03 janvier 2017

Lundi 2 janvier 2017

Le brouillard givrant dort au-dessus du Plateau suisse
Le paysage, tout en givre, est magique
les températures sont négatives
                                                              Le château de Berthoud, vers 10 heures
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                                                             La Ville fédérale vers midi
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Document:
Entre gentrification et régression en enfance, le regard de la correspondante du Tages Anzeiger sur Paris, le 4 avril 2016. C'est à lire ICI en VO! 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

                                         DANS LA CAMPAGNE DE WABERN

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Dans son édition dominicale du 1er janvier 2017, le quotidien Le Matin, revient sur la photographie officielle du Conseil fédéral 2016. Une photo contreversée! 

                                                                    
                                             Ci-dessus, extrait de l'article du quotidien Le Matin.
                                                                *********************************************************************************

La photo 2016 est une réussite. C'est la plus originale avec celle de 2008 (ICI). Sur les réseaux sociaux, les critiques vont bon train... Le noir et blanc, dans la photographie, c'est ce qu'il y a de mieux.
                         ********************************************************************************************

Les conseillers fédéraux et le chancelier sont pris en photo chaque année. La présidente ou le président de la Confédération se charge de la « direction artistique ».

Le Conseil fédéral 2017 in corpore (de haut en bas et de droite à gauche) : la présidente de la Confédération Doris Leuthard, le conseiller fédéral Alain Berset (vice-président), le conseiller fédéral Ueli Maurer, le conseiller fédéral Didier Burkhalter, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, le conseiller fédéral Guy Parmelin, le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr
Crédit photo : « Chancellerie fédérale suisse »
                                                Photo du Conseil fédéral 2017

 


02 janvier 2017

Tête de Ran

Randonnée du dimanche 1er janvier 2017

La traditionnelle randonnée du 1er janvier s'est déroulée, en ce début 2017, sur les crêtes du Jura. Pour voir le soleil, petite marche à pied, depuis le col de la Vue des Alpes à 1 283 mètres d'altitude jusqu'au sommet de Tête de Ran à 1422 mètres. La neige est absente et quelques remontées mécaniques somnolent. Depuis le sommet, on voit la chaîne des Alpes, du Mont Blanc au Alpes uranaises d'un côté et le Jura de l'autre. Par temps très dégagé, on distingue le ballon d'Alsace.
Il faisait, sur les crêtes du Jura, 5 degrés tandis que dans la Ville fédérale, à 542m, plongée dans le brouillard givrant, la température oscillait entre -3 et -5 degrés... Vive l'inversion des températures! ICI ICI et ICI. On voyait bien la mer de brouillard...
 
                                      
                                        On distingue, au loin, La Chaux-de-Fonds

                                         La mer qu'on voit danser, au long des golfs clairs...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 septembre 2016

60e été - Spleen...

La machine à café gargouille puis fini par couler un espresso de bonne tenue. Il est tard. Des étoiles parsèment la nuit. Une légère brume traîne au pied du Gurten. Le spleen flotte dans la cuisine. Le silence règne, juste troublé par un moustique obstiné. C'est le dernier jour d'été..! Mon 60e été prend fin ce soir. Le moustique a eu gain de cause. Il a piqué par surprise. Le spleen tourne en rond dans la cuisine. L'espresso attend dans une tasse blanche, une odeur de lapin à la moutarde de Meaux et de crème d'Isigny se mêle à celle du café. Le spleen, inodore, attaque le cerveau, ébranle les certitudes. C'est la fin de l'été...
Le thé qui accompagna le souper fut un thé noir.  "Thé P'uh-êhr" Lotus Doré
Un Puh-Êhr aux notes de terre battue. Belles feuilles dorées comme givrées au petit matin, dixit l'emballage.
                      FIN
                      THE END...

Réminiscences: 

Mardi  13 septembre 2016

Randonnée dans le Val d'Aoste.
La marche commence au fond de la vallée de la Valpelline, au barrage des Places de Moulin. Le chemin serpente à travers les mélèzes, chardons, myrtillers, airelles ou genévriers ainsi qu'une mulititude d'essence d'arbres et de fleurs. Le sentier longe le lac des Places de Moulin en hauteur avant de s'enfoncer dans la combe d'Oren.    
Deux bâtisses en pierre servent d'écuries pour les vaches qui passent l'été dans les herbages alpins. En les croisant, il faut passer sans bruit et sans gestes brusques et tout va bien. La désalpe est pour bientôt a dit le berger rencontré.
On quitte la combe par un passage un peu délicat truffé de marche en fer. Des cordes fixées à la paroi rocheuse servent de rampe. 
Le sentier longe un torrent avant de se transformer en lacets serrée et très pentus. Le refuge Nacamuli, à 2830m. est fermé. De là, il faut encore 1H30 de marche pour atteindre le col Collon à 3080m. C'est un désert de cailloux. On voit le haut glacier d'Arolla et si on continue la randonnée au-delà de la frontière italienne on arrive à Arolla en Valais.
La marche de retour semble interminable! La randonnée s'est faite en 9H.
Superbes paysages, difficultés moyennes

Posté par jeanjacques1957 à 23:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,