23 février 2018

Hiver

Dans moins d'une semaine, le 1er mars, ce sera le premier jour du printemps météorologique. Pour l'instant, la bise attise les glaçons..!

Charles Berry, dit Chuck Berry, né à Saint-Louis (Missouri) le 18 octobre 1926 et mort le 18 mars 2017 à Wentzville, comté de Saint Charles (Missouri), est un guitariste, chanteur et auteur-compositeur américain. Il est l'un des pionniers du rock‘n’roll.

Chuck Berry - You Never Can Tell (Legendado)

Chuck Berry performs live for the German TV-show 'Beat-Club'.
C'est La Vie aka You Never Can Tell aka Teenage Wedding.
Recording: March 24th, 1972 in Bremen, Germany (Beat Club 78)

Lyrics:
It was a teenage wedding, and the old folks wished them well
You could see that Pierre did truly love the madamoiselle
And now the young monsieur and madame have rung the chapel bell,
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They furnished off an apartment with a two room Roebuck sale
The coolerator was crammed with TV dinners and ginger ale (she couldn't cook!),
But when Pierre found work, the little money comin' worked out well
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They had a hi-fi phono, boy, did they let it blast
Seven hundred little records, all rock, rhythm and jazz
But when the sun went down, the rapid tempo of the music fell (for various reasons)
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They bought a souped-up Mercedes [jitney], 'twas a cherry red '53,
They drove it down to Orleans to celebrate the anniversary
It was there that Pierre was married to the lovely madamoiselle
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

Chuck Berry: Vocals & Guitar
Jimmy Campbell: Acoustic Guitar
Billy Kinsley: Bass
Mike Snow: Piano
Dave Harrison: Drums

Une magnifique reprise par Elise Le Grow
Elise Madeline LeGrow (née le 4 juin 1987) est une artiste et auteur-compositeur canadienne.

Elise LeGrow - You Never Can Tell (Audio)

Posté par jeanjacques666 à 22:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 janvier 2018

Et si le soleil ne revenait pas...

Ce matin, 08:00: https://www.youtube.com/watch?v=_sJYrReI3h8


Zizi Jeanmaire - Paris


Vers 10:30, lecture de la presse, en buvant un cappuccino, à l'Adriano's bar. Les catastrophes naturelles occupent les pages centrales des journaux. Zermatt et d'autres stations sont coupées du monde. Plusieurs rivières débordent.
Trump débarquera à Davos, a confirmé la Maison Blanche ce soir. Un compromis ayant mis fin au "shutdown", Donald pourra quitter Washington. Davos est coupé du monde, pour raisons... de Forum économique.
                                 
L'après-midi, le soleil était présent... 

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 janvier 2018

Paris Sera Toujours Paris

Maurice Chevalier - Paris Sera Toujours Paris

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2018

21.01.15

                      Autoportrait pour main gauche et demi-citron
                                                   
C'était le 21 janvier 2015, je faisais la vaisselle, le soir, avant les émissions de télévision en première partie de soirée, ou les émissions littéraires diffusées à la T.S.F. Les mains gantées de caoutchouc jaune, une idée s'est présentée à mon esprit. Toc, toc! Qui est là? Une idée...
J'ai revisité le selphie. J'aime cette photographie en blanc et jaune, prise avec mon smartphone. En 2015, son titre était "Selfie", En 2017, c'est devenu, "Égoportrait" et en 2018 le titre définitif est: "Autoportrait"...

 

 

ZAZ - Paris sera toujours Paris (Clip officiel)

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 janvier 2018

Paris - Épilogue 4 - Chansons

Un florilège de chansons qui évoquent Paris...


Georges Milton - C'est pa-pa, c'est parisien

 

Marc LAVOINE - Paris [1991]

 

Mistinguett - Ça c'est Paris

 

Charles Trenet - Revoir Paris

 

Yves Montand - "Les grands boulevards"

 

LEO FERRE Paname.

 

Edith Piaf - Sous le ciel de Paris

 

Rue Saint-Vincent : PATACHOU..

 

Jacques Dutronc Il est 5 heures, Paris s'éveille

J'aime plus paris - thomas dutronc


24 décembre 2017

4e dimanche de l'Avent - Le Petit Prince

Demandez le programme 1963: Pascal Krug "C'est bien joli d'être copains"


Le Petit Prince - tout sauf une rose - 1964

Pascal Krug, connu sous son nom de scène Le petit prince, est un chanteur suisse né le 3 février 1952 à Lausanne.

Pascal Krug est découvert durant son enfance, alors qu'il se produit au Caveau de la Tour de Lausanne. Il est surnommé « le petit prince » par le producteur français Eddie Barclay, qui le signe sur son label. Claude François demande que l'enfant, âgé de onze ans, se produise en première partie de ses spectacles. Il accompagne également Eddy Mitchell en tant que choriste. Le petit prince figure sur la « photo du siècle », qui réunit des chanteurs yéyé, prise en 1966 à l'initiative du magazine pour la jeunesse Salut les copains. Il enregistre quelques succès, comme C'est bien joli d’être copains et Tout sauf une rose, et met fin à sa carrière lorsque sa voix commence à muer. Krug retourne dans l'anonymat, il devient père de famille et travaille pour l'État de Vaud en tant que fonctionnaire.

(Source Wikipedia)

Duo Frank Alamo et Petit Prince : "Chante avec moi"

LE TEMPS PASSE...

PASCAL KRUG, LE PETIT PRINCE, 43 ANS APRES ! [TSR - COUP DE COEUR NOEL 2007]


Il y a cinq mois, Pascal Krug écrivait sur un réseau social, en réponse à un commentaire: "J'ai habité dans mon pays, la Suisse, jusqu'au 15 mai 2015. Depuis, je suis dans une résidence à Rumilly en Haute Savoie."


A noter que l'émission "Les coups de coeur d'Alain Morisod" existent toujours, un numéro, "Spécial Noël", était diffusé hier soir sur la RTS 1... 

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 décembre 2017

Solstice d'hiver

Le solstice d'hiver est à 17h27.
L'hiver astronomique commence, pour être précis,  ce jeudi à 17h27 et 57 secondes (heure de l'Europe occidentale), lorsque la position apparente du soleil sera pile sur le tropique du Capricorne.
Les jours vont commencer à recroître...

Gilles Vigneault - Mon pays (1965)

 

Posté par jeanjacques666 à 17:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2017

En dehors des sentiers battus...(16)

Slade est un groupe de glam rock britanique originaire de Walsall et Wolverhpton dans les Midlands de l'Ouest Midlands de l'Ouest. Le groupe fut formé à la fin des années 1960, initialement de mouvance R&B, sous le nom de The N'Betweenset plus tard comme groupe de folk rock sous le nom de Ambrose Slade. Il faut attendre le début des années 1970 pour que le groupe rencontre un grand succès en reprenant, dans un style glam rock, une série de chansons populaires. (Wikipédia)

Slade - Full Concert - 08/04/75 - Winterland (OFFICIAL)

 

Mstislav Leopoldovitch Rostropovitch (en russe : Мстислав Леопольдович Ростропович), (27 mars 1927 à Bakou, RSS d'Azerbaïdjan, URSS - 27 avril 2007 à Moscou, Russie) est probablement le violoncelliste le plus réputé du XXe siècle. (Wikipédia)

Mstislav Rostropovich - Bach  Suite No 3 in Do majeurr BWV 1009, pour violoncelle.

28 novembre 2017

Nuit 5/16 - Soirée poétique

Paul Verlaine est un écrivain et poète français du XIXe siècle, né à Metz (Moselle) le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896 (à 51 ans).


Il pleure dans mon coeur - Paul Verlaine

Poème récité par Mano : il pleure dans mon coeur est une poésie de Paul Verlaine.
Comment réciter le poème de Verlaine à 10 ans.


Ferré/Verlaine - Je Vous Vois Encor

Colloque sentimental de Paul Verlaine


                                    Âme, te souvient-il au fond du paradis
                                    De la gare d'Auteuil et des trains de jadis
                                    T'amenant chaque jour, venus de la Chapelle ?
                                    Jadis déjà ! Combien pourtant je me rappelle
                                    Après les premiers mots de bonjour et d'accueil
                                    Mon vieux bras dans le tien, nous quittions cet Auteuil
                                    Et, sous les arbres pleins d'une gente musique
                                    Notre entretien était souvent métaphysique
                                    Ô tes forts arguments, ta foi du charbonnier
                                    Non sans quelque tendance, ô si franche ! à nier
                                    Mais si vite quittée au premier pas du doute !
                                    Et puis nous rentrions, plus que lents, par la route
                                    Un peu des écoliers, chez moi, chez nous plutôt
                                    Y déjeuner de rien, fumailler vite et tôt
                                    Et dépêcher longtemps une vague besogne
                                    Mon pauvre enfant, ta voix dans le bois de Boulogne !

                                    Poème de Paul Verlaine

Julos Beaucarne, pseudonyme de Jules Beaucarne, né le 27 juin 1936 à Bruxelles (Belgique), est un artiste (conteur, poète, comédien, écrivain, chanteur, sculpteur) belge, chantant en français et en wallon. Il vit à Tourinnes-la-Grosse en Brabant wallon (Belgique).

Mon reve familier (Paul Verlaine)

Poème de Paul Verlaine interprété par Julos Beaucarne


Samir Barris est un auteur-compositeur-interprète bruxellois. Il se fait connaître pour son rôle au sein du groupe Melon Galia. Après la séparation du groupe en 2004, il se lance dans une carrière solo. Déjà auteur de deux albums, il est aussi actif dans le trio « Le beau Geste » et le projet jeune public « Ici Baba ». En 2010, il est invité à représenter la Belgique aux Découvertes du Printemps de Bourges.

Samir Barris chante Paul Verlaine, "Les soleils couchants"

D-Day


Gabriel Fauré, né à Pamiers (Ariège) (17 rue major) le 12 mai 1845, et mort à Paris le 4 novembre 1924, est un pianiste, organiste et compositeur français.

Gabriel Fauré Quintette pour piano No.1 en ré mineur - The Schubert Ensemble

Enregistré en direct, le 29 septembre 2016, au Festival Tetbury (GB).

 

"Poiché l'alba si accende..." di Paul Verlaine

 

Dans l'interminable ennui de la plaine (Verlaine) - M.Laplaine @ Piston Pelican (08/12/11)

 

"Verlaine" by Charles Trenet

 

Léo Ferré - Chanson d'Automne

 

Philippe Jaroussky est un contreténor français né le 13 février 1978 à Maisons-Laffitte (Yvelines, France).

Philippe Jaroussky : "Colloque Sentimental" de Debussy et Verlaine

PAUL VERLAINE -A UNA MUJER-

 

17 novembre 2017

Dollars!

Vendredi 17 novembre 2017

Il fait froid dans la Ville fédérale. Une bise court, à petite vitesse, sur le Plateau suisse. Elle perd en chemin des morceaux d'air froid. La capitale grelotte.

Un cappuccino, bu rapidement en lisant la presse, à l'Adriano's bar, réchauffe le corps. Les nouvelles du monde, imprimées dans le journal, glacent le cœur. Le haut-parleur, situé au-dessus de la machine à café, diffuse une musique rock. Les notes de musique tentent de se faire une place dans le bavardage ambiant. C'est vendredi, il est 16h30, la salle est pleine. C'est plutôt l'heure de la bière et de la Gazzosa que celle du café.

Dans le journal, on peut lire, entre deux dépêches de politique, qu'un tableau, "Salvator Mundi", 65 cm sur 45 cm, vendu 45 livres britanniques en 1958, un tableau peint vers 1500, peut-être par Léonard de Vinci, la querelle des experts n'est pas close, que ce "Sauveur du Monde" s'est vendu, à l'encan, en 19 minutes, pour la somme record dans le monde de l'art de 450,3 millions de dollars. Léonard songe à demander des droits d'auteur ! Je vais revoir à la hausse le prix de mes dessins d'écolier...

 

Dollar - Gilles et Julien - 1932

Dollars (ICI)

De l´autre côté de l´Atlantique
Dans la fabuleuse Amérique
Brillait d´un éclat fantastique
Le dollar
Il f´sait rêver les gueux en loques
Les marchands d´soupe et les loufoques
Dont le cerveau bat la breloque
Le dollar
Et par milliers, d´la vieille Europe
Quittant sa ferme ou son échoppe
Ou les bas quartiers interlopes
On part, ayant vendu jusqu´à sa ch´mise
On met l´cap sur la terre promise
Pour voir le dieu dans son église
Le dieu Dollar!

Mais déjà dans la brume
Du matin blafard
Ce soleil qui s´allume
C´est un gros dollar!
Il éclaire le monde
De son feu criard
Et les hommes à la ronde
L´adorent sans retard

On ne perd pas l´nord, vous pensez,
Juste le temps de s´élancer
De s´installer, d´ensemencer
Ca part!
On joue, on gagne, on perd, on triche
Pétrole, chaussettes, terrains en friche
Tout s´achète, tout s´vend, on d´vient riche
Dollar!

On met des vieux pneus en conserve
Et même, afin que rien n´se perde,
On fait d´l´alcool avec d´la merde
Dollar!
Jusqu´au bon Dieu qu´on mobilise
Et qu´on débite dans chaque église
Aux enchères comme une marchandise
A coups d´dollars!

Mais sur la ville ardente
Dans le ciel blafard
Cette figure démente
C´est le dieu Dollar!
Pas besoin de réclame
Pas besoin d´efforts
Il gagne toutes les âmes
Parce qu´il est en or

Autos, phonos, radios, machines,
Trucs chimiques pour faire la cuisine
Chaque maison est une usine
Standard
A l´aube dans une Ford de série
On va vendre son épicerie
Et l´soir on retrouve sa chérie
Standard
Alors on fait tourner des disques
On s´abrutit sans danger puisque
On est assuré contre tous risques
Veinard!
La vie qui tourne comme une roue
Vous éclabousse et vous secoue
Il aime vous rouler dans la boue
Le dieu Dollar

Quand la nuit sur la ville
Pose son manteau noir
Dans le ciel immobile
Veille le dieu Dollar
Il hante tous les rêves
Des fous d´ici-bas
Et quand le jour se lève
Il est encor là!

On d´vient marteau, dans leur folie
Les hommes n´ont plus qu´une seule envie
Un suprême désir dans la vie :
De l´or!
S´ils s´écoutaient, par tout le monde
On en sèmerait à la ronde
Au fond de la terre profonde
Encor!
On en nourrirait sans relâche
Les chèvres, les brebis, même les vaches
Afin qu´au lieu de lait elles crachent
De l´or!
De l´or partout, de l´or liquide
De l´or en gaz, de l´or solide
Plein les cerveaux et plein les bides
Encor! Encor!

Mais sous un ciel de cendre
Vous verrez un soir
Le dieu Dollar descendre
Du haut d´son perchoir
Et devant ses machines
Sans comprendre encor
L´homme crever de famine
Sous des montagnes d´or!

Dollar est une chanson écrite par Jean Villard-Gilles, en juillet 1932.

Posté par jeanjacques666 à 22:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,