20 février 2018

Coucher de soleil

Hier, j'ai rentré les camélias et l'azalée. Les nuits seront froides. La prévision des températures nocturnes (en bleu), pour les 14 prochains jours, donne froid dans le dos.
En fin d'après-midi, les nuages, les merveilleux nuages, avaient pris l'apparence d'une fine couche de glace. On voyait à travers cette glace ouatée les reflets du soleil. Un monstre, assis sur le Gurten, a étalé du chocolat fondu sur cette crêpe céleste avant de rouler cette pâtisserie aérienne et de la dévorer pour son quatre heures. L'appétit gargantuesque de ce monstre chimérique a dégagé le ciel de toutes impuretés. Le coucher du soleil fut magnifique.

01F00318-1789-4091-8516-87CBE464E3A1

                                        67CDF0BB-012F-4DDF-8668-8677A83261B1

D45B6302-5DA7-462C-8922-7AB14C53F09E

200D63D9-E2EC-4038-8F36-9CD8E0152B60

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


29 novembre 2017

Nuit 6/16 - Rêveries...

Baccara était une formation musicale composée de deux chanteuses et danseuses espagnoles, Mayte Mateos (née à Logroño, le 7 février 1951) et María Mendiola (née à Madrid, le 4 avril 1952), découvertes dans la foulée du rythme disco et pop à Fuerteventura par le producteur allemand Rolf Soja pour RCA en 1977


Baccara - Yes Sir, I Can Boogie

En 1977, ce titre a cartonné sur les platines et dans les juke-box, qui se souvient de cette chanson et où sont les juke-box?




Concerto pour 3 pianos fa majeur K.242 de Mozart
Andras Schiff (piano )
Daniel Barenboim (piano )
Georg Solti (piano )
English Chamber Orchestra

Je vous présente Paola

"Je vous présente Paola, scène 1, plan 1, 1re, moteur"
CLAP!
Paola est assise sur l'escalier. Une seconde de tranquillité, pour celle qu'un souffle d'air, un lacet ou une mouche est prétexte à des cabrioles. Elle va jouer, dans une minute, avec une brindille, miauler et faire la cajoleuse pour qu'on ouvre une porte.
Elle habite au premier étage, elle a ses entrées au rez-de-chaussée, et, malgré ses tentatives, elle n'a pas accès au 2ème. Parfois elle s'infiltre. Je la saisi prestement et la dépose sur le palier. En août, nous avons vécu deux semaines d'un grand amour. La maison avait été désertée et j'étais l'objet de tous les câlins et miaulements, pour ouvrir, fermer, ouvrir, fermer les portes afin que mademoiselle puisse sortir puis vouloir rentrer mais finalement dehors c'est mieux... Dès que les enfants des deux étages en-dessous de chez moi sont rentrés, je n'existais plus. Quelle ingratitude ces félin.
Son nom est Paola, les chenapans en ont décidé ainsi. Elle est jaune comme Léo, qu'elle remplace. Léo avait, en début d'année, traversé la route en dehors des clous! L'enterrement, dans le jardin, avait été digne d'obsèques présidentielles, avec la présence de toute la maison, d'amis des enfants, de musique, une prière et l'installation d'une stèle. La dépouille de Léo avait discrètement été remplacée, dans la caissette faisant office de cercueil, par du lest. Il est interdit d'enterré les animaux domestiques dans les jardins. Pendant un mois la tombe a été fleurie, illuminée le soir par des bougies, puis on a de moins en moins parlé de Léo.
En juin, Paola est arrivée...

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

L'orthographe n'a été imposé qu'au XIXe siècle par la bourgeoisie triomphante qui impose ainsi son carcan à toute la société française, écrire au XVIIIe siècle et aux siècles précédents se faisait donc dans une plus grande liberté même s'il y avait de nombreuses coutumes.
(Lu quelque part dans un journal)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


Rhapsody in Blue - Fantasia 2000

Posté par jeanjacques666 à 23:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 octobre 2017

Lignières - vendredi, samedi et dimanche

Vendredi, 27 octobre 2017
Le jardin de Lignières prend ses quartiers d'hiver...



Samedi 28 octobre 2017
Les dernières roses du jardin de Lignières, en bouquet sur la fenêtre de la cuisine
Coucher de soleil
Souper fromages, avec pain et tresse

 


 

Dimanche 29 octobre 2017
Pluie sur le jardin de Lignières...

Posté par jeanjacques666 à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2017

Et maintenant, Petite Fleur...

SOLANGE TE PARLE

stop ou encore ?


Samedi soir, c'est jazz...


AUTOMNE...

Claude Luter feuillage d'automne

BEAU SAMEDI AUTOMNAL


Café à l'Adriano's bar, balade urbaine...


LES ROBOTS

Patricia JANEČKOVÁ: "Les oiseaux dans la charmille" (Jacques Offenbach - Les contes d' Hoffmann)


LA CALOMNIE

Fiodor (Fédor ou Feodor) Ivanovitch Chaliapine (en russe : Фёдор Иванович Шаляпин), né le 1er février 1873 (13 février 1873 dans le calendrier grégorien) à Ometeva Province de Kazan et mort le 12 avril 1938 à Paris, est un chanteur d'opéra (basse) et acteur russe qui avait également un grand talent pour le dessin.

Chaliapine chante l'Air de la Calomnie du Barbier de Séville



LA CHANSON DU JOUR

Eddy de Pretto - Kid (Clip Officiel)

 

Le coucher de soleil de ce samedi 7 octobre 2017...

 

 


JAZZ

Django Reinhardt - Nuages

 

Django Reinhardt & Stephane Grappelli - Minor Swing

 

Django Reinhardt & Stéphane Grappelli - Jattendrai Swing 1939 - LIVE!

 

Les Haricots rouges est un groupe français de jazz Nouvelle-Orléans et dixieland, formé en 1963.
Ils ont vendu plus d'un million d'albums dans le monde en cinquante ans de carrière (deux millions avec les cassettes et les vinyles), et ont fêté leurs cinquante années d'existence en 2013, notamment par la sortie d'un nouvel album (French Melodies).

Les Haricots Rouges - Maman n'veut pas

 

Les Haricots Rouges "Les copains d'abord" | Archive INA

 

1966 Les Haricots Rouges.


Sidney Bechet, né le 14 mai 1897 aux États-Unis, à La Nouvelle-Orléans, et mort le 14 mai 1959 en France, à Garches (dans la région parisienne), est un clarinettiste, saxophoniste et compositeur américain de jazz.

Sidney Bechet - Petite Fleur ( the Olympia Concert Paris, December 8, 1954)

 
Claude Luter, né le 23 juillet 1923 à Paris et mort le 6 octobre 2006 (à 83 ans) à Poissy, est un clarinettiste, saxophoniste soprano et chef d'orchestre de jazz français.

Claude Luter "Les oignons" (live) - Archive vidéo INA

 

Claude Luter 1955 - Blues De La Fin

La cuisine est saturée de jazz. Les chats de gouttière partent en chasse. Ils se dissimulent sous les feuilles mortes. Un verre de vin, Côte du Rhône, Domaine Vaucroze 2015, remplace le café du soir. La cafetière italienne est en vacance dans la Pénisule. Le "Blues de la Fin", joué par Claude Luter, tourne sans fin. J'ai une pensée pour mon oncle Armand, amateur de jazz, mort il y a quelques années, qui possédait une collection de 78 tours de jazzman. Je ne sais pas ce qu'est devenu ce trésor. Je me souviens d'une soirée mémorable où on avait écouté des raretés jusqu'à pas d'heure.

06 octobre 2017

Ciel d'automne

Etat du ciel, au-dessus de la Ville fédérale, jeudi 5 octobre 2017, vers 18:00... et plus tard, coucher de soleil...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juin 2017

Schweizer Frauenlauf

Aujourd'hui, la 31e course féminine suisse se déroulait, comme chaque année, dans les rues de la Ville fédérale. Deux parcours, un de 10km et un de 5km, sont proposés. La doyenne de participantes, 82 ans et 2 mois, avait choisi de courir sur 10km!
La circulation automobile et des transports publics est un peu chaotique ce dimanche-là.
Des femmes de tous âges arrivent en cars ou en train des quatre coins de la Suisse et prennent possession de la capitale.
Il a fait 30 degrés à Berne ce dimanche.
Vers 22h00, un espresso coulé sur de la glace, bu à l'Adriano's bar, était le bienvenu. Le soleil finissait de s'éteindre. J'ai récupéré mon vélo à la gare et retour à la maison en pédalant dans la chaleur de la nuit...
Le vélocipède est près pour reprendre du service demain matin à 04h30...

Posté par jeanjacques666 à 23:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2017

Coucher de soleil urbain

Les longues soirées d'été commencent...

                                              

De ce coin-ci de la Ville fédérale, on distingue au loin le Chasseral...

Pia Colombo - Un soir de mai ( de Fanon) (télévision, 1965)

Pia Colombo (1930-1986) fut une grande interprète de la rive gauche, excellant notamment dans Bertolt Brecht et Kurt Weill, dans Léo Ferré (dont elle a créé plusieurs chansons méconnues en 1975), mais peut-être surtout dans le répertoire de Maurice Fanon, qui n'était autre que son mari.

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2017

Encore un beau dimanche

Dimanche 19 mars 2017

Un Café au Colonial
Un egoportrait, c'est encore un peu la mode
Balade du dimanche à Morat
Un beau coucher de soleil vu depuis la Ville fédérale
Un petit encart lu dans "Le Temps" daté de samedi - dimanche 18 - 19 mars 2017

                                                  


François Silvant
, né le 15 octobre 1949 à Lausanne et mort dans la même ville le 14 juin 2007, est un humoriste et comédien vaudois.

François Silvant Autrement ça va

 

François Silvant - L'essayage des dentiers

Posté par jeanjacques666 à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 février 2017

Vendredi - Samedi - Dimanche

Vendredi 10 février 2017
Une libellule en acier, très bruyante, remplace la grue sur un chantier dans la vieille ville de la capitale. 


Passage au Colonial...

Samedi 11 février 2017
Belle journée avec coucher de soleil...


Soir...

Dans une ferme de petite taille, en pleine ville, les poules sont au chaud dans leur poulailler...

Dimanche 12 février 2017
Balade dans la campagne de Wabern jusqu'à l'aéroport. Les premières perce-neige pointent leur nez... La neige a presque totalement disparue. En revanche, le Gurten est encore blanc.

                                                                   

Dimanche 5 février 2017
[FRAGMENT]
En enfourchant mon vélocipède, ce matin vers 10h30, la grisaille du ciel, avec quelques flocons de neige discrets, donnait, à ce premier dimanche de février, un air de mois de novembre. C'est pendant mon pèlerinage dans mes cafés de prédilection que la neige s'est mise à tomber. Colonial bar, Adriano's bar, Tibits... Ivre de café, petite balade dans la galerie marchande de la gare de la Ville fédérale, à la recherche de l'ultime numéro de l'Hebdo. La presse romande et française ont une portion congrue dans l'avalanche des titres alémaniques, allemands et autrichiens. Je n'ai pas trouvé d'Hebdo...

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 novembre 2016

Novembre

 

Novembre s'achève dans le froid.

Le mercure passe sous la barre du zéro degré...

Pour se réchauffer, il faut s'engouffrer dans la salle de l'Adriano's bar, choisir le banc sous lequel les tuyaux du radiateur, chauffés à blanc, tentent de rivaliser avec les chaleurs de l'été... On peut alors disséquer son spleen en buvant des doppio Malabar. La lecture de la presse du jour plonge l'esprit dans la terreur!

Une carte de A., jetée pêle-mêle,avec les factures ordinaires, dans la boîte aux lettres, me donne l'envie de répondre sur le champs. Cloué au lit, rongé par la vieillesse, lui, a des mots plus crus pour évoquer son état, il se plaint gentiment de l'assèchement du réservoir de ma plume...

Cet appel au secours laisse songeur. D'un côté, il y a cette correspondance, commencée il y a plus de 20 ans, avec mon ami A.  Un échange de lettres et de cartes qui rythme les saisons. De l'autre côté, il y a une vie virtuelle, envahissante, qui bien souvent flatte l'égo. Ces sirènes d'un nouveau temps retiennent captif leur victime par des artifices grotesques, qui gonfle d'orgueil l'imprudent voyageur qui chemine sur la toile électronique. Elle laissent miroiter au pauvre hère, une notoriété universelle, des millions de suiveurs, des tonnes de "j'aime" au bas de chaque photos publiées, une vie sociale en "live" partagée avec des centaines d'amis, la moindre miette de pain est une nouvelle importante, objet de toutes les attentions,  elle sera balancée sur les réseaux sociaux sous forme de pixels de divers formats!

Mon ami A. est totalement ignorant des applications qui permettent de gonfler le compteur de suiveurs, des algorithmes qui en une fraction de seconde savent  tout de notre vie et nous bombardent de publicités ciblées. 

Je vais saisir ma plume et essayer de raconter à mon vieil ami, de façon poétique, ce fatras électronique qui peu à peu englue nos esprit vers une pensée unique...

Le soleil se fout complètement de ces histoires d'adresses IP. Il se couche en beauté alors qu'un avion emporte au loin le dernier carré de nos libertés.

 

Posté par jeanjacques666 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,