19 septembre 2013

Un été de porcelaine - Coucher de soleil

Au fil des jours, le soleil s'est déplacé vers l'ouest. Dans la pleine jeunesse de l'été, du Bel été, le spectacle se regardait depuis le deuxième étage du "Temps retrouvé". Dans la pleine maturité de l'été, du Bel été, c'est du premier étage que le coucher du soleil pouvait se voir. Puis le déclin s'est précipité et c'est de la cuisine située au rez-de-chaussée, qu'en se penchant il était possible de voir l'astre se coucher... Maintenant, on n'a que quelques miettes à se mettre sous les yeux. L'été se meurt...           


08 juin 2013

Bientôt l'été...

Le soleil, en sueur, escalade le Zénith. Dans sa périlleuse ascension il perd des rayons qui, en tombant, inondent de chaleur les campagnes.
L'Été, le bel été, parcourt son domaine en train omnibus. Ivre de cette jeunesse nouvelle, il brille à l'égal du soleil.
Les lilas défleurissent...

Le soir, un orage grognait aux alentours "du Temps retrouvé"

Posté par jeanjacques1957 à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 septembre 2012

Été urbain - Nostalgie

L'Été, le bel été par petites touches se fond dans l'automne naissant.
À l'Adriano's bar, les ventilateurs brassent à petite vitesse l'air estival. Le haut-parleur situé au-dessus de la machine à café diffuse une musique aux accents métalliques.
La nostalgie traîne dans le bar.
L'Été, le bel été s'en va en silence.
Les trams croisent au large de l'Adriano's. La cloche de Zytglogge frappe dix heures du soir.
Les serveurs s'activent à la vaisselle et à l'astiquage de la machine à café.
Quatre clients sont dispersés dans la salle, ambiance du dimanche soir.
L'Été, le bel été sur la pointe des pieds s'éloigne.
La nuit baille d'ennui...

Posté par jeanjacques1957 à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 août 2006

Le bel été...

Abrité sous un parapluie arc-en-ciel, drapé dans une pèlerine noir, l'Été, le bel été, arpente la campagne.
La pluie, en fines gouttelettes, arrose les hêtraies.
L'eau glisse sur les feuillage et se dépose au pied des arbres.
Dans le gris des nuages, l'arc-en-ciel avance sur un chemin boueux.
Sous la toile imperméable, emmitouflé dans sa pèlerine, l'Été, le bel été, s'enfonce dans la nuit.

Berne, Tibits, le 6 août 2006

Posté par jeanjacques1957 à 16:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,