14 janvier 2017

Cherubini - Requiem

Cherubini - Requiem en do mineur, pour chœur mixte, composé à la mémoire de Louis XVI en 1816



I. Introitus et Kyrie [0:00]
II. Graduale [7:35]
III. Sequentia: Dies irae [8:52]
IV. Domine Jesu Christe [16:46]
- Hostias [22:40]
V. Sanctus et Benedictus [29:27]
VI. Pie Jesu [30:41]
VII. Agnus Dei [34:08]

- - - - - - - - - -

Boston Baroque
Martin Pearlman

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


13 janvier 2017

Une journée d'hiver...

 

Les chats du quartier sont partis en goguette. ils mènent une vie dissolue à la Gérard Floque. Léo, le chaton jaune des voisins du dessous, a suivi la bande. Il neige sur la Ville fédérale, aussi c'est en motoneige que les félins gagnent un cabaret du centre de la capitale. Ils boivent de la bière blonde, se grattent la panse, éructent et pissent dans les coins... Les chattes, en mâle d'amour font des yeux doux aux caïds de la bande. Un orchestre de jazz égaye la soirée. Des couples se forment et dansent au son de vieux airs de blues... A l'arrivée de la maréchaussée tout ce petit monde disparaît. Ils investissent un bar chic et se font servir des bulles dans des flûtes en cristal de Bohême. Léo, le chaton jaune des voisins du dessous, est ivre. Il vomit sur la moquette... Tard, vers trois heures, la bande de félins rentrent dans un chahut épouvantable. Ils sont dans un état de décomposition avancée!

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

la neige, le vent...

Circulation un peu difficile avec plusieurs accidents. La Chaux-de-Fonds sous la neige m'a rappelé les hivers de mon enfance dans la Cité horlogère. Mais à l'époque, il y avait quatre à cinq fois plus de neige que ce vendredi 13! A Berne, les décors lumineux de fin d'année sont éteints depuis dimanche soir; à Lignières, ils brillent encore. La capitale fait des économies de bout de chandelle. A 21H30, l'eau de la piscine de Berthoud, a retrouvé le calme. On ferme, a crié le gardien. Il neigera à nouveau vers minuit et le vent soufflera.

SE COUCHER TARD, NUIT

La Chaux-de-Fonds (ci-dessus), vers 15H30

 

                                                             Lignières (ci-dessous), vers 17H20

                                                                                  
                                       La piscine de Berthoud juste après la fermeture du bassin à 21H30

Au coeur de cette nuit neigeuse, il est temps d'écouter Maria. On reste l'oreille collée au transistor, avec des frissons dans tous le corps...

Maria Callas "La Wally"

Posté par jeanjacques1957 à 23:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12 janvier 2017

Les loups sont entrés dans la Ville fédérale

Dimanche 8 janvier 2017

Balade urbaine

Le château de Berthoud prend ses quartier d'hiver...

les loups ont choisi la couleur bleue pour marquer leur passage dans la Ville fédérale... Houuuuuuu!

Berne, sous la neige tombée au cours de la nuit, avait un air de Noël. Il semble, qu'une erreur s'est glissée lors de la commande des flocons. Le rond de cuir, préposé à la météorologie, s'est fourvoyé dans les dates en remplissant la fiche de commande. Les averses de neige ont donc été déversées sur la ville verte cette nuit, conformément au bulletin de commande reçu, par des lutins.

Et, comme la neige tombait, tu n'est pas venue ce soir...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 janvier 2017

valses...

 

Franz Lehar-Gold and Silver Waltz

 

The Philadelphia Orchestra
Direction: Eugene Ormandy
Enregistrement: 1955

 


 

Jean Sibelius - Valse triste, op. 44 nr. 1

© Jean Sibelius (1865-1957) Valse triste, op. 44 nr. 1 (1903-04) - DR SymfoniOrkestret - Rafael Frühbeck de Burgos © Danmarks Radio


Ravel: La Valse / Bernstein · Orchestre National de France


Orchestre National de France
Direction: Leonard Bernstein


 

Nicolas Krauze conducts Tchaïkovski: Valse des fleurs


 Tchaïkovski"Valse des fleurs"
Szczecin Symphony Orchestra, Poland
Direction: Nicolas Krauze


 

Brel Barbara Béjart - La valse à mille temps

Chorégraphie de Maurice Béjart sur la chanson de Jacques Brel "La valse à mille temps", tirée du spectacle (DVD) "Brel Barbara Béjart"


 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 janvier 2017

L'adieu

Cette page est dédiée à ma tante Madeleine, ma marraine aussi
La mort l'a approchée cette après-midi...

Les yeux d'Elsa, poème dit par Louis Aragon

 

Léo Ferré - Elsa (Louis Aragon)

 

Première du monde

à Pablo Picasso

Captive de la plaine, agonisante folle,
La lumière sur toi se cache, vois le ciel :
Il a fermé les yeux pour s'en prendre à ton rêve,
Il a fermé ta robe pour briser tes chaînes.

Devant les roues toutes nouées
Un éventail rit aux éclats.
Dans les traîtres filets de l'herbe
Les routes perdent leur reflet.

Ne peux-tu donc prendre les vagues
Dont les barques sont les amandes
Dans ta paume chaude et câline
Ou dans les boucles de ta tête?

Ne peux-tu prendre les étoiles?
Écartelée tu leur ressembles,
Dans leur nid de feu tu demeures
Et ton éclat s'en multiplie.

De l'aube bâillonnée un seul cri veut jaillir,
Un soleil tournoyant ruisselle sous l'écorce,
Il ira se fixer sur tes paupières closes.
Ô douce, quand tu dors, la nuit se mêle au jour.

Paul Eluard


« La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie d'artiste n'a été qu'une lutte continuelle contre la réaction et la mort de l'art. […] Dans le panneau auquel je travaille et que j'appellerai Guernica et dans toutes mes œuvres récentes, j'exprime clairement mon horreur de la caste militaire qui a fait sombrer l'Espagne dans un océan de douleur et de mort. »

— Picasso, mai 1937




Posté par jeanjacques1957 à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 janvier 2017

A écouter toutes affaires cessantes...

Soft Kill est un groupe post punk américain dont les membres sont originaires de Chicago et de Portland.

Softkill - An Open Door (Full Album) 2011



Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2017

Le samedi soir...

Le samedi soir, on tourne, on tourne en voiture, autour des pâtés de maisons...

American Graffiti est un film américain réalisé par George Lucas et sorti en 1973.

AMERICAN GRAFFITI-OPENING SEQUENCE

 

American Graffiti (2/10) Movie CLIP - Wanna Go For A Ride? (1973) HD

American Graffiti (7/10) Movie CLIP - Must Be Your Mama's Car (1973) HD

In the Still of the Night-The Five Satins-original song-1956

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 janvier 2017

Les Rois

Aujourd'hui, c'est l'Épiphanie

Une galette, des rois
Une fève, des cadeaux
Un éléphant doré, harnaché de lumière de fête converse avec la lune. C'est une demi-lune. La conversation, à demi-mots, évoque la recette d'une galette que des mages dégusteront pendant leur périple à dos de chamelle. 
Commencé le 6 décembre, le cycle des fêtes s'achève par Les Rois, le 6 janvier. Les ampoules vont s'éteindre à minuit...

 

  

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2017

Mardi 3 janvier 2016 - Les coeurs purs

Il neigeait, hier soir vers 11 heures.
Ce matin, en ouvrant les volets, le décor était blanc... Le Ville fédérale sommeillait sous une fine couverture de flocons. Une couverture qui fondra rapidement dans le centre.
Sur les hauteurs, la neige ravi les enfants, qui font des combats de chevalerie dans une impasse sous le regard effrayé de Léo, le chaton jaune...

C'est mardi, jour de marché sur la Place fédérale. Le marchand de pommes propose un choix important du fruit préféré des suisses

 

   

Jean-Roger Caussimon est un auteur-compositeur-interprète et acteur français, né le 24 juillet 1918 dans le 14e arrondissement de Paris et mort le 20 octobre 1985 dans le 13e arrondissement. Il est notamment l'auteur de la chanson Monsieur William, mise en musique et popularisée par son ami Léo Ferré.

Jean-Roger Caussimon - Les cœurs purs

Les cœurs purs
paroles : Jean-Roger Caussimon
musique : Eric Robrecht
1959

Ils ne sont pas encore amis
Des notaires et des notables
Ils ne sont pas encore admis
A dîner, le soir, à leur table
Ils ne sont pas encore polis
Comme Papa le fut toujours
Ils ne sont pas encore salis
Par les combines au jour le jour...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...

Ils ne sont pas encore rusés
Ni blasés d'être un peu bohèmes
Ils ne sont pas encore usés
Par le métro des matins blêmes
Ils ne sont pas encore conscrits
Bien qu'ils soient souvent "engagés"
Ils ne sont pas encore inscrits
Ni au chômage, ni aux congés...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...

Ils ne sont pas encore lassés
D'écouter chanter leur idole
Ils ne sont pas encore blessés
Par le Temps qui tant nous désole
Ils chantent des "songs" sur un banc
Ils n'ont pas honte de la rue
Ils ne sont pas encore perdants
Ils ne sont pas encore perdus...

Mais on leur dit que ça viendra
Et, bien sûr, ils ne le croient pas
Les coeurs purs
Les coeurs purs...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2017

Lundi 2 janvier 2017

Le brouillard givrant dort au-dessus du Plateau suisse
Le paysage, tout en givre, est magique
les températures sont négatives
                                                              Le château de Berthoud, vers 10 heures
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                                                             La Ville fédérale vers midi
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Document:
Entre gentrification et régression en enfance, le regard de la correspondante du Tages Anzeiger sur Paris, le 4 avril 2016. C'est à lire ICI en VO! 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

                                         DANS LA CAMPAGNE DE WABERN

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Dans son édition dominicale du 1er janvier 2017, le quotidien Le Matin, revient sur la photographie officielle du conseil fédéral 2016. Une photo contreversée! 

                                                                    
                                             Ci-dessus, extrait de l'article du quotidien Le Matin.
                                                                *********************************************************************************

La photo 2016 est une réussite. C'est la plus originale avec celle de 2008 (ICI). Sur les réseaux sociaux, les critiques vont bon train... Le noir et blanc, dans la photographie, c'est ce qu'il y a de mieux.
                         ********************************************************************************************

Les conseillers fédéraux et le chancelier sont pris en photo chaque année. La présidente ou le président de la Confédération se charge de la « direction artistique ».

Le Conseil fédéral 2017 in corpore (de haut en bas et de droite à gauche) : la présidente de la Confédération Doris Leuthard, le conseiller fédéral Alain Berset (vice-président), le conseiller fédéral Ueli Maurer, le conseiller fédéral Didier Burkhalter, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, le conseiller fédéral Guy Parmelin, le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr
Crédit photo : « Chancellerie fédérale suisse »
                                                Photo du Conseil fédéral 2017