10 septembre 2017

L'été russe - Nicolas Buffet

Guitariste, chanteur, compositeur et arrangeur, Nicolas Buffet (41 ans) a sorti un album instrumental " La Hora Del Lobo " sous le pseudo NBU en janvier dernier, et prépare un disque en anglais. Il projette aussi de lancer un festival de world music et de jazz à Tourtour .
Extrait d'un article paru le samedi 21 juillet 2012 dans Var-Matin 

NICOLAS BUFFET Prends le donc a la rigolade

 

NICOLAS BUFFET ~ Love Me Tender (Acoustic Reggae Cover)

Elvis Presley ~ Love Me Tender, Reggae Acoustic Cover, interprété par Nicolas Buffet à Mezzanine Wine Bar (Faro - Portugal) le 24 Février 2017

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 septembre 2017

L'été russe - Une soirée au cabaret, Berlin années 1930...

Des bulles dans les coupes, des chansons, une soirée au cabaret à Berlin dans les années 1930.
Les chats du quartier battent la mesure...
La cafetière italienne ronronne sur la gazinière.

L'ange bleu- Marlene Dietrich



Roaring Twenties**: Berlin Jazz-Melancoly, 1929

Jazz-Sinfonie-Orchester Billy Bartholomew

Das gibts nur einmal, das kommt nicht wieder

 

Du bist als Kind zu heiß gebadet worden

 

Marlene Dietrich "Naughty Lola" 1930 (The Blue Angel)

 

Denkst de denn, du Berliner Pflanze (Kermbach-Fleßburg)

 

Weintraub Syncopators - Wenn Du Meine Tante Siehst mit Rudolf Nelson

Jewish Berlin Cabaret: Paul Godwin Orch. & Max Hansen, 1930

 

Jazz in the Weimar Berlin: Sid Kay's Fellows, 1930

 

J'attendrai (Komm zurück) in Berlin, 1939

 

Berlin Cabaret - Adolf Ginsburg Orch. 1930

 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2017

L'été russe - Les affiches

Quelques affiches...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2017

L'été russe - Pleine lune

Les soirs de pleine lune, les chats du quartier se tiennent à carreau.
La lune, impassible, passe sans nous voir. Parfois, des nuages cachent sa nudité. Elle est pudique la lune.
Chansonnette: "La lune est ronde, elle a deux yeux, un nez, une bouche..."

Notes sur les noms des cyclones (ICI)

Posté par jeanjacques1957 à 23:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2017

L'été russe - Les paradis artificiels

Éliane Embrun, née Éliane Branchard, le 28 mars 1923 à Argelès-Gazost en France et décédée le 17 février 2009 à Argelès-Gazost, est une chanteuse française qui connut une célébrité internationale dans les années 1950.

Eliane Embrun - Si J'etais Une Cigarette


Berthe Sylva, pseudonyme de Berthe Francine Ernestine Faquet, est une chanteuse française, née le 7 février 1885 à Lambézellec (commune fusionnée avec Brest en 1945), morte le 24 mai 1941 à Marseille.

Berthe Sylva " du gris " 1931

 
Andrée Turcy (de son vrai nom, Alphonsine Turc) est une actrice et chanteuse française née en 1891 à Toulon et morte en 1974.

Andrée Turcy - Mon anisette (1932)

 
On ne connaît d'elle que son vrai nom, Jeanne Daflon, et son nom de scène parfois écrit Nita-Jo (un seul "t"), parfois Nitta-Jo, parfois sans trait d'union et parfois Nitta Jô...

Nitta jo Cocaïne

 

Jean Gabin & Fréhel, "La môme caoutchouc" film 1932.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


05 septembre 2017

L'été russe - Gspon

BALADE DU DIMANCHE 20 AOÛT  2017

Superbe journée d'été. Train de Berne à Viège, là, changement pour le train à voie étroite qui file à Zermatt, nous descendons d'un wagon surpeuplé à Stalden. Un téléphérique de 10 places nous attend. A Staldenried, nous changeons de cabine. C'est le même type de cabine, 10 places. Nous avons vu, placardée, à la gare intermédiaire une affiche qui décrit le projet d'un nouveau téléphérique avec de nouvelles gares. Staldenried est aussi le terminus pour les voitures. Pour atteindre le village de Gspon, il faut emprunter le transport par câble ou monter à pied.
Gspon, perché à 1895m. est un village habité à l'année, qui n'a aucune route d'accès. On déménage en louant le téléphérique et un hélicoptère évacue sur l'hôpital de Viège les cas graves. Comme tous les villages, il y a une partie ancienne, des maisons modernes, une pension-hôtel, un magasin ouvert trois jours par semaine de 08h30 à 09h30, et le silence...
Les rues sont des sentiers bordés de lampadaires. L'hiver c'est une minuscule station de ski avec trois ou quatre pistes. Beaucoup de randonneurs passent par ce village, il faut environ 2 heures pour se rendre à Giw (ICI)
La vue depuis ce village est grandiose. La Chapelle St-Anne datant de 1691 est baroque, on y voit le stade de football le plus haut d'Europe et le 20 août, les colchiques fleurissaient. Quand on se rend à Gspon, avoir en tête l'heure de la dernière descente du téléphérique! Un endroit idéal pour se retirer loin des rumeurs de la ville.

ENCORE UN BEAU DIMANCHE

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 septembre 2017

L'été russe - Le tableau vérité

Nota Bene: le samedi, Lakevio publie sur son blog la reproduction d'une toile, d'un artiste connu ou moins connu. Cette peinture sert de guide pour une création littéraire. Le lundi, Lakevio donne sa version. Dans les commentaires, ceux qui proposent un texte indiquent l'adresse à laquelle leur prose peut être lue. Il est intéressant de lire ces textes, souvent cousins dans la trame mais tous avec leur caractère et leur style. Lakevio, c'est à cette adresse: www.lakevio.canalblog.com

La cafetière italienne grésille sur les flammes de la gazinière.
Lundi, jour de congé, jour propice pour faire la balade dite de "la classique de l'aéroport".
Une petite heure de marche de Wabern jusqu'à l'aéroport de Belp-Berne. Le ciel est un peu voilé. La température agréable laisse songer que l'arrière-été va se prolonger jusqu'à Noël!  Les asters fleurissent, les framboisiers remontent, les pommes arrivent à maturité et les vaches ruminent, couchées en ligne à la lisière d'un petit bois de sapin. Pendant la pause café, au restaurant de l'aéroport, arrivée du vol SX0601 en provenance de Vienne et du vol AGV33L, vol affrété par Air Glacier, en provenance de "La Madrague" (Saint-Tropez). Les passagers pour Berlin ne vont pas tarder à embarquer...
La cuisine embaume le café. C'est un Candelaria, torréfié à l'Adriano's bar.
Lundi soir, les chefs du monde imaginent, comme tout les débuts de semaine, des scénarios pour déclencher une guerre thermonucléaire.
Lundi soir, je sèche en regardant un tableau qui pourrait nourrir un billet. Ce tableau a été entrevu à l'aéroport. Un passager l'a reçu d'un coursier à vélo. Il a décloué du chassis, roulé et glissé la toile dans sa besace. Il a tranquillement passé la sécurité et s'est installé dans la salle d'attente. On le distingue sur la photographie ci-dessous, en ombre chinoise, portant une casquette. Il a embarqué sur le vol de Berlin.
Lundi soir, l'odeur du café titille les narines. La TSF annonce, au journal de 22h00, le vol d'un tableau au musée d'art de la Ville fédérale. Une toile de valeur. On y voit deux personnages. Les couleurs de cette toile disparue sont automnales. La particularité de ce tableau, est que les deux personnages sont des personnes réelles qui jouent un morceau de leur vie. La police recherche donc un tableau et signale la disparition d'un homme et d'une femme. Après la téléréalité, le tableau vérité remplit les musées de visiteurs avides d'histoires croustillantes.
Je suis donc un témoin clé de cette étrange histoire. Je suis enfermé chez moi. Les chats du quartier font le guet. Une bande très organisée est à l'origine de ce vol.
Lundi soir, je vais me mettre au vert quelques temps. Je quitterai mon appartement par la tuyauterie du lavabo et je passerai une quinzaine à Gspon...

                                                  

Ci-dessous, le tableau...

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 septembre 2017

L'été russe - Un éléphant sur le toit...

Belle journée pour ce premier dimanche de septembre.
Balade dans la Ville fédérale, un éléphant sur le toit veille sur la capitale. En fin d'après-midi, capuccino au Colonial bar.
Brève incursion à Interlaken, méditation au bord de la piscine.

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 septembre 2017

L'été russe - Orage, climat et jazz

Berne après l'orage de midi.
En fin de journée, le soleil a percé les nuages...
Vers 20h45, déluge... Il est temps de boire un thé vert japonais Sencha No5 de la région de Kagoshima, cueillette 2016...

                                                                                       

CLIMAT
Un éclairage de Ric (Un passionné)

D'après les statistiques établies par MétéoSuisse sur la période 1981-2010 (soit déjà la plus chaude de ces 150 dernières années), la température moyenne de septembre est de 19,1° pour les maximales et de 8,9° pour les minimales, ici à Berne.

Source:
http://www.meteoschweiz.admin.ch/product/output/climate-data/climate-diagrams-normal-values-station-processing/BER/climsheet_BER_np8110_d.pdf

En moyenne, en septembre toujours, la température dépasse 25 degrés durant 2,5 jours et ne dépasse 30 degrés qu'au cours de 0,1 jour ! (c'est-à-dire un jour avec une maxi supérieure à 30° tous les dix ans !). Avant 1980, c'est même zéro. Statistiquement une canicule en septembre est donc impossible et ne s'est jamais produite depuis 1860. Statistiquement...

À noter qu'en moyenne toujours, on relève 2,5 jours avec plus de 30 degrés en août (et 12,6 avec plus de 25°). Or, la barre des 30° a été franchie 5 fois en ce mois d'août 2017, le deuxième ou troisième le plus chaud depuis 1860, après 2003/2015.

Ce fut donc un autre été totalement hors norme. Avec en outre un déficit important de précipitations (surtout en juin et juillet).

Hitzetag = TMax > 30°
Sommertag = TMax > 25°
Frosttag (gel) = TMin < 0°
Eistag (sans dégel) = TMax < 0°

 

Samedi soir, c'est jazz...

Léon Bismark Beiderbecke, dit Bix Beiderbecke, est un cornettiste, compositeur, pianiste de jazz américain, né le 10 mars 1903 à Davenport (Iowa) et mort à New York le 6 août 1931

Royal Garden Blues -- Bix Beiderbecke 1927


Royal Garden Blues -- Bix Beiderbecke 1927

Le 5 octobre 1927 Bix Beiderbecke enregistre l'un des enregistrements de jazz les plus importants de son histoire. Royal Garden Blues avec sa Nouvelle Orléans Lucky Seven parfois connu sous le nom de sa bande. Bix avait quelques musiciens superbes dans son groupe: Bill Rank au trombone, Don Murray à clarinette, Adrian Rollini au saxophone basse, Frank Signorelli au piano et Chauncey Moorehouse à la batterie.
Cet enregistrement a influencé beaucoup de grands musiciens de jazz blanc comme Bobby Hackett, Jimmy McPartland, Tom Pletcher, Bent Persson et certainement Hans Carling et son Nouveau Coling Orchestra.
La plus étonnante interprétation de cette chanson est jouée en 1984 par Hans Carling avec son groupe et sa jeune famille musicale.


Bix Beiderbecke - I'm Coming Virginia - 1927

 

BIX BEIDERBECKE - DAVENPORT BLUES

 

Royal Garden Blues -- Carlings 1984

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 septembre 2017

L'été russe - Fruits de saison

De haut en bas, de gauche à droite

Précoce de Trévoux, poires provenant de la région de Morat
Pêche du Valais
Pastèque d'Espagne
Figues de Barbarie d'Italie
Fellenberg bernoises 

Posté par jeanjacques1957 à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,