène Demongeot, Jean Marais et Louis de Funès sont à la poursuites de Fantômas qui se bat contre Scotland Yard, sur Arte "Scènes de la vie conjugale » de Bergman...

Il cielo
Berne, Place de la gare, ciel avec lune

Posté par jeanjacques1957 à 22:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2015

Un été aigre-doux, record de chaleur

Record de chaleur battue aujourd'hui à Berne. Le mercure est monté, et c'est arrêté à 38,7. A Genève, la température a frôlé le 40 degrés aves 39,7...
Dans la ville fédérale, un orage a éclaté peu avant minuit, une pluie peu consistante à légèrement rafraichi l'atmosphère.

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,