24 février 2016

Trois chats en cavale

(De notre envoyé spécial)Les 3 chats de Rubynessa (ICI)ont décampé à la faveur de la nuit. Ils vont rejoindre la bande de félins qui sévit sur les pentes du Mont-Blanc (ICI). Ils ont sauté dans un hélicoptère qui faisait du rase motte sur leur terrain de jeu, la terrasse de Ruby. La maîtresse de maison est au bord de la crise de nerf.
Comme la terre entière le sait, Horatio a 12 ans. Il est parti sans sa cortisone. Un médicament qu'il doit prendre avec régularité. Ça lui redonne de l'énergie et lui permet d'imiter 007 dans des cascades à couper le souffle. L'inconvénient, c'est que ce médicament lui donne des pieds de poule, qu'il se prend pour un coq et que ses cocoricos réveillent tout le canton de Fribourg dès l'aube naissante.
Moustique, surnommé Moustique national, ses frasques sont connues dans tout le pays, est muni d'un GPS. Pendant l'Été, le bel été, il prend la clef des champs. Il vit une vie de patachon dans la campagne à la saison des fenaisons.
La timide Baghi, après une seconde d'hésitation, elle qui passe ses journées à observer le monde depuis le canapé, d'un bond a sauté dans l'hélicoptère pour rejoindre ses frère d'arme.
Ruby, penchée sur son ordinateur suit les aventures de ses félins à la trace. Le GPS envoie des signaux bleus sur l'écran plasma indiquant le trajet de la machine volante.
Aux dernières nouvelles, les 3 chats ont bâillonné et ligoté le pilote et ils ont pris les commandes de l'hélico. Ils ont mis le cap sur le Mont-Blanc. Ils ont envoyé un égoportrait sur lequel on peut les admirer tirant la langue (ICI)
Notre envoyé spécial précise, à l'attention de Ruby, qu'Horatio trouvera une pharmacie du côté de Chamonix. Il suffira de faxer l'ordonnance et d'envoyer les valises par porteur spécial.
Affaire à suivre...

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 février 2016

Soir de pluie

Il pleut à averse sur la Ville fédérale.
La nuit s'installe.
Les chats du quartier de l'appartement des papillons, en vacances aux sports d'hiver, ils font de la glisse sur les pistes du Mont-Blanc, ont envoyé une carte postale. Seule la signature est lisible. C'est l'empreinte d'une patte. Le texte est envoyé sous pli cacheté chez un traducteur. Il est impossible de lire ces hiéroglyphes. Ces chats sont givrés...
Il est l'heure de déguster un esquimau.
Entre-acte.

Posté par jeanjacques1957 à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2016

Le bouquet

Le vase brisé

Le vase où meurt cette verveine
D'un coup d'éventail fut fêlé;
Le coup dut effleurer à peine:
Aucun bruit ne l'a révélé.

Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D'une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s'est épuisé;
Personne encore ne s'en doute;
N'y touchez pas, il est brisé.

Souvent aussi la main qu'on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt;

Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde;
Il est brisé, n'y touchez pas.

René-François SULLY PRUDHOMME   (1839-1907)

 

C'est un bouquet printanier qui inaugure le vase offert par Magnolia. Une faïence de Charolles peinte à la main. Ce bouquet printanier pourrait chasser l'hiver. Un hiver qui vagabonde entre neige, bise et chaleur...

Posté par jeanjacques1957 à 22:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2016

Il patinait... il patinait...

  • Ce titre est extrait de l'album : Liberté, Egalité ou la Mort de Julien Clerc
  • Année de sortie : 1972
  • Label : Virgin

Le patineur

Dans une ville où je passais,
Bien au Nord du mois de juillet
Sur un grand lac, un lac gelé,
Un homme en noir glissait glissait

Il avait un drôle d'habit noir
Qui avait dû faire des grands soir
De  l'Autriche et de la Hongrie
quand elles étaient réunies

C'était un échassier bizarre,
Il ne sort pas de ma mémoir
Sur une jambe et jusqu'au soir
Il glissait là sur son miroir
Il patinait, il patinait;
Sur une jambe il patinait

Et puis la nuit est arrivée
Il lui a fallu s'arrêter
Car les enfants devaient rentrer
Le spectacle était terminé
Une belle femme aux cheveux blancs
Est venue vers lui gentiment
Mettre une canne dans sa main
Et un long manteau sur ses reins

C'était un échassier bizarre,
Il ne sort pas de ma mémoir
Sur une jambe et jusqu'au soir
Il glissait là sur son miroir
Il patinait, il patinait,
Sur une jambe il patinait

Dans une ville où je passais
Bien au Nord du mois de juillet
Sur un grand lac, un lac gelé,
Un homme en noir boitait boitait
Il patinait, il patinait, sur une jambe il patinait

                                                              Le patineur
                                                              Le Patineur est un tableau peint par Gilbert Stuart en 1782. Il mesure 245,5 cm de haut sur 147,4 cm de large. Il est conservé à la National Gallery of Art à Washington, aux États-Unis.
                                                                

Chaque année, une petite patinoire portative est installée, pour quelques semaines, sur la Place fédérale, en face du Palais fédéral (Parlement). Les patineurs font des arabesques sur la glace avec leurs patins ou en louent sur place. Un café, sous tente, permet de se réchauffer après le sport ou en attendant que la bise s'en aille...

                                                               (Photos de la patinoire prisent par Ric et transmisent via I-Truc le 16 fév.16)

Posté par jeanjacques1957 à 22:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2016

Les floraisons d'hiver

Dans le petit jardin de l'appartement aux papillons, un perce-neige va fleurir, tandis que l'hellébore niger est en fin de floraison...

 Quelques floraisons, vues dans la ville fédérale, ce dimanche pluvieux, un hamamélis aux couleurs magnifiques, une viorne parfumée, un jasmin d'hiver et la floraison d'un noisetier... Sans oublier l'élégante dépouille d'un hortensia bonnet de grand-mère...
Le noisetier fleurit pendant l'hiver. Pour pallier l'abscence d'insectes, c'est le vent qui transporte le pollen. L'hamamélis, la viorne et le jasmin d'hiver fleurissent en hiver dès le moindre redoux.

La balade dans la campagne de Wabern fut morne et grise, accompagnée d'une pluie persistante.

Posté par jeanjacques1957 à 22:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 février 2016

Nocturne

 

(De notre envoyé spécial) Les chats ont déserté le quartier. Ils sont partis en autocar faire du ski dans les Alpes. Ils dévalent, chaussés de skis, de surfs, ou de patinettes, les pentes du Mont-Blanc. L'Angora turc de ma soeur, pour se distinguer des autres, fait du monoski. Un moyen de skier très à la mode dans les années 1960. Un peu périlleux pour un skieur à quatre pattes. Des chatons de riche, qui miaulent en cyrillique, se font déposer au sommet de la perle des Alpes en hélicoptère.
Les journées se passent en de joyeuses descentes dans un nuage de neige soulevée par la gente féline. Prudents, le skieurs confirmés, les profs et leurs élèves débutants se cachent derrières les sapins à l'approche de cette avalanche de poil de toutes races. Les loups égarés dans la région hurlent à la mort en voyant ce dîner dévaler les pistes noires.
Le soir, après de copieux apéritifs et des repas sortis des sacs à dos, généralement du rôt de souris lyophilisé, les fauves, écrasés de fatigue font une courte sieste. Ils rêvent à "Titi et Gros Minet", un classique des années 1960.
Vers minuit, ils sortent. Ils vont dans une boîte de jazz tenue par un matou jaune, un peu escroc par passion. Il est en relation avec la pègre de Chicago. Il faut montrer patte blanche pour entrer dans ce lieu à la mode, connu des chats du monde entier. WhatsChat, FaceChat ou TripRats, une application qui note les meilleurs lieux de chasse, ne tarissent pas d'éloges pour cette boîte de jazz installée dans un vieux container rouillé, abandonné dans le cul d'un sac.
Les chats boivent des boissons qui font des bulles millésimées, dansent des cha cha cha effrénés en fumant des Havanes ou des Gitanes.
Au petit matin, ivres mort, ronflants sur la chaussée enneigées, les félins sont jetés dans un panier à salade par le concierge du Palace voisin et se retrouvent à la fourrière. Ils cuvent le jus de raisin bu sans discernement pendant la nuit. Analphabètes, les chats ne savent pas que la fumée tue, qu'il faut boire avec modération et bouffer cinq fruits et légumes par jour. Ces carnivores font la nique au régime. Ils déguerpissent par une discrète chatière... Ils ont une gueule de bois carabinée et on peut, rivé à de puissantes jumelle, les voir zigzaguer sur les flancs du Mont Blanc...

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2016

Balade

La campagne de Wabern perd son manteau neigeux sous l'effet du "Foehn", ce vent chaud... (ICI)

Un chat, au poil volumineux, miaulait au bord du chemin, se frottait dans les jambes des promeneurs. En quête de caresses ou de nourriture il tentait, sans succès, de charmer son auditoire.

 

 

photoXXXXX

 

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2016

Un dimanche d'hiver

Dans la campagne, près de Wabern, entre soleil et giboulées de neige...
A 21H30, le thermomètre marque -6°. Le ciel est découvert, le mercure va encore descendre...

Posté par jeanjacques1957 à 22:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2016

Gurten

Premier dimanche de 2016, balade au Gurten
La corde à neige, qui permet aux bambins de remonter une légère déclivité en se faisant tracter sans déchausser leur ski, semble bien seule et abandonnée dans le décor sans neige. C'est en revanche le train miniature qui fait le bonheur des petits et parfois d'adultes qui accompagnent les très jeunes sur les minuscules wagons circulant sur un circuit sinueux. De puissantes locomotives tirent les convois.
Un rideau de nuages interdisait la vue sur les Alpes...

La version 2016 de "Auf Ferienreisen", polka rapide de Joseoph Strauss, concert de Nouvel an 2016, Vienne, direction: Mariss Jansons. (Version 1964)
(Cette version 2016 ne va pas être longtemps visible.... Des questions de droits vont sans doute  compromettre la vision de cet extrait vivifiant du concert de Nouvel an 2016 assez rapidement!)

2016 Vienna New Year's Concert - Wiener Sängerknaben - Auf Ferienreisen

Posté par jeanjacques1957 à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 janvier 2016

Choses vues le premier jour de l'an neuf, dans la capitale...

Berne, le 1er janvier 2016
Le jasmin d'hiver et la viorne parfumée fleurissent avec un peu d'avance... Le 1er janvier, le soleil a fait une courte séance de bronzage! La Ville fédérale est bien gardée, l'agent 007 s'affiche sur la façade de l'ancien théatre de la capitale. Au détour d'une rue, à quelques encablures de l'ambassade de la Bulgarie, on peut voir sur le toit d'un immeuble un éléphant qui déambule...

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,