Rêveries

16 octobre 2020

Un automne masqué - Vidéogramme

J'ai réalisé un vidéogramme de la randonnée du 30 septembre 2020 à la Schynige Platte.
On y voit un chien chasseur de dinosaures, des affiches parlant de la pandémie placardées sur un chalet d'alpage à 1440 m, les Alpes ...

 

                                                      Randonnée de Wilderswil à la Schynige Platte

                                                     

Randonnée de Wilderswil à la Schynige Platte
Un automne masqué
Plus de 1300 m de dénivelé
4 h de marche
Filmé le 30 septembre 2020
78 plans
Images, montage, réalisation Jeanjacques666

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


11 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 1/18 à 18/18 - Épilogue

La pluie en fin de journée 
Mélancolie d'un jour d'automne

Demain, les écoliers de la Ville fédérale reprennent le chemin des écoles, après trois semaines de vacances.
Je reprends aussi le travail après deux semaines passées à dévorer des pâtisseries, faire une randonnée, quelques balades ...

BFEE4988-9F51-43BF-AB54-CBA223CDA96C

Posté par jeanjacques1957 à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 18/18 - Figue de barbarie

Fruits d'automne, figues, Kakis, figues de barbaries

4C173D26-2CDD-46C2-8603-92C2D0EEA201

1B3D8923-17EE-4AF9-A184-CB8817E88AF7

FCD2A83C-5B90-4E8F-BC1B-A4AA3A84CE1C

Posté par jeanjacques1957 à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 17/18 - Un petit covid-19 pour le dessert ?

 Ces trois vaches (voir la photographie ci-dessous) tournent, depuis quelques jours, sur les statuts WhatsApp. 

Tout le mon en parle en ce moment du Covid-19.

Mercredi, le directeur de la santé du canton de Berne, au cours d'une conférence de presse à annoncé qu’à compter de lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux clos, magasins etc. Plusieurs cantons ont déjà adopté cette consigne depuis plusieurs semaines.
Aujourd’hui, le Conseiller fédéral Alain Berset a gazouillé pour rappeler les règles d’hygiène.
Face à la hausse des cas de Covid-19, l’OFSP* passe en alerte orange. Après les affiches rouges pendant le semi-confinement, puis de l’affiche bleue, nous passons à l’affiche orange.
Pour digéré toutes ces nouvelles médicales, je suis allé manger un plat de spaghetti carbonara au Grissino. Pour le dessert je n’ai pas résisté au tiramisu accompagné d’un espresso.

*OFSP, Office fédéral de la santé publique

F662D500-1D89-4E24-9570-F28B26E7CCC9

6575104C-737E-4175-A2BB-18ADF094859D 1A3106B4-1ABC-4176-B6D0-63563C0FFDCA

 

CC2F5209-032E-45C3-9536-F98008ACD328

 

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 16/18 - C'est aussi l'automne à Brigerbad !

C'est au restaurant des bains de Brigerbad que j'ai continué mes entorses culinaires. Espresso et sandwich suivi d’un espresso gourmand. C’est les vacances, laissons-nous aller. Les jours sont comptés. Le réveil attend en embuscade pour enfin reprendre du service à 4h12 ! En attendant ce jour, je fais la nique à cet embonpoint qui pourrait me guetter.
Il faisait chaud en Valais ce jeudi et les trains étaient bondés de vieux. Dans vingt mois, je ferai partie du club.

646F6E8E-581E-4E27-B5A1-25ADAB3D3B93     AC757E43-70D2-4B32-8427-D1531E8F4360

 

06805B38-821D-4192-A664-CBE1C051C37B

Posté par jeanjacques1957 à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2020

Un automne masqué - Nuit 15/18 - Lire de la poésie

Il pleut par intermittence, un temps à boire des doubles espressi sans fin.
En fin de journée, dans une trouée bleue, le soleil s’est couché dans de belles couleurs.
Une journée à lire de la poésie …

 

MATIN D'OCTOBRE

André Lemoine (1822-1907)

Le soleil s'est levé rouge comme une sorbe
Sur un étang des bois ; — il arrondit son orbe
Dans le ciel embrumé, comme un astre qui dort ;
Mais le voilà qui monte en éclairant la brume,
Et le premier rayon qui brusquement s'allume
À toute la forêt donne des feuilles d'or.

Et sur les verts tapis de la grande clairière,
Ferme dans ses sabots, marche en pleine lumière
Une petite fille (elle a sept ou huit ans).
Avec un brin d'osier menant sa vache rousse,
Elle connaît déjà l'herbe fine qui pousse
Vive et drue, à l'automne, au bord frais des étangs.

Oubliant de brouter, parfois la grosse bête,
L'herbe aux dents, réfléchit et détourne la tête,
Et ses grands yeux naïfs, rayonnants de bonté,
Ont comme des lueurs d'intelligence humaine :
Elle aime à regarder cette enfant qui la mène,
Belle petite brune ignorant sa beauté.

Et, rencontrant la vache et la petite fille,
Un rouge-gorge en fête à plein cœur s'égosille ;
Et ce doux rossignol de l'arrière-saison,
Ébloui des effets sans connaître les causes,
Est tout surpris de voir aux églantiers des roses
Pour la seconde fois donnant leur floraison.

 Extrait des charmeuses, 1864

79423EB2-408A-473C-9A55-E26975BAC937

1820E5FB-D0D4-49E4-A6EA-1CBDD74A78C5

Posté par jeanjacques1957 à 23:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,