Rêveries

17 août 2017

L'été russe - Frivolités...

Charlotte Julian, née le 12 janvier 1951 à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est une chanteuse et actrice française. Elle est également peintre dans un style naïf.

Elle est remarquée à ses débuts en 1972 avec l'air célèbre Fleur de province qu'elle chantait d'ailleurs à l'antenne en sabots et, en 1973, avec le titre Tout le monde à la campagne. On lui doit également en 1978 l'interprétation de la Zoubida.

 

Charlotte Julian - Fleur de province (1972)


Anne Léonard, née le 7 février 1942, est une chanteuse française.

Anne Léonard - Ma p'tite culotte (1977)



Ca c'est un collector !!!

Frédéric Lecoultre - J'ai un poele à mazout (1971)


Jean Vanobbergen, né le 6 juillet 1936 à Bruxelles, est un chanteur mieux connu sous le pseudonyme Le Grand Jojo ou Lange Jojo chez les Néerlandophones.

Nota bene:
Je possédais plusieurs disques microsillon 33 tours en vinyle du Grand Jojo. Je les avais acheté à Bruxelles, à la Maison Bleue, à la fin des années septante. Ils ont disparu lors d'un déménagement...

Le grand Jojo - Anderlecht Champion

 

Le Grand Jojo Le Tango Du Congo


David et Jonathan est un duo de chanteurs français des années 1980 composé de David Marouani, de son pseudonyme David Gategno, né le 13 septembre 1969 et Jonathan Bermudes, né le 8 février 1968.

David et Jonathan - Est-Ce Que Tu Viens Pour Les Vacances? (1988)


16 août 2017

L'été russe -Henri Tachan

Henri Tachdjian dit Henri Tachan, né le 2 septembre 1939 à Moulins, est un auteur-compositeur-interprète français.

Henri TACHAN-"Ni gauche, ni centre, ni droite" - "La vie"

« Le lion est lâché ! Ecoutez-le rugir... Celui-là rugit fort et rugira longtemps... » écrit Jacques Brel comme postface à son premier Album en 1965.

Henri Tachan - Entre l'amour et l'amitié

Entre l'amour et l'amitié

Entre l'amour et l'amitié
Il n'y a qu'un lit de différence,
Un simple "pageot", un "pucier"
Où deux animaux se dépensent,
Et quand s'installe la tendresse
Entre nos corps qui s'apprivoisent,
Que platoniquement je caresse
De mes yeux ta bouche framboise,
Alors l'amour et l'amitié
N'est-ce pas la même romance ?
Entre l'amour et l'amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie...

Entre l'amour et l'amitié ils ont barbelé des frontières,
Nos sentiments étiquetés,
Et si on aime trop sa mère
Ou bien son pote ou bien son chien,
Il paraît qu'on est en eau trouble,
Qu'on est cliniquement freudien
Ou inverti ou agent double,
Alors qu'l'amour et l'amitié
Ont la mêm'e gueule d'innocence,
Entre l'amour et l'amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie...

Entre l'amour et l'amitié
La pudeur a forgé sa chaîne,
A la barbe du Monde entier
Et de ses gros rir'es gras de haine,
Bon an, mal an, les deux compagnes
Se dédoublent ou bien s'entremêlent,
Comme sur la haute montagne
Le ciel et la neige éternelle,
Entre l'amour et l'amitié
Se cache un petit bout d'enfance,
Entre l'amour et l'amitié
Il n'y a qu'un lit de différence...

Je t'aime, mon amour, mon petit,
Je t'aime, mon amour, mon amie!

Paroles et Musique: Henri Tachan

Henri TACHAN-La tendresse



HENRI TACHAN Mozart, Beethoven, Schubert et Rossini_

 « J'aime Tachan, insolent, triomphant. Il cogne, il mord, il ravage, il saccage, il taille en pièces, il poignarde en plein cœur… Il aime, je l'aime. » (Serge Reggiani)

Henri Tachan chez lui - 15 mn .mov

 

HENRI TACHAN Pas vieillir, pas mourir.

HENRI TACHAN  Pas vieillir, pas mourir.

Je veux avoir le temps d'apprivoiser les mouches,
Je veux l'Eternité pour apprendre ta bouche,
Je veux voir les saisons minute par minute,
Brindille par brindille tout le bois de ma hutte.
Je veux, chaque seconde, connaître une habitude,
Comme un chien familier, comme la solitude,
Je veux me coucher là et n'être pas rentable,
Je veux vivre la vie d'une pierre, d'une table,
Sans suspense, sans destin, sans crainte, sans dénouement,
Je veux avoir le temps de perdre tout mon temps.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Je veux que tu sois belle et que tu brûles ailleurs,
Comme une bête en feu sans que j'aie ni douleur
Ni jalousie ni haine ni fierté pour rien,
Je ne veux plus, familles, votre orgueil sicilien,
Je veux avoir le temps de simplifier nos corps.
Cette fille qui passe, il me la faut encore,
Cet étranger te plaît et c'est épidermique,
Je veux avoir le temps de comprendre cette musique,
Je veux avoir le temps de ne plus avoir mal,
Je veux avoir le temps d'être enfin animal.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Je veux des barricades qui servent à quelque chose,
Que près des immortelles, elles vivent, les roses,
Je veux que les enfants ne soient plus des victimes,
Qu'on raye des dictionnaires "bombarde", "tue", "assassine",
Je veux que la Raison n'ait plus droit de cité,
Qu'"intelligent", "malin" deviennent inusités,
Je veux avoir le temps de faire vingt ans de taule,
Cent ans de poésie, mille ans sur ton épaule,
Je veux avoir le temps d'être ni vieux ni sage,
Je veux avoir le temps d'être l'idiot du village.

Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas !

Paroles et Musique: Henri Tachan

Henri TACHAN- Pas Tintin

Henri TACHAN-Un piano

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 août 2017

L'été russe - ANTÈ 2013

Une bouteille de vin offerte par les voisins du dessous. J'ai arrosé les plantes et les arbustes sur leur terrasse et les tomates dans le jardin.
Vin de bonne qualité pour les repas légers des soirées d'août.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2017

L'été russe - La rentrée

Nota Bene: le samedi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: www.lakevio.canalblog.com
marc chalme

CANULAR

Deux fous, orgueilleux et sourds aux conseils, brûlent d'impatience d'expérimenter, grandeur nature, la guerre thermonucléaire...

 ... Pendant ce temps, attablé au Colonial bar , Jim sirote des espressi en lisant "Ada", un roman d'Antoine Bello. Les perspectives de cette histoire sont inquiétantes...

 ... Une jeune femme, vêtue d'une robe de couleur vert bouteille, tenant un livre à la main, descend avec nonchalance l'escalier de la maison familiale. Elle lit "L'Exil et le Royaume" de Camus. Copyright Librairie Gallimard 1957, Achevé d'imprimer 4 mars 1957, Dépôt Légal 1er Trimestre 1957...

 ... 4 mars 1957, un peu plus de deux mois après la parution du livre, naissait un humanoïde, qui, soixante ans plus tard, se saoulera d'espressi dans la Ville fédérale. Dans deux autres capitales, les maîtres joueront au jeu de "qui perd gagne" afin de savoir qui déclenchera le premier le cataclysme nucléaire...

 ... Pendant ce temps, la jeune femme à la robe de couleur vert bouteille, cherchait sa mère dans les pièce du rez-de-chaussée. Elle avait trouvé dans le recueil de nouvelles une lettre datée de mars 1967. Elle avait reconnu l'écriture de sa grand-mère et la dessinatrice semblait être sa mère...

 ... A Paris, Lakevio, la célèbre galériste, peaufinait l'accrochage de son exposition automnale. Une entreprise de transport réputée venait de lui livrer un tableau mystérieux. Aucun document n'accompagnait cette peinture. On voyait une jeune femme descendant nonchalamment l'escalier de la maison familiale. Elle tenait dans une main les feuillets d'une lettre. La jeune femme, d'une trentaine d'années, vêtue d'une robe de couleur vert bouteille, cherchait sa mère. Elle voulait des explications concernant un embriolo familial dont elle n'avait eu que des explications de façade et qui était détaillé dans une missive oubliée dans un bouquin. Lakevio décida de placer cette toile mystère à l'entrée de la galerie...

 ... - j'ai placé des notes à mettre au propre de façon à créer une histoire, à côté de votre ordi.
- Bien chef, répondit une jeune femme vêtue d'une robe couleur vert bouteille.
- Il faudra faire un effort. La semaine passée, nous avons fait une audience nulle, votre texte était nul. On a perdu 26% de parts de marché. Encore un faux-pas et nous nous quitterons en bons termes....

 ... Pendant ce temps, Jim pensif imagine Ada, intelligence artificielle, vêtue d'une robe vert bouteille. Selon les magazines de mode, la tendance de l'automne 2017 est à la robe de couleur vert bouteille unisexe...

 ... Dans son bureau paysager, la jeune femme ruminait. Elle ne voulait pas être virée. Elle composa un numéro sur le cadran d'un vieil appareil. Elle murmura dans le combiné: - Allô New-York, je voudrais le 22 à Asnières...

 ... Un feuillet du précieux manuscrit par un curieux courant d'air c'est retrouvé dans la rue. Il a échoué sur le comptoir d'un food truck et a servi de cornet pour une portion de frites...

 - c'est toi Amélie? -Oui, Ada -Je t'envoie le brouillon du patron. Il faut que tu me fasses un texte brillant. Je suis virée au moindre point virgule de travers. - Je ferai mon possible, mais je suis en tournée promotionnelle pour mon nouveau roman qui va sortir.

 

NOTES DE BAS DE PAGE Le début du texte est un gazouillis envoyé dimanche. Le compte Twitter peut être identifié en sachant que deux mots ont un #, guerre et thermonucléaire. L'auteur de ce gazouillis tient un blog où la rêvasserie est de mise. Ce n'est pas @pontifex_in. Le feuillet qui a servi de cornet, gras d'huile et de mayonnaise, est illisible. Il contait la brève arrestation de Lakévio par la police des douanes. Accusée de trafic de tableaux et de séquestration de la mère d'une jeune fille vêtue d'une robe couleur vert bouteille, elle a finalement été lavée de tout soupçon, cette veille de 15 août.

 La canicule a repris son bâton de pèlerin, dans la villa familiale résonne la 7e symphonie de Bruckner jouée par le Symphoniaorchester des Bayerischen Rundfunks dirigé par Eugen Jochum. C'est une oeuvre difficile d'accès, mais après quelques écoutes, elle devient plus familière. Elle évoque l'été.

 Les devoirs de vacances me donne des céphalées. Je vais prendre un cachet. Sur la boîte d'Alka-Seltzer, il est écrit: À prendre à minuit, parce qu'il est minuit à Alka-Seltzer!

 Si le temps le permet et la technique ne s'y oppose pas, les entrées du journal électronique sont mises en ligne à 22h15.

 ... Dans la nuit tombante, une voiture noire, conduite par Jim, ralentit. La glace arrière se baissa. Une jeune femme, vêtue d'une robe couleur vert bouteille se pencha et cria: - Et les chats, vous avez oublié de parler des chats du quartier. La voiture accéléra et se fondit dans la nuit. Furtivement il avait été possible de voir Lakevio, assise à côté de la jeune femme, tapotant sur une tablette. Elle composait les invitations pour son exposition d'automne...

 

(A SUIVRE)

Posté par jeanjacques1957 à 22:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

13 août 2017

L'été russe - Randonnée

Berne - Viège en train (wagon restaurant)
Viège - Visperterminen (1378m) en car postal
Visperterminen - Giw (1960m) en télésiège
Giw - Gibidumpass (2201m) à pied. Une courte randonnée de 2 heures aller et retour.
Le paysage est splendide. On traverse une forêt de mélèzes-pins crochus et épicéas, la flore est variées et les sauterelles et papillons pullulent. C'est un signe de peu ou pas de pollution.
A noter que la vigne la plus haute d'Europe pousse sur le territoire de cette commune jusqu'à 1 150 m. Il s'agit de la variété Heida, qui est autochtone à la région.

ENCORE UN BEAU DIMANCHE!

Posté par jeanjacques1957 à 21:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2017

L'été russe - Jazz

Demain, les vacances scolaires se termine à Berne...
L'Adriano's bar, le samedi matin, est de nouveau plein comme un oeuf. Par chance, il y avait un bout de table libre...

Samedi soir, c'est jazz...

Robert Leo "Bobby" Hackett (31 janvier 1915 - 7 juin 1976) était un musicien de jazz américain qui a joué de la trompette, du cornet et de la guitare avec les groupes de Glenn Miller et Benny Goodman à la fin des années 1930 et au début des années 1940. Hackett est probablement le plus connu pour être le soliste en vedette sur certains des albums de musique de l'humeur de Jackie Gleason pendant les années 1950.

Bobby Hackett - That midnight touch (1967) Full vinyl LP


Released in 1967 by Project 3 “Total Sound” Records.

A1) My foolish heart   0:00
A2) Laura   3:31
A3) When you awake   6:46
A4) Emily   9:26
A5) I guess I'll have to dream the rest   12:58 
A6) Delishious    16:23

B7) September song   19:50
B8) The touch of your lips   23:14
B9) All too soon   25:24
B10) Nancy   28:44
B11) If you were only mine   31:43
B12) Stars in my eyes   34:57

 

Bobby Hackett - Paradise (Full Album)

Track list:
1 | 00:00 | Bobby Hackett - Oh Baby!  (Owen Murphy)
2 | 02:57 | Bobby Hackett - Cocktail for Two  (Sam Coslow)
3 | 05:54 | Bobby Hackett - Tin Roof Blues  (Mel Stitzel)
4 | 09:10 | Bobby Hackett - I Found a New Baby  (Spencer Williams)
5 | 11:52 | Bobby Hackett - Paradise  (Nacio Herb Brown)
6 | 14:39 | Bobby Hackett - Sunday Coots, Grey  (Jule Styne)
7 | 17:06 | Bobby Hackett - You Are Too Beautiful  (Richard Rodgers)
8 | 20:10 | Bobby Hackett - Fidgety Feet  (Nick LaRocca)
9 | 23:14 | Bobby Hackett - Moma's Gone, Goodbye  (Armand Piron)
10 | 25:59 | Bobby Hackett - Spring Beautiful Spring  (Paul Lincke)
11 | 28:38 | Bobby Hackett - Muskrat Ramble  (Kid Ory)
12 | 31:38 | Bobby Hackett - C'est Magnifique  (Cole Porter)
13 | 33:00 | Bobby Hackett - Blues in My Heart  (King Carter)
14 | 36:45 | Bobby Hackett - It's Wonderful  (George Gershwin)
15 | 40:43 | Bobby Hackett - Basin Street Blues  (Spencer Williams)
16 | 45:21 | Bobby Hackett - That's a Plenty  (Lew Pollack)
17 | 49:50 | Bobby Hackett - New Orleans  (Hoagy Carmichael)
18 | 52:43 | Bobby Hackett - We Kiss in a Shadow  (Richard Rodgers)
19 | 55:49 | Bobby Hackett - Wang Wang Blues  (Wood)
20 | 58:29 | Bobby Hackett - A Room With a View  (Einar A. Swan)
21 | 1:01:46 | Bobby Hackett - Royal Garden Blues  (S. Williams)
22 | 1:04:20 | Bobby Hackett - I'll See You in My Dreams  (Isham Jones)
23 | 1:06:52 | Bobby Hackett - All of You  (Cole Porter)
24 | 1:09:07 | Bobby Hackett - Limehouse Blues  (Philip Braham)
25 | 1:11:50 | Bobby Hackett - Everybody Loved My Baby (But My Baby Don't Love Nobody but Me)  (Spencer Williams)
26 | 1:14:16 | Bobby Hackett - Blues With a Kick  (Stan Applebaum)
27 | 1:17:11 | Bobby Hackett - If I Had My Way  (Lou Klein)
28 | 1:19:50 | Bobby Hackett - Baby Won't You Please Come Home  (Clarence Williams)
29 | 1:22:54 | Bobby Hackett - Thank You for a Lovely Evening  (Jimmy McHugh)
30 | 1:25:31 | Bobby Hackett - (Back Home Again In) Indiana  (Ballard MacDonald)
31 | 1:27:56 | Bobby Hackett - What a Difference a Day Made  (Stanley Adams)
32 | 1:31:00 | Bobby Hackett - Struttin' With Some Barbecue  (Don Raye)

Posté par jeanjacques1957 à 22:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,