19 octobre 2019

Les chats du quartier errent comme des âmes en peine dans les ruines de l'Été, du bel été ... Été disparu ...

Hier, vendredi, le vent enportait les nuages vers des destinations inconnues. C'était du côté du lieu dit La Combe, au-dessus de Roches dans le Jura bernois.
8E374921-F6F4-463C-B445-C80FC4A5A9EC

Dans la Ville fédérale, une courge décore l'entrée de la maison, signe que l'automne avance inexorablement vers sa perte ...
                      00778277-6FF6-40EC-803B-86FEE3F88E5A

MUSIQUE POUR UN SAMEDI SOIR D'AUTOMNE UN PEU TRISTE ET NOSTALGIQUE, UNE MUSIQUE DOUCE. UNE AUDITRICE A DIT : "Il fait toujours beau chez Paisiello"

Giovanni Paisiello (Paesieillo ou Paesieixo) (né le 9 mai 1740 à Tarente, dans la région des Pouilles, alors dans le royaume de Naples, et mort le 5 juin 1816 à Naples) est un compositeur italien de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Giovanni Paisiello - Giovanni Paisiello - Concerto pour piano no 4 en sol mineur, R 8.16

Giovanni Paisiello - Concerto pour piano no 4 en sol mineur, R 8.16

00:00  I. Allegro
10:08  II. Largo
16:58  III. Rondo : allegretto

Piano : Francesco Nicolosi
Collegium Philarmonicum Chamber Orchestra / Gennaro Cappabianca

Posté par jeanjacques1957 à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 octobre 2019

Paysage d'automne, Finn Høffding, Symphonie No. 3 Op. 12 et quelques cafés supplémentaires ...

Belle journée d'automne. De passage au lieu dit La Combe (1000 mètres), au-dessus des Hautes Roches dans le Jura bernois, le paysage y est grandiose ...
B4D5BB3D-6411-4BF2-A3C2-CF577705C68E
MUSIQUE POUR UN SAMEDI SOIR D'AUTOMNE
Une symphonie composée en 1928 par Finn Høffding. Une musique assez automnale.

Niels Finn Høffding, né à Copenhague (Danemark) le 10 mars 1899 et mort dans cette ville le 3 mars 1997, est un compositeur danois.

Finn Høffding, Symphony No 3 Op 12

Finn Høffding, Symphonie No. 3 Op. 12

1. Allegro energico
2. Lento e molto espressivo
3. Allegro
4. Allegro moderato

Jena Philharmonic Orchestra
Frank Cramer, chef d'orchestre

Posté par jeanjacques1957 à 23:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2019

Valse triste pour piano & orchestre pour un soir d'automne, sous le regard de la lune blafarde, dans une nuit glaciale ...

La lune est ronde, elle a deux yeux, un nez, une bouche ...
Dans un carrefour peu éclairé, un couple danse une valse, une valse lente et triste ...
Des feuilles tombent des arbres en silence. Elle sont mortes.

C'est la morte saison qui commence. Là-bas très loin on entend comme un bruit sourd, le ressac de l'Atlantique.

La lune est ronde,  elle a deux yeux, un nez, une bouche ...
La valse lente s'abime dans la tristesse, au milieu d'un carrefour peu éclairé.
Des notes jouées sur un piano s'échappent d'un vasistas entrouvert.

Un couple danse une valse triste au clair d'une lune blafarde dans une nuit glaciale.

Plus tard, inévitablement, un chat passera en siflotant un air de jazz ...

Paul Ladmirault est un compositeur français, né à Nantes le 8 décembre 1877 et mort dans son ermitage de Kerbili à Camoël dans le Morbihan le 30 octobre 1944. Militant breton, revendiquant l'autonomie culturelle de la Bretagne, il parle breton et prend part à des groupements culturels et artistiques.

Paul Emile Ladmirault, Valse triste pour piano & orchestre

Colette Diard, piano
Orchestre de Bretagne
Stefan Sanderling, chef d'orchestre

Posté par jeanjacques1957 à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 octobre 2019

Lapins et chat

Samedi soir
La suite pour violoncelle et orchestre op. 50, Im Walde, de David Popper nous plonge dans une soirée automnale, pluvieuse et mystérieuse. Les papillons de nuit et les abeilles égarées ne participent plus aux soirées musicales dans la cuisine. La rigueur du climat d'automne en est la cause indique, en lettres cyrilliques, un petit imprimé collé sur l'oeil de boeuf. Seule la cafetière traverse sans rechigner les saisons.
L'oeil de boeuf est ouvert et on entend, en fond sonore, comme le grattement lorsqu'on écoute un disque 78 tours minute sur un gramophone, la pluie qui mouille la musique de David Popper.
Le café fume dans le tasse blanche. Le violoncelle joue la danse des gnomes et une furieuse envie de danser une valse saisi les jambes du chroniqueurs. Il s'échine, sur une vieille machine à écrire Remington, à taper le compte rendu de la journée. 
La troisième et dernière semaine des vacances scolaires commence lundi. La Ville fédérale est encore très calme. Dans la maison, les enfants du rez-de-chausée et ceux du premier étage ont emmené leurs parents en voyage. La maison est silencieuse et vide. Il n'y a de la lumière que dans la cuisine et dans le salon du 2e étage. Les étudiants du minuscule appartement sous les toits sont encore en Italie.
Me voilà donc responsable des lapins et de Paola, la chatte. Je prépare un plat de légumes le soir pour les lapins nains et deux fois par jour je rempli la gamelle de Paola. Désoeuvrée, Paola erre à la recherche d'une âme qui lui donnerait un petit supplément de nourriture. Si on l'écoutait, elle dévorerait des paquets entiers toute la journée. Pour ce premier soir, j'ai craqué à ses avances, elle sait nous charmer, et elle a reçu un supplément...

62C3DD66-596B-4644-A253-4F753535C21F

Musique pour un samedi soir automnal et pluvieux
David Popper, né à Prague le 6 juin 1843 et mort à Baden bei Wien le 7 août 1913, est un violoncelliste (et compositeur) originaire de Bohême, sujet austro-hongrois qui fit carrière dans l'Empire autrichien.
David Popper, Im Walde, suite pour violoncelle et orchestre op. 50 (1882)

David Popper, Im Walde, suite pour violoncelle et orchestre op. 50 (1882)

1. Eintritt
2. Gnomentanz
3. Andacht
4. Reigen
5. Herbstblume
6. Heimkehr

Antonio Meneses, violoncello
Sinfonieorchester Basel
Ronald Zollman, chef d'orchestre

Posté par jeanjacques1957 à 23:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2019

Encore un beau ciel, un coucher de soleil de premier ordre, demain la pluie est prévue sur les cartes des météorologues

La saison des couchers de soleil est courte. Le soleil ne tenant pas en place et se délaçant sans cesse sur la ligne d'horizon, c'est maintenant qu'il est visible depuis la cuisine et le balcon. Il faut se gaver de ce spectacle avant les nuits d'hiver.
La symphonie no1 de Paul Le Flem illustre à la perfection ces minutes où le soleil jette ses derniers rayons dans l'espace avant de se coucher ici et de se lever ailleurs. En fait il ne se couche jamais. Il est increvable.
4DE6CE87-908B-434D-963A-A0CB75316F35

Marie Paul Achille Auguste Le Flem, dit Paul Le Flem, né à Radon (Orne) le 18 mars 1881, et mort à Tréguier le 31 juillet 1984 à l'âge de 103 ans, est un compositeur français. Ses compositions vont du genre symphonique (quatre symphonies) à la sonate en passant par la musique de chambre et les œuvres lyriques. Attaché à la Bretagne, il s'inspire de la langue, des paysages, des légendes et du folklore. (Source Wikipédia)

La symphonie no1 est composée entre 1906 et 1908, la 2e entre1956 et 1958, la 3e entre 1967-1970 et la 4e en 1974 et 1975.

Il est contraint d'abandonner la composition en 1976, à l'âge de 95 ans, en raison de sa cécité.

Paul le Flem, Symphony No 1 in A Major

1. Lent – animé
2. Lent
3. Scherzo: assez animé
4. Finale: assez animé

Orchestre de Bretagne
Claude Schnitzler, chef d'orchestre

Posté par jeanjacques1957 à 23:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 septembre 2019

Journée automnale baignée de soleil. Une journée magnifique.
Bref passage à Interlaken :
6A4CDAF2-08A0-461A-B53A-677174539ABB

La Ville fédérale est calme. Une semaine de vacances scolaires est passée, il en reste deux. A partir de lundi, c'est pratiquement toutes les écoles de la Suisse romande qui seront fermées pour quinze jours.
Mon réveil n'en a cure et sonnera demain matin à 04h03 !

En fin de journée, café au Colonial bar. Un espresso "orang outan". Dans un coin du bar, un splendid bouquet aux parfums de l'automne.

773C6B87-CC5B-4981-AE82-073C3D2159915DBCA258-6B29-476A-9C01-C64AAFB275F8

Leevi Madetoja (prononciation : /ˈmɑdet.ˈojɑ/) est un compositeur finlandais, né le 17 février 1887 à Oulu, mort le 6 octobre 1947 à Helsinki.

Leevi Madetoja, Symphony No 2 (1916)

Leevi Madetoja, Symphony No. 2 (1916) (histoire de la composition de cette symphonie ICI)

1. Allegro Moderato
2. Andante
3. Allegro Non Troppo
4. Epilogue - Andantino

Helsinki Philharmonic Orchestra
John Storgårds, chef d'orchestre

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 septembre 2019

Un été en Suisse - Histoire de roses, un café à la Roseraie, une escapade à Berthoud avec un café à la clé, de la musique

Les vacances scolaires commencent demain. La Ville fédérale se vide, elle va vivre trois semaines au ralenti. Ces vacances automnales ont toujours eu plus de répercutions sur la vie de la capitale que les vacances d'été. Les familles partent à cette période.
Ce soir, il pleut un peu, un tout petit peu. Il faut beaucoup de pluie. La nature est desséchée.
Promenade dans la roseraie de la Ville fédérale ce dernier dimanche de l'Été, du bel été.

Photographies de haut en bas, de gauche à droite :
Eclipse, Nicolas 1935 ; Charlie Chaplin, Tschanz 1989 ; Circus Knie, Huber 1975 ; Black Night, Huber 1975 ; Wunter Sun, Kordes 2010 (2 photographies)
Ce sont toutes des hybrides de thé
De haut en bas de gauche à droite
351AECF0-A2C7-450A-92A5-B9F290B7936A
Concert pour un été finissant
Johann Baptist Cramer, né à Mannheim le 24 février 1771 et mort à Londres le 16 avril 1858, est un compositeur et pianiste britannique d'origine allemande.

Johann Baptist Cramer: Concerto no2, en ré mineur, op.16, Howard Shelley (piano, chef d'orchestre)

Johann Baptist Cramer
Concerto no2, en ré mineur, op.16,
Howard Shelley (piano, chef d'orchestre)
London Mozart Players

I. Allegro non tanto – 00:00
II. Andante cantabile – 12:28
III. Rondo: Allegretto – 18:23

20 septembre 2019

Un été en Suisse - Rêveries sans fin, cafetière italienne, automne : final approach, une symphonie irlandaise pleine de surprise

Et si nous partions pour l'Irlande...
Le "Vivace ma non troppo pesto" d'une symphonie irlandaise de Hamilton Harty est enjoué, presque jazzy par moment et le "lento ma non troppo" est propice à la rêverie...

Hamilton Harty est un compositeur, chef d'orchestre et pianiste-accompagnateur britannique, d'originaire irlandaise, né Herbert Hamilton Harty à Hillsborough (Irlande) le 4 décembre 1879, décédé à Hove (Angleterre) le 19 février 1941.

Hamilton Harty, Une symphonie irlandaise

Hamilton Harty, Une symphonie irlandaise (1924)


1. On the shores of Lough Neagh (Aleggro molto)
2. The Fair Day (Vivace ma non troppo pesto)
3. In the Antrim Hills (lento ma non troppo)
4. The Twelfth of July (Con molto brio)

Ulster Orchestra
Bryden Thompson, direction

Posté par jeanjacques1957 à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2019

Un été en Suisse - Harpe - Nuit 12/16

Coucher de soleil serein ce soir. Un grillon chante tous les soirs depuis plusieurs jours.

E39CC0DF-3B97-47A0-9C34-54340C198D23

07732693-5E71-4A16-8E3F-5DA5340AEA2E

Ce concerto pour harpe évoque bien cette soirée de septembre. Ce concerto calme et plein de rêveries accompagne la lecture de quelques lettres de Flaubert. Le café est chaud dans la cafetière italienne et un chocolat à 99% de cacao et 1% de sucre de fleur de coco empêche un spleen naissant d'envahir mon crâne. Douce soirée...

Daniel Gotlieb Steibelt est un compositeur et pianiste virtuose allemand, né à Berlin le 22 octobre 1765 et mort à Saint-Pétersbourg le 20 septembre 1823.

Daniel Gottlieb Steibelt - Concerto pour harpe (1807)

Concerto pour harpe (1807)

Mouv.I: No tempo indication 00:00
Mouv.II: Adagio 16:42
Mouv.III: Rondo: Allegretto 19:48

Harpe: Masumi Nagasawa, harpe à pédales
Orchestre: Kölner Akademie
Direction: Michael Alexander Willens

Posté par jeanjacques1957 à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2019

Un été en Suisse - Rêveries - Nuit 11/16

La musique de Jean Cras (ICI) est propice à la rêveries un soir de début d'automne, alors qu'un grillon chante dans la nuit douce...

Jean Émile Paul Cras (22 mai 1879 - 14 septembre 1932) est un compositeur et officier de marine de carrière français du XXe siècle. Ses compositions musicales s'inspirent de sa Bretagne natale, de ses voyages en Afrique et surtout de ses voyages maritimes. En tant que commandant naval, il a servi avec distinction dans la campagne de l'Adriatique pendant la Première Guerre mondiale.

Jean Cras, Âmes d’enfants Children’s souls

Jean Cras, Âmes d'enfants (1918)

1. Pures
2. Naïves
3. Mysterieuses

Staatskapelle Rheinland-Pfalz
Pierre Stoll, conductor.

Jean Cras (1879-1932) : Journal de bord, for orchestra (1927)

1) quart de huit à minuit : houle au large, ciel couvert se dégageant au coucher du soleil, rien en vue,
2) quart de minuit à quatre : très beau temps, mer très belle, rien de particulier, clair de lune,
3) quart de quatre à huit : la terre en vue, droit devant.

Orchestre Philharmonique du Luxembourg dirigé par Jean-François Antonioli.

Jean Cras, Légende pour violoncelle et orchestra

Henri Demarquette, viloncelle
Orchestre Philharmonique de Luxembourg
Jean-François Antonioli, direction

Jean Cras (1879-1932) : Concerto pour piano et orchestre (1931)

I. Lent. Modéré. Animé
II. Très lent
III. Très animé.

Alain Jacquon, piano et Orchestre Philharmonique du Luxembourg dirigé par Jean-François Antonioli.

Posté par jeanjacques1957 à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,