09 octobre 2021

Il automne - Samedi soir, c'est jazz

Yves Montand - La fête à Loulou


Les chats du petit village dans les montagnes, descendent rarement en ville. C'est une petite ville presque déserte depuis la pandémie de Covid-19. Les touristes qui s'y pressaient ne viennent plus.  Les chats descendent dans des caisses à savon. Pour remonter, le dimanche matin tôt, ils accrochent leurs caisses au car postal. En ville, ils fréquentent des bars louches, connus d'eux seuls. Ils se saoulent à la bière locale.

Sammy Price (1908-1992) est un pianiste, chanteur et chef d’orchestre de jazz et de blues américain, né à Honey Grove au Texas en 1908 et mort à New York en 1992.

One O'Clock Jump - Sammy Price Septet 1959

"Une merveilleuse équipe de musiciens entoure Doc. Le pianiste et leader Sammy Price définit l'intro et après quelques chorus, le groupe saute sur One O'Clock Jump. Au saxophone alto, on entend Eddie Barefield, les trombonistes Elmer Crumley et J.C. Higgimbotham. Dans le groupe rythmique, nul autre que J.C. Heard à la batterie et Jimmy Lewis à la basse." (Notes de la vidéo)

Sidney Bechet, Vic Dickenson, Teddy Buckner, Sammy Price - Cannes 1958: Once In A While

1958/7/10, Cannes Jazz festival, Teddy Buckner (t)  Vic Dickenson (tb) Sidney Bechet (cl,ss)  Sammy Price (p) Arwell Shaw (b) Roy Eldridge (d)

Posté par jeanjacques1957 à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 mai 2021

De la musique à foison

C'est un rat qui est arrivé en voiture bleue et orangée sur la Croisette.

FBE5455C-7DA6-4AFC-8FD8-F2C7521DA67A

Aujourd'hui, c'est un cappuccino et un croissant à l'Adriano's bar. Le beau temps est revenu aprés une semaine un peu humide. 
C'est samedi soir, les disques de jazz font la grève et les chats du quartier sont invisibles. Sur le petit poste à galène, une symphonie de Beethoven est jouée. Il s'agit de la 7e. Claudio Abbado conduit le London Symphony Orchestra. La retransmission est perturbée par des notes venues de l'Eurosong. Le Concours Eurovision de la chanson est sans doute la plus ancienne émission de télévision européenne. Elle se déroule ce soir, là-bas dans le Nord.

Ludwig van Beethoven: Symphonie n° 7 / Claudio Abbado, chef d'orchestre / London Symphony Orchestra

1. Poco sostenuto, vivace 0:00
2. Allegretto
13:12
3. Presto
22:39
4. Allegro con brio
30:31

Un peu de jazz tout de même :

1 - NIGHT LIGHTS (1963 Version) .............................................................. 00:00
2 - Morning Of The Carnival From "Blac. Orpheus" .....................................
04:55
3 - In The Wee Small Hours Of The Morning .................................................
10:25
4 - Prelude In E Minor .......................................................................................
16:06
5 - Festival Minor ............................................................................................
20:26
6 - Tell Me When ...........................................................................................
27:21
Gerry Mulligan, baritone sax and piano; Art Farmer, flugelhorn;
Bob Brookmeyer, valve trombone;
Jim Hall, guitar;
Bill Crown , contreBasse;
Dave Bailey, batteria (drums).
Recorded on 12 September and 3 October 1963, @ the Nola Penthouse Studios in NYC.

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 mai 2021

Manifs, sorbets, pluie, chat de gouttière et jazz

Il y aura des enfants dans le RER pour les Pyrénées et sans doute plus de temps à passer à Grandchamp dans la hutte en fil de boeuf.

501B098E-ADD6-4313-B9F8-3A2AC5D81FD6

Il a plu tout l’après-midi. Une pluie fine et froide. Au centre-ville tout était désorganisé, mon bus détourné de son trajet. Plusieurs manifestations se tenait dans la Ville fédérale. La police anti-émeute, discrète, avait garé ses bus dans tous les coins, On manifestait pour la Palestine et pour une initiative qui sera au menu des prochaines votations. J’ai gagné mon glacier préféré en longeant les arcades, à l’abri des gouttes de pluie et à l’écart des manifs. La terrasse de l’Adriano’s bar était bondée. Elle s’étale, sans fin, sous les arcades. Il semble que l’intérieur des restaurants et bars sera de nouveau accessible, après plus de cinq mois de fermeture, début juin.
Chez Cuckoo j’ai dégusté dans un gobelet, une glace caramel, un sorbet cassis et un sorbet fruit de la passion.
Le retour à la maison fut chaotique, difficile de trouver où passait le bus.

C’est samedi soir, la pluie continue de frapper les carreaux. La cuisine est plongée dans la torpeur d’un samedi soir sans disco. Les chats du quartier ont organisé une rave party sauvage. Ils boivent des diabolos menthe avec des chalumeaux en métal. Sur un drap de litière est projeté « Nashville » un film américain réalisé par Robert Altman, sorti en 1975. Ils fument des cigares cubains importés par Zino.

C’est samedi soir. Sur un petit poste à galène on joue la symphonie no 2 en ré majeur opus 36 de Beethoven. Abbado dirige le Wiener Philharmoniker. La cafetière italienne travaille d’arrache pied pour remplir à n’en plus finir la tasse blanche posée à côté du clavier de la machine à écrire électronique.

Samedi soir, c’est aussi jazz …

Paul Desmond, de son vrai nom Paul Emil Breitenfeld, est un saxophoniste de jazz américain né à San Francisco le 25 novembre 1924 et mort à New York le 30 mai 1977.

Paul Desmond - Feeling Blue :

01 When Joanna Loved Me (Wells-Segal)5:40
02 Alone Together (Schwartz-Dietz)
6:50
03 Here''s That Rainy Day (Van Heusen-Burke)
5:41
04 Body and Soul (Green-Heyman-Eyton)
4:50
05 Samba d'Orpheu (Bonfa)
4:19
06 Polka Dots and Moonbeams (Van Heusen-Burke)
5:47
07 Bewitched (Rodgers-Hart)
6:23
08 That Old Feeling (Brown-Fain)
5:44
09 I've Got You Under My Skin
4:48
10 I've Grown Accustomed To Her Face (Loewe-Lerner)
4:15
11 The One I Love (Belongs to Somebody Else) (Jones-Kahn)
5:35
12 Easy Living (Robin-Ranger) 7:04
13 Embarcadero (Desmond)
3:57
14 All the Things You Are (Kern-Hammerstein)
5:49

Posté par jeanjacques1957 à 22:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 avril 2021

Dérapage contrôlé

Dans la cuisine, la cafetière italienne chante, crache de la vapeur, sifflote et le réservoir supérieur se remplit de café.
Par l’œil de bœuf entrouvert on entend les bruits du monde, des chats qui s’ennuient, les cabarets sont fermés. Ces chats qui s’ennuient sont ceux du quartier. Ils ne descendent plus en ville depuis des mois. Un virus fait barrière à leur pulsion de soirs de fête dans des bouges peu recommandables. Sur un gramophone de fortune ils écoutent en boucle « Spiegel im Spiegel » d’Arvo Pärt. Une œuvre envoutante pour piano et violon. Une œuvre parfaite pour les soirs de spleen. A la dixième écoute, les chats du quartier sont complètement stone et rentrent chez eux en titubant. Cahin-caha ils passent par la chatière, l’ouverture danse devant leur yeux rougis par l’excès d’écoute de musique minimaliste. Ils se glissent sous les draps en satin de leur lit installé sur la mezzanine. Ils rêvent en ronflant que c’est samedi soir, samedi soir c’est jazz.
Paola, la chatte des voisins du dessous, écouteurs vissés sur les oreilles, écoute un autre compositeur minimaliste, Philipp Glass. En position de défense, sur une marche d’escalier, la tête penchée dans le vide elle attend des ennemis imaginaires en écoutant “Glasswork”. L’ennemi ne vient pas et elle se prend à rêver que peut-être elle se fera un jour vacciner pour soigner sa phobie du pangolin. Elle prendra du Moderna plutôt que du Pfizer. Profitant du passage d’un groupe de convives qui quittent un dîner clandestin organisé par un chef étoilé, elle jette son casque et disparaît dans la nuit. Les convives passablement éméchés braillent sur la voie publique. Un panier à salade qui passait par là les conduit manu militari à la salle de dégrisement. On apprendra plus tard que lors de ce dîner clandestin les convives, têtes dissimulées sous une serviette, avaient bouffé des ortolans. Selon la presse spécialisée ce repas n’était qu’une pâle copie de la scène des ortolans qui se serait ou ne se serait pas déroulée le 31 décembre 1995 dans un pays voisin de celui de Paola.
Dans la cuisine, les vapeurs de café et les airs de jazz pousse le clavier à bonimenter et à déraper majestueusement, un dérapage totalement contrôlé.

Minoru Muraoka (japonais:村岡福夫, né Muraoka Fukuo; 1924 à Miyakonojo – 2 janvier 2014) est un joueur japonais populaire de shakuhachi. Jouant dans un style jazz fusion, Muraoka a sorti de nombreux albums, à la fois en tant qu’artiste solo et avec plusieurs groupes, dont Zen, le New Dimension Group et le Minoru Muraoka Orchestra.

 

Takeshi Inomata (né le 6 février 1936 à Takarazuka,États-Unis) est un batteur et chef d’orchestre japonais.
Inomata a déménagé à Tokyo en 1956 et il a joué dans les Six Joses et les West Liners. Il a travaillé comme leader régulièrement à partir de la fin des années 1950. Lui et Norio Maeda ont travaillé ensemble à plusieurs reprises, à la fois dans le cadre du trio We 3 (avec Yasuo Arakawa) et avec d’autres combinaisons qui comprenaient parfois Tatsuro Takimoto et Sadanori Nakamure. Il s’installe aux États-Unis au début des années 1960, où il étudie avec Alan Dawson ; après son retour, il fonde un programme d’éducation jazz appelé Rhythm Clinic Center. Dans les années 1990, il fait une tournée aux États-Unis avec un groupe appelé Japan Jazz All Stars.
Inomata est apparu sur plus de 300 enregistrements au cours de sa carrière.

Takeshi Inomata & Sound LTD - Take Five Blues March (Drum Battle, 1975)

 

The Dave Brubeck Quartet est un quartet de jazz fondé en 1951 par Dave Brubeck, incluant Brubeck au piano et Paul Desmond au saxophone. Il est l'auteur des standards Take Five et Blue Rondo a la Turk.
Tout au long de son existence, la formation connaîtra de nombreux changements de configuration ; parmi les musiciens ayant joué dans le groupe :

 Joe Morello et Alan Dawson (batterie),

Eugene Wright (contrebasse),

Gerry Mulligan (saxophone baryton),

Bobby Militello (saxophones alto et ténor, flûte)

Willie Smith (clarinette).

Le quartet contribua à élargir le public du jazz et à lutter pour l'intégration raciale, grâce à la présence du contrebassiste noir Eugene Wright1.

St. Louis Blues (Live) · The Dave Brubeck Quartet

Pennies From Heaven (Live) · The Dave Brubeck Quartet

At Carnegie Hall

 ℗ Originally Released 1963 Sony Music Entertainment Inc.

 

Sorti le : 2001-04-09

Producteur : Teo Macero

Batterie : Joe Morello

Compositeur, parolier : W.C. Handy

Producteur de la réédition : Didier C. Deutsch

Piano : Dave Brubeck

Ingénieur de masterisation, producteur de la réédition : Darcy M. Proper

Producteur de la réédition : Russell Gloyd

Basse : Eugene Wright

Coordinateur A&R : Patti Matheny

Saxophone alto : Paul Desmond

Coordinateur A&R : Darren Salmieri

Ingénieur d'enregistrement : Fred Plaut

Ingénieur d'enregistrement : Anthony Janek

Ingénieur d'enregistrement : Harold Terowski

Ingénieur d'enregistrement : Frank Bruno

 

Dr. Lonnie Smith (3 juillet 1942 à Lackawanna, New York - ) est un chanteur et musicien de jazz, reconnu comme un joueur exceptionnel tant de l'Orgue Hammond B3 que du piano.

 

Philip Glass, né le 31 janvier 1937 à Baltimore dans le Maryland, est un musicien et compositeur de musique contemporaine américain. Il est considéré comme l'un des compositeurs les plus influents de la fin du XXe siècle. Il est, avec ses contemporains Terry Riley et Steve Reich, l'un des pionniers et l'un des représentants les plus éminents de la musique minimaliste, notamment de l'école répétitive6, et de la musique classique des États-Unis.                                     

                                                      Philipp Glass “Glasswork”

0:00  -  I. Opening (piano (with horn at end)) 6'

6:24  -  II. Floe (2 flutes, 2 soprano saxophones, 2 tenor saxophones, 2 horns, synthesizer) 7'

12:24  -  III. Island (2 flutes, 2 soprano saxophones, tenor saxophone, bass clarinet, 2 horns, viola, violoncello, synthesizer) 8'

20:03 - IV. Rubric (2 flutes, 2 soprano saxophones, 2 tenor saxophones, 2 horns, synthesizer) 6'

26:08  -  V. Façades (2 soprano saxophones, synthesizer, viola, violoncello) 7' - This has its origins in the film score Koyaanisqatsi, but was ultimately not used in the film; it is often performed as a work in its own right (ISWC T-010.461.089-0).

33:29  -  VI. Closing (flute, clarinet, bass clarinet, horn, viola, violoncello, piano) 6' - A reprise of Opening.

 

Arvo Pärt ([ˈɑrvo ˈpært]), né le 11 septembre 1935 à Paide en Estonie), est un compositeur estonien. Créateur de musique classique, de musique religieuse et de musique contemporaine, il est souvent associé au mouvement de musique minimaliste.                                                

                                                     Arvo Pärt- Spiegel im Spiegel

Jürgen Kruse (Piano) and Benjamin Hudson (violon)

 

09 février 2021

Les mois d'hiver - En dehors des sentiers battus (23)

Stanley Gayetzsky, plus connu sous le nom de Stan Getz (né le 2 février 1927 à Philadelphie en Pennsylvanie — mort le 6 juin 1991 à Malibu en Californie), est un saxophoniste américain. Il est considéré comme l'un des plus grands joueurs de saxophone ténor. On le surnommait « The Sound » (« Le Son »)1, en raison de sa sonorité immédiatement identifiable



. Tenor Saxophone – Stan Getz....
Bass – Dan Jordan....
Drums – William Schiøppfe....
Piano – Jan Johansson....

0:00:00​ [01] Night And Day
0:10:32​ [02] Pammie's Tune
0:17:42​ [03] Amour
0:23:32​ [04] I Like to Recognize the Tune
0:30:14​ [05] When the Sun Comes Out
0:36:04​ [06] Just a Child
0:40:03​ [07] Folks Who Live on the Hill
0:44:23​ [08] Café Montmartre Blues
0:52:28​ [09] He Was Too Good for Me
0:57:02​ [10] Younger Than Springtime
1:02:12​ [11] Goodbye
1:05:55​ [12] Land's End
1:13:00​ [13] In Your Own Sweet Way
1:19:05​ [14] In the Night

Recorded - Copenhagen, January 14th and 15th, 1960

João Gilberto Prado Pereira de Oliveira, plus connu sous le nom de João Gilberto, est un musicien brésilien né le 10 juin 1931 à Juazeiro dans l’État de Bahia et mort le 6 juillet 20191 à Rio de Janeiro2.

Il est considéré comme le principal créateur de la bossa nova. En 1958, il remporte un vif succès au Brésil avec la chanson Chega de saudade3, mais ce n'est qu'en 1964 que son succès devient international avec son interprétation de A Garota de Ipanema (The Girl From Ipanema), accompagné de Stan Getz. Depuis, cette chanson a été reprise en diverses langues par de nombreux artistes prestigieux tels que Frank Sinatra, Nat King Cole ou encore Ella Fitzgerald.



00:00 "The Girl from Ipanema" (Tom Jobim, Vinicius de Moraes, Norman Gimbel, - versão)
05:24 "Doralice" (Dorival Caymmi, Antônio Almeida)
08:10 "Para Machucar Meu Coração" (Ary Barroso)
13:16 "Desafinado" (Tom Jobim, Newton Mendonça)
17:32 "Corcovado" (Tom Jobim, Gene Lees - versão)
21:48"Só Danço Samba" (Tom Jobim, Vinícius de Moraes)
25:33 "O Grande Amor" (Tom Jobim, Vinícius de Moraes)
31:00"Vivo Sonhando" (Tom Jobim)

 

Cafe To Cuba - Putumayo


Café Cubano - Putumayo

Putumayom é a palavra e o nome de um pássaro, a Garça.

A coletânea de músicas que reuniu nas jornadas foi uma resposta positiva na Colômbia e em diversas nações

 

1. Josi Csnde y Ola Fresca: El Chacal

2. Ignacio „Mazacote“ Carrillo: Lagrimas Negras

3. Pedro Luis Ferrer feat. Lena Ferrer: Ay, Mambo Vidita

4. Rene Ferrer: Como A Cada Manana

5. La Orquesta Magica De La Habana: Morenita

6. German Obregsn: Pincel Campesino

7. Armando Garzsn: Escandalo

8. Asere: Corazsn

9. Felix Baloy: Despuis de Esta Noche

10. Kelvis Ochoa: Fue Una de Mambo

Orishas est un groupe de hip-hop cubain, originaire de La Havane. Il est populaire en Amérique latine, en Espagne et au Portugal. Le groupe tire son nom des Orishas, divinités de la Santeria (religion pratiquée par les descendants d'africains déportés en esclavage aux Antilles et en Amérique du Sud)

  1. Naci Orishas - 4:53
  2. Distinto - 4:04
  3. Elegante - 3:59
  4. El Kilo - 4:26
  5. Que Se Bote - 4:14
  6. Reina De La Calle - 4:24
  7. Bombo - 3:31
  8. Al Que Le Guste - 4:25
  9. Amor Al Arte - 4:05
  10. Tumbando Y Dando - 3:12
  11. La Calle - 3:27
  12. Stress - 4:04
  13. La Vacuna - 4:06
  14. Quien Te Dijo - 3:04


29 juin 2019

Un été en Suisse - Et de 6

Sixième jour consécutif avec des températures de 30 degrés ou plus !  C'est inédit pour un mois de juin à Berne. 

SAMEDI SOIR, C'EST JAZZ

Lost In Swing with CoCo Charleston!! Lindy-Hop ! Swing ! Jazz! Lausanne ! Canton de Vaud !

Admirez la rencontre du quintet lausannois Lost in Swing et de la danseuse Coco Charleston !! Une belle histoire !!

Chorégraphie de Coco Charleston

Clement Meunier / Clarinette
Louis Billette / Saxophone
Julien Lemoine / Vibraphone
Etienne Loupot / Guitare
Piotr Wegrowski / Contrebasse

Lost in Swing BCV Concert Hall

Lost in Swing

Mood Indigo - Duke Ellington

Julien Lemoine - Vibraphone
Clément Meunier - Clarinette
Louis Billette - Sax
Piotr Wegrovski - Contrebasse
Etienne Loupot - Guitare


David Roy Eldridge, dit Little Jazz, est un trompettiste, chanteur et chef d'orchestre de jazz américain né à Pittsburgh le 30 janvier 1911 et décédé à New York le 26 février 1989. Il est une des figures marquantes du jazz classique ou (dans son appellation populaire) du swing.

Roy Eldridge - Rockin' Chair

Posté par jeanjacques1957 à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juin 2019

Un été en Suisse - Un dimanche de pluie à Zurich

Samedi soir, c'est jazz
La cafetière italienne ronronne sur la gazinière, le quartet de Chet Baker fait swinguer la cuisine. Le choc thermique sera rude la semaine prochaine, selon les prévisions de MétéoSuisse. Il semble que le tramacadam collera aux chaussures et que l'on pourra cuire des oeufs sur le miroir des voitures.
Paola, la chatte des voisins du dessous, avec son épaisse fourrure va souffrir.
Avant les chaleurs qui pourraient atteindre 36 degrés, le souvenirs d'un dimanche pluvieux et frais, filmé à Zurich dimanche 9 juin. Pour sur, on y boira un espresso !
Ensuite du jazz jusqu'à la fin de l'été...

Un dimanche de pluie à Zurich #vlog12 #vlog

Un dimanche de pluie à Zurich #vlog12
Avec la participation de Trazom
Carnet vidéo filmé à Zurich le 9 juin 2019
Réalisation Jeanjacques666

 

"Opus Two" Tommy Dorsey

 

Opus One - 1943 Stereo - Tommy Dorsey

 

Sidney Bechet - Blues My Naughty Sweetie Gives To Me

 

Sidney Bechet, Vic Dickenson, Teddy Buckner, Sammy Price - Cannes 1958: Once In A While

1958/7/10, Cannes Jazz festival, Teddy Buckner (t)  Vic Dickenson (tb) Sidney Bechet (cl,ss)  Sammy Price (p) Arwell Shaw (b) Roy Eldridge (d):
8:44  Rosetta  (audio from record with illustrated screen )
8:53  Once In A While (audio from record with illustrated screen )
8:02  Sweet Georgia Brown  (on ORTF-TV/AVERTY-video)

David Roy Eldridge, dit Little Jazz, est un trompettiste, chanteur et chef d'orchestre de jazz américain né à Pittsburgh le 30 janvier 1911 et décédé à New York le 26 février 1989. Il est une des figures marquantes du jazz classique ou (dans son appellation populaire) du swing.

Roy Eldridge, Coleman Hawkins, Vic Dickenson 1958 Cannes - Undecided TV+text

1958/7/8, Cannes, Roy Eldridge (t) Vic Dickenson (tb) Hubert Rostaing (cl) Coleman Hawkins (ts) Michel de Villers (as,bs) Lou Levy (p) Arvell Shaw (b) J.C. Heard (d): 9:08  Rifftide (audio) / 8:58  Undecided - mix of incomplete 6:30 ORTF-TV clip and an old taped 8:58 audio clip (not available on INA-audio): = 0:09 audio+4:51 TV w.band +1:31 audio baritonsax-part +0:51 TV R.Eldridge +1:47 illustrated audio with festival programme & disco.

kl

Chet Baker Quartet ‎– No Problem (1980) [CD edition]

01 No Problem 0:00
02 Sultry Eve 9:50
03 Glad I Met Pat 16:54
04 Kiss Of Spain 22:06
05 The Fuzz 29:26
06 My Queen Is Home To Stay 35:35
07 Jealous Blues [bonus track] 42:51

Credits:

Bass – Niels-Henning Ørsted Pedersen
Drums – Norman Fearrington
Engineer [Assisting] – Tom West
Engineer [Recording] – Freddy Hansson, Thomas Brekling
Piano, Composed By – Duke Jordan
Trumpet – Chet Baker

Posté par jeanjacques1957 à 23:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 juin 2019

Un été en Suisse - Thriller...

En musique, une fantaisie est une pièce instrumentale qui n'est pas soumise à des règles formelles préétablies. J'ai réalisé une fantaisie visuelle de l'automne...

Fantaisie d’automne - Avec préméditation

Fantaisie d’automne - Avec préméditation
Avec la participation de Trazom
Paola, la chatte des voisins du dessous joue son propre rôle
Filmé pendant l'automne 2018 avec quelques plans captés à d'autres saisons
Montage définitif, avril 2019
Réalisation Jeanjacques666


Samedi soir, c'est jazz...

Henry « Hank » Mobley est un saxophoniste de hard bop américain né le 7 juillet 1930 à Eastman (Géorgie) et mort le 30 mai 1986 à Philadelphie (Pennsylvanie). Il jouait du saxophone ténor dans un style situé entre l'agressivité de John Coltrane et la douceur de Stan Getz, c'est-à-dire avec un jeu subtil et mélodique. Il a accompagné Dizzy Gillespie, Max Roach, Art Blakey, Horace Silver, Kenny Dorham, Lee Morgan, Jimmy Smith, Herbie Hancock et Miles Davis.

Hank Mobley - Dippin (1966) {Full Album}

Track listing
(All compositions by Hank Mobley except when indicated)

00:00 - 01. "The Dip"
07:56 - 02. "Recado Bossa Nova" (Luiz Antonio, Djalma Ferreira)
16:10 - 03. "The Break Through"
22:02 - 04. "The Vamp"
30:23 - 05. "I See Your Face Before Me" (Arthur Schwartz, Howard Dietz)
35:53 - 06. "Ballin'"

Hank Mobley Quintet - Fin de L'affaire

Hank Mobley Quintet - Fin de L'affaire (End of the Affair) (1957)
Personnel: Art Farmer (trumpet), Hank Mobley (tenoe sax), Horace Silver (piano), Doug Watkins (bass), Art Blakey (drums)

Louis Armstrong - Show of The Week (1968)

0:00  When It's Sleepy Time Down South (Louis, vocal)
3:08  Unknown
6:31  Blueberry Hill (Louis, vocal)
10:14 Sunrise, Sunset
14:33 Mack the Knife (Louis, vocal)
18:22 Undecided
23:07 Mood Indigo
29:00 That's My Desire (Tyree Glenn, Louis, vocal)
34:36 There'll Be Somes Changes Made (Jewel Brown, vocal)
36:40 I Left My Heart in San Francisco (Jewel Brown, vocal)
41:00 Bare Necessities (Louis, vocal)
44:07 What a Wonderful World (Louis, vocal)
46:42 Hello Dolly! (Louis, vocal)

Louis Armstrong and The All Stars
Louis Armstrong(trumpet, vocals); Joe Muranyi (clarinet);
Tyree Glenn (trombone, vocals); Marty Napoleon (piano)
Buddy Catlett (bass); Danny Barcelona (drums)
Jewel Brown (vocals)
Two shows recorded at Shepherds Bush Studios, London 2 July 1968
Aired on BBC4 'Show of the Week' on 2 August 1968 and 9 August 1968

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2019

Journal filmé

La deuxième page du journal filmé raconte des événements situés entre le 12 et le 30 mars 2019.

Journal filmé

Journal filmé
12 au 30 mars 2019
Essai
Avec la participation de
Trazom, Luce, Suzanne, André
Réalisation Jeanjacques666


Paco Ibáñez
est un chanteur espagnol, engagé et libertaire, né à Valence en Espagne le 20 novembre 1934.
Il est le frère cadet de l'acteur et scénariste Roger Ibáñez.
ll a traduit les chansons de Georges Brassens en espagnol.

Paco Ibañez canta a Brassens - La mala reputacion -

En El Palau de la Musica 2002

Begin The Beguine - Artie Shaw

Samedi soir, c'est jazz

Philip Catherine
est un guitariste de jazz belge né à Londres le 27 octobre 1942 d'un père belge et d'une mère anglaise.

Philip Catherine — End of August [Full Album]

Philippe Catherine — End of August (1982)

00:00 Petit Nicolas
05:12 Grand Nicolas
10:23 Janet
19:52 September Start
26:12 Goodbye
31:13 Birth of August
34:06 End of August
37:23 Presque

Philip Catherine - guitarsCharlie Mariano - soprano & bamboo fluteTrilok Gurtu - percussion, cymbals & tablaNicolas Fiszman - guitar & electric bass

Special guest in 'Goodbye' & 'Presque'Toots Thielemans: harmonica

Posté par jeanjacques1957 à 22:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mai 2019

Idus martias

Il pleut.
C'est samedi soir, les chats du quartier traînent dans les bars.
Les chaînes de télévision suisses ne chôment pas.
Les deux chaînes de chaque langues nationales se partagent entre la retransmission du match Suède-Suisse, dans le cadre des championnats du monde de hockey sur glace et de l'émission qui a bercé toute ma vie, l'Eurovision...
Sur Twitter, le #Eurovision crache des gazouillis à en perdre haleine dans toutes les langues...
Il pleut.
Le café fume dans la tasse.
C'est samedi soir, les chats du quartier, ivres morts, dansent à poil sur les tables des estaminets de la vieille ville de la capitale.

Après décembre et février, voici le regard subjectif sur le mois de mars, plongée dans les ides.

Idus martias - Regard subjectif

Idus martias - Regard subjectif
Documentaire
L'assassinat de César
avec la participation de : André, Trazom
La voix de Jean-Jacques
Un extrait de la chanson "Les wagons longs de lit" de Cyrus Bassiak est dit.
Trajet Interlaken - Spiez, La Chaux-de-Fonds, Berthoud, Berne, Zurich, Trajet Spiez - Interlaken, Lignières
Un extrait de "Tartuffe ou l'inposteur de Molière", apparaît en surimpression
Réalisation Jeanjacques666


Samedi soir, c'est jazz

"Opus Two" Tommy Dorsey

Sidney Bechet - Blues My Naughty Sweetie Gives To Me

 

Boris Vian - On n'est pas là pour se faire engueuler

Les yeux noirs django reinhardt

Posté par jeanjacques1957 à 23:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,