09 avril 2018

Les sans-têtes

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style.Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

Les dix ...  

Sans-têtes


karin jurick -hands of time

Karin Jurick

Sur ce que vous inspire la toile de Karin Jurick, vous voudrez bien placer les dix mots suivants dans votre texte en les soulignant ou surlignant. pour mieux les repérer.

complémentaire

epoustouflant

respirait

baignade

tortionnaire

chanteur

juger

aberrant

pénitencier

profitera

 

A vos claviers.  Retour lundi. Mais n'en perdez pas la tête !

La salle, vaste, avec une hauteur sous plafond de plus de quatre mètres, n‘avait pas de nom, contrairement à toutes les salles et bureaux de l‘établissement. Elle ne portait pas de numéro et aucun horaire des consultations n‘était visible. La seule fantaisie, dans ce lieu austère, était un petit autocollant fixé sur la chambranle de la porte. On pouvait lire "BAIGNADE interdite“.

Les murs de la salle, noirs, étaient percés de deux fenêtres. Le sol et le plafond, jaune sable, faisaient comme un coin de désert. L‘endroit RESPIRAIT le propre avec une vague odeur de désinfectant. Des bancs, alignés dans la largeur, étaient, pour l‘instant, inoccupés. Au-dessus se balançaient des câbles.

Au fond de la salle un imposant écran plasma diffusait le tirage du numéro COMPLÉMENTAIRE de la loterie nationale. Un fondu enchaîné fit apparaître un CHANTEUR qui se lança dans une reprise "des portes du PÉNITENCIER“, une chanson qui avait, jadis, fait chauffer les saphirs. C‘était au siècle passé, à l‘époque du yéyé. La voix peu assurée de ce chanteur d‘opérette rendait le numéro, à en JUGER, par la passivité du public de ce télé-crochet, peu ÉPOUSTOUFLANT. Un TORTIONNAIRE n’aurait pas mieux réussi pour arracher un aveu ABERRANT de la bouche d’un réfractaire au régime autoritaire mis en place par une junte militaire.

Sur un des bancs, quelqu’un avait gravé, au moyen d’un couteau de poche, “à qui PROFITERA le crime?”

Les premiers patients arrivèrent. C’était un couple de retraités. Ils portaient des tenues estivales, dans les tons ciel. Elle et lui tenaient précieusement un sac de jute. Ils contenaient leur fil de vie, encodé sur des disque durs. Aussitôt assis, des infirmiers se précipitèrent pour s’occuper d’eux. Cette salle, sans nom,  austère et indiquée nulle part dans l’établissement, accueillait les sans-têtes. Ils venaient ici, trois fois par semaine pour une dialyse de l’âme. Les infirmiers branchaient les câbles qui se balançaient au-dessus des bancs sur le reste de leur tête. Ils glissaient ensuite les disques durs, qui se trouvaient dans les sacs de jute, dans des lecteurs de puissants ordinateurs et les patients revivaient leur souvenirs. Officiellement, cette étrange maladie, qui efface peu à peu la tête n’existe pas. La médecine, impuissante, est dans le déni. Peu à peu, la tête s’efface. Il n’y a pas de guérison et l’effacement est plus ou moins rapide. La dialyse de l’âme est la seule parade. 

Bientôt, la salle est pleine et l’on peut observer le ballet-pantomime des infirmiers. Ils connectent les sans-têtes à leur bride de souvenirs.

Par l’une des fenêtres de la salle, on voit le printemps qui démarrent. Dans un pré, un troupeau de vaches est couché sous les arbres. On les imagine ruminer. Elles n’ont pas de têtes.

Jeanne Moreau - Peuplades

 

 

Posté par jeanjacques666 à 17:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 avril 2018

Stanislas

Livreur

Sur un minuscule téléviseur du siècle passé, les chats du quartier ne se lassent pas de regarder, à longueur de soirée, BB et les Frères Jacques, dans un morceau d'anthologie. L'histoire de Stanislas... N'insistez pas...

Brigitte Bradot - Stanislas

Un coin de ciel au-dessus de la Ville fédérale, vers cinq heures du soir, ce jeudi 5 avril...

1BD41454-0370-4593-B708-2249CCCD2DF4

B916F318-2AFD-41D6-A419-B559A7B14ED3

FA3181D6-7865-4ECA-A68A-FBDF4C3CDA0C

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2018

Jazz du samedi soir - Lignières

JAZZ
James Stanley Hall
(né à Buffalo dans l'État de New York le 4 décembre 1930 et mort à New York le 10 décembre 2013) est un guitariste américain de jazz.

Jim Hall - Jazz Guitar |FULL ALBUM|

Guitar -- Jim Hall
Bass -- Red Mitchell
Piano -- Carl Perkins

Recorded in LA, Pacific Jazz Records: 1957
Released: 1959

1. 00:00 "Stompin' At The Savoy"
2. 04:03 "Things Ain't What They Used To Be"
3. 09:50 "Thanks For The Memory"
4. 15:03 "Tangerine "
5. 18:57 "Stella By Starlight"
6. 22:08 " 9: 20 Special"
7. 27:49 "Deep In A Dream"
8. 32:21 "Look For The Silver Lining"
9. 35:35 "Seven Come Eleven"
10. 39:28 "Too Close For Comfort"

Oeufs de Pâques
2479B01C-B894-443F-A8EC-90141EAE3FA4

Chanson

Léo Ferré - La mémoire et la mer


JAZZ

Joe Pass est le nom de scène de Joseph Antony Jacobi Passalaqua, guitariste de jazz américain d'ascendance sicilienne, né le 13 janvier 1929 à New Brunswick dans le New Jersey (États-Unis) et décédé le 23 mai 1994 à Los Angeles, Californie (États-Unis).
Il a souvent été surnommé le « Art Tatum de la guitare ». Il est vrai que son jeu de guitare en solo s'apparente à celui du célèbre pianiste.

Joe Pass - Virtuoso (1973).

01.Night and Day (Cole Porter)...(00:00)
02.Stella by Starlight (N.Washington/V.Young)...(03:42)
03.Here's That Rainy Day (J.Burke/J.Van Heusen)...(08:59)
04.My Old Flame (S.Coslow/A.Johnston)...(12:40)
05.How High the Moon (N.Hamilton/M.Lewis)...(18:03)
06.Cherokee (Ray Noble)...(23:09)
07.Sweet Lorraine (C.R.Burwell/M.Parish)...(26:50)
08.Have You Met Miss Jones? (L.Hart/R.Rodgers)...(31:05)
09.'Round Midnight (B.Hanighen/T.Monk/C.Williams)...(35:53)
10.All the Things You Are (O.Hammerstein II/J.Kern)....(39:35)
11.Blues for Alican (Joe Pass)...(43:40)
12.The Song Is You (O.Hammerstein II/J.Kern)...(49:13).

Biréli Lagrène est un guitariste de jazz français né le 4 septembre 1966 à Soufflenheim dans le Bas-Rhin en Alsace dans une famille de tradition manouche

Bireli Lagrene Ensemble - Bireli Swing '81 (full album)

Side A:
B.L. - 00:00
Swing Valse - 03:20
Djangology - 05:14
Bireli Hi Gogoro - 08:08
Lady Be Good - 10:07
Thundering Noise - 13:01

Side B:
September Song - 19:30
Schwarze Augen - 23:54
Carlos - 28:02
Limehouse Blues - 31:44
Nuages - 34:30
How High The Moon - 38:16

Posté par jeanjacques666 à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 mars 2018

Samedi soir c'est jazz... Smile...

Nat King Cole - Smile

Smile est une chanson à partir d'une musique de Charlie Chaplin, qui est le thème de la romance du film Les Temps modernes, sorti au cinéma en 1936. Cette musique à la base était sans paroles.
Plus tard, en 1954, John Turner (en) et Geoffrey Parsons (en) lui ajoutèrent des paroles et lui donnèrent le titre de Smile (« Souris » en français). Nat King Cole enregistra la chanson, qui fut ensuite reprise par de nombreux interprètes comme Judy Garland, Dalida (sous le titre Femme), Diana Ross, Michael Jackson (cf : infra), par Robert Downey Jr. sur l'album The Futurist en 2004 (également inclus sur la bande originale du film Chaplin), par Janelle Monáe en 2008 sur l'album Metropolis: Suite I (The Chase), ou encore par Hugh Coltman sur son album Shadows.
Dernières versions en date, celles de 2017 de Gregory Porter sur son album Nat "King" Cole & Me et de Seal sur son album Standards.
(Extrait de Wikipedia)

Smile Judy Garland (Charles Chaplin Modern Times 1936)

Martina McBride - Smile


La première des "Temps modernes" le 5 février 1936

Chaplin Modern Times 'non-sense song'

Le jardin de Lignières ce samedi, un coin de ciel à Neuchâtel et le coucher de soleil dans la Ville fédérale...
B8B8307C-9764-4418-9D55-671FABE67758
2E4B9225-9E7D-4D60-B0DF-5801D512DEB7

Samedi soir, c'est jazz

Ella Fitzgerald Duke Ellington Duke's Place C Jam Blues 1966


Les Montgomery Brothers est un trio de jazz, composé des frères Wes Montgomery (guitare électrique, 1923-1968), Buddy Montgomery (piano, vibraphone, 1930-2009) et Monk Montgomery (basse électrique, contrebasse, 1921-1982).
Au cours des années 1950, ils étaient membres du Montgomery-Johnson Quintet avec Alonzo Johnson et Robert Johnson. De 1957 à 1960, ils ont enregistré comme The Mastersounds, puis comme les frères Montgomery.

The Montgomery Brothers - Groove Yard [Full Album], 1961

Bock to Bock (Buddy) - 0:00
Groove Yard (Carl Perkins) - 6:48
If I Should Lose You (Ralph Rainger/Leo Robin) - 9:52
Delirium (Harold Land) - 15:45
Just For Now (Buddy) - 19:25
Doujie (Wes) - 24:25
Heart Strings (Milt Jackson) - 29:04
Remember (Irving Berlin) - 33:43

Wes Montgomery - Guitarra
Buddy Montgomery - Piano
Monk Montgomery - Contrabajo
Bobby Thomas - Batería


Charles « Charlie » Christian est un guitariste de jazz américain né à Bonham, aux États-Unis, le 29 juillet 1916. Son père était guitariste et ses frères étaient également musiciens. Christian est avant tout connu pour avoir donné à la guitare électrique une place de choix dans la musique jazz, à titre d’instrument soliste. Il est également connu pour son travail au sein du sextuor de Benny Goodman et pour ses contributions aux sessions du Minton's Playhouse qui auraient donné naissance au Bebop. Sa carrière professionnelle fut de très courte durée : sa carrière régionale en Oklahoma dura de 1934 à 1939 et sa carrière nationale avec Benny Goodman dura de 1939 à 1941. Il mena un long combat contre la tuberculose qui le força à arrêter ses activités au mois de juillet 1941, quand il fut admis à l’hôpital Bellevue à New York. Le 2 mars 1942, il décéda à l’hôpital Seaview, New York, des suites d'une pneumonie.

Charlie Christian (Full álbum)



The Dukes of Dixieland est un groupe de style " Dixieland " de la Nouvelle-Orléans , formé à l'origine en 1948 par les frères Frank Assunto, trompette; Fred Assunto, trombone et leur père Papa Jac Assunto, trombone et banjo. Leurs premiers disques ont comporté Jack Maheu, clarinette; Stanley Mendelsohn, piano; Stanley Mendelsohn, piano; Tommy Rundell, drums; Tommy Rundell, batterie; and Barney Mallon, tuba and string bass. et Barney Mallon, le tuba et la contrebasse. Au cours de ses tournées, le groupe a également présenté des musiciens tels que le grand clarinettiste de jazz Pete Fountain , Jerry Fuller, Jim Hall et Herb Ellis. Le groupe a également enregistré avec Louis Armstrong.

THE DUKES OF DIXIELAND

1. South Rampart  Street  Parade
2.  Down Yonder
3.  Washington and  Lee Swing
4.  Robert  E. Lee  Toot Toot  Tootsie
5.  Tailgate  Ramble
6.  Farewell  Blues
7.  High Society
8.  Clarinet  Marmalade
9. When My Sugar Walks Down The Street
10. Hot Time  in the Old Town Tonight
11.  Darktown  Strutters  Ball
12.  Alabama  Jubilee

20 mars 2018

1968 - 2018, mon journal a 50 ans...

Belle journée, fraîche, avec une bise assez présente.
A 17h15, heure de Paris, c'est l'équinoxe de printemps. Le printemps astronomique commence par un froid intense!
Les beaux jours qui commencent, annoncent aussi le retour des grues. Ces élégants échassiers sont nombreux dans la Ville fédérale...
B966FF65-D77B-49D9-A017-EB93A815A17F

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de mes carnets, des mes plumes. Je fête mes 50 ans de diarisme. 20 mars 1968 - 20 mars 2018...

003

J'avais 10 ans, 10 mois et 10 jours quand j'ai commencé cette aventure. Je n'imaginais pas à cette époque là, que le diarisme passerait du papier à la virtualité. Je n'imaginais même pas tenir 50 ans. Quel vertige cela procure... (ICI)

Champagne

Jacques Higelin - Champagne.

 

Posté par jeanjacques666 à 17:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 mars 2018

La sans-culotte

Nota bene: le vendredi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style.Lakevio, c'est à cette adresse: (ICI)

                                           Cent pour sans...

                            french maid pas un jour sans fessee

Centième devoir, chers amis !

 Saurez-vous raconter une petite historiette sur ce tableau coquin,

en cent mots exactement, pas un de plus, pas un de moins ?...

                                                                                                 Conte et Comptage lundi !

 

Dimanche soir, l’estaminet était bondé. Un orchestre de jazz chauffait la salle. Isis, la serveuse avait fort à faire pour assouvir la soif des mâles, des malabars, qui se pressaient dans la salle. Trois vieux grognards occupaient un banc au fond. Pour rien au monde ils auraient choisi une autre place. Le bar fermait à minuit. Le dimanche, dix minutes avant la fermeture, Isis mettait à l’encan sa petite culotte. Ce soir, c’est la centième. Quand elle se penchera pour retirer le morceau de tissus, et le lancer au vainqueur, les grognards jouiront d’une vue imprenable sur le fessier d’isis.

(AFP/REUTER/ATS)

Anne Léonard - Ma p'tite culotte (1977)

Posté par jeanjacques666 à 21:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mars 2018

Éric Rohmer est mort

En savoir plus sur Clio: (ICI)


CLIO - Éric Rohmer est mort


Clip « Éric Rohmer est mort »
https://www.youtube.com/watch?v=vwdvA...

Éric Rohmer est mort // CLIO -- PREMIER ALBUM "Clio" : sortie le 1er avril 2016, plus d'infos http://www.radioclio.com/


Clip monté par CLIO, sur des images de films d'Éric Rohmer. Tous les extraits des films sont la propriété des Films du Losange.

Des équilibristes (paroles et musique : Clio, arrangements : Gilles Clément)

Éric Rohmer est mort
Et moi j'en veux encore
De ses amoureux
Dans les trains de banlieue

Couplet 1
Éric Rohmer est mort
Et moi j'en veux encore
Des parcs parisiens
Où l'on se tient la main
Des ballades au bord de la mer
De la voix de Marie Rivière
Des rendez-vous dans les cafés
Du nombril d'Haydée
De ses profs de philo
Des gens qui lisent dans le métro

Couplet 2
Éric Rohmer est mort
Et moi j'en veux encore
Des arbres en plastique
Des discussions mathématiques
De toutes ces filles qui pleurent
Des endroits et des heures
De la fumée des cigarettes
De la jeune fille en mobylette
Des garçons qui parlent trop haut
Au musée Picasso

Couplet 3
Éric Rohmer et mort
Et moi j'en veux encore
Des chambres d'étudiants
Des grands appartements,
De toutes les bibliothèques
De Sabine et son steak
Des cols roulés beige
De Nevers sous la neige
Des filles brunes et bouclées
Qui préfèrent les hommes plus âgés

Coda
Éric Rohmer est  mort
Et moi j'en veux encore
Il y a sur l'étagère
Au rayon Éric Rohmer
Une trentaine d'orphelins
Qui attendent le prochain
Une trentaine d'orphelins
Qui attendent le prochain

Posté par jeanjacques666 à 22:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2018

Nuit 5/9 - Fado

Ce soir, c'est la musique du groupe Fado Lelé qui a envahi, de ses rythmes endiablés, l'espace de la cuisine à l'heure de la cafetière italienne.  C'est un café bio qui se prépare à couler dans la partie haute de la cafetière. A l'instar de hier, il a plu presque toute la journée. Demain, il fera beau, dit l'application "Radar et météo".

Fado Lelé est un groupe de musique urbaine populaire avec de fortes racines lusophones. Leurs mélodies sont inspirées par le fado appelé castiço et habillées à leur goût avec les sonorités particulières du ukulélé et de la mandoline. Ils aiment beaucoup les rythmes du monde, de préférence les plus dansants, et en tant que tels, le jazz manouche, l'afro, le reggae, la samba et même le rockabilly ou les deltablues.

Fado Lelé - Uma Casa Portuguesa videoclip oficial



"Amor Limão" est le premier single du groupe. Écrit et produit par Miguel Castro, le thème est une invitation humoristique et très portugaise à écouter et à chanter les plaintes d'une femme d'aujourd'hui, quelque chose d'ennuyeux avec sa vie conjugale. Le clip de "Amor Limão", interprété par Paulo Oliveira, accompagne les débuts de l'édition numérique.

Fado Lelé - Amor Limão videoclip oficial

 

Le Fado Lelé sont: Ana Castelo - voix, Miguel Castro - ukulele baritono, Filipe Silva - Mandoline, Zeca Neves – basse, José Barba – batterie

Infos sur Le Fado Lelé proviennent de la toile

Posté par jeanjacques666 à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2018

Sucrer les fraises

                                                                            41522B60-C885-43C3-A5FE-1AE4AE7CDAD9

Hier, selon les clients réguliers du marché de la Ville fédérale, les étals présentaient un choix de fruits et légumes restreint. Les températures négatives en sont la conséquence.
Les supermarchés ont une tout autre vision du temps qui passe. On trouve, par exemple, des cageots miniatures en carton contenant trois barquette de fruits de saison, des fraises, des framboises et des myrtilles. Comme nous sommes au coeur de la saison de production de ces fruits, on déniche des framboises du Maroc. Les marocains sont friands de ce fruit rouge. La tajine à la framboise est réputée à Casablanca. Les fraises poussent en Espagne. Ce sont des fruits ludiques. La partie supérieure de la fraise est verdâtre. Elle n’a pas eu le temps de mûrir, tant le consommateur est pressé de sucrer les fraises. Pour  résoudre ce problème, une pastille d’aquarelle rouge fraise ainsi qu’un pinceau sont joints à l’emballage. Sous nos latitudes, par -4 degrés, se sont des ouvriers sous-payés qui récoltent les petits fruits. Bonnet, écharpe et mitaines de laine permettent à cette main-d’œuvre polska de cueillir les fruits congelés sur branche. 
Laisser décongeler à air ambiant. Sucrer et déguster. Bon appétit.

Berne le 25 février 2018

La Grande Sophie (ICI) - Sucrer les fraises - Le Live

 

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 février 2018

Hiver

Dans moins d'une semaine, le 1er mars, ce sera le premier jour du printemps météorologique. Pour l'instant, la bise attise les glaçons..!

Charles Berry, dit Chuck Berry, né à Saint-Louis (Missouri) le 18 octobre 1926 et mort le 18 mars 2017 à Wentzville, comté de Saint Charles (Missouri), est un guitariste, chanteur et auteur-compositeur américain. Il est l'un des pionniers du rock‘n’roll.

Chuck Berry - You Never Can Tell (Legendado)

Chuck Berry performs live for the German TV-show 'Beat-Club'.
C'est La Vie aka You Never Can Tell aka Teenage Wedding.
Recording: March 24th, 1972 in Bremen, Germany (Beat Club 78)

Lyrics:
It was a teenage wedding, and the old folks wished them well
You could see that Pierre did truly love the madamoiselle
And now the young monsieur and madame have rung the chapel bell,
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They furnished off an apartment with a two room Roebuck sale
The coolerator was crammed with TV dinners and ginger ale (she couldn't cook!),
But when Pierre found work, the little money comin' worked out well
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They had a hi-fi phono, boy, did they let it blast
Seven hundred little records, all rock, rhythm and jazz
But when the sun went down, the rapid tempo of the music fell (for various reasons)
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

They bought a souped-up Mercedes [jitney], 'twas a cherry red '53,
They drove it down to Orleans to celebrate the anniversary
It was there that Pierre was married to the lovely madamoiselle
"C'est la vie", say the old folks, it goes to show you never can tell

Chuck Berry: Vocals & Guitar
Jimmy Campbell: Acoustic Guitar
Billy Kinsley: Bass
Mike Snow: Piano
Dave Harrison: Drums

Une magnifique reprise par Elise Le Grow
Elise Madeline LeGrow (née le 4 juin 1987) est une artiste et auteur-compositeur canadienne.

Elise LeGrow - You Never Can Tell (Audio)

Posté par jeanjacques666 à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,