22 juin 2016

60e été - Séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"

Un avion DC 3 atterrit à l'aérodrome d'Areuse

Picture  

Le DC 3 devant les hangars de la « Transair » (Press Photo Actualité, Neuchàtel.)

Pour la première fois dans le canton de Neuchàtel

Le contrôleur du tram no 5 qui, un jour, criait joyeusement :«En voiture  pour Serrières, Auvernier, Colombier, Areuse, avec communication pour l'Amérique » ne faisait que de l'anticipation.

En effet, hier après-midi, un gros avion américain se posait sur les pistes d'Areuse, devant les bâtiments de la Transair. Il ne s'agissait pas encore de l'inauguration d'une ligne avec service régulier, mais puisqu'un DC 3 a pu se poser, tous les rêves sont permis.    

Notre visiteur était imposant et la douzaine d'avions de tourisme à 3 ou 6 places en réparation dans les ateliers Transair faisaient figure de parents pauvres. Toutefois c'est avec eux que nous aurions préféré faire une balade dans le ciel hier. Car notre DC 3 ne doit pas être des plus confortables :    

Utilisé pour le transport, l'avion qui porte la marque US Air Force ne possède en effet de fauteuils que pour les membres
de l'équipage. Dans la carlingue, où pourraient prendre place 28 personnes, il n'y a qu'un banc au-dessus duquel pendent des parachutes. On nous montre gentiment la façon dont se préparent les sauts dans le vide
    

Les quatre membres de l'équipage ne se sont arrêtés à Transair que pour des questions de service. Ils vont repartir pour le poste de base qui est Chàteauroux. Après une visite de la piste longue de 750 mètres, un dernier salut, le bi-moteur s'en va cahin-caha jusqu'au point de départ. Les hélices tournent, le foin coupé qui jonche les abords de la piste s'envole de tout côté et bientôt le lourd appareil quitte le sol. Quelques centaines de mètres en direction de l'est, un virage et un passage en signe d'adieu sur la tête des spectateurs, pour la plus grande joie des écoliers venus admirer le « gros oiseau ». Bon voyage, DC 3.

RWS.

Article paru dans "L´Express" daté du samedi, 22 juin 1957

                                                                 météo
                                                          "L'Express" daté du 22 juin 1957

"L'Express est le nouveau nom de la Feuille d'avis de Neuchâtel (dès 1766), fondée en 1738 comme Feuille d'Avis, qui est elle-même le plus ancien journal en langue française. La parution augmenta,d'une fois par semaine, en 1855, à deux fois par semaine, 1873 à trois fois par semaine. Depuis 1884, la Feuille d'Avis de Neuchâtel est un quotidien. En 1964, elle fusionna avec L'Express de Neuchâtel, fondé en 1891, dont elle reprend le nom en 1988. L'Express est un journal indépendant, mais il conserva jusqu'à l'époque actuelle une position conservatrice.
En 1996 sa rédaction a fusionné avec celle de L'Impartial, l'autre quotidien du canton du canton de Neuchâtel, édité à La Chaux-de-Fonds. Les deux journaux ont leur propre partie régionale et la une qui les distingue, le reste du journal est produit de manière centrale à Bussigny/Lausanne."
(Source: Wikipédia)


L'ÉTÉ, LE BEL ÉTÉ

Un été à la Schenkstrasse - 2011
Été urbain - 2012
Un été de porcelaine - 2013
Été'14 - 2014
Un été aigre-doux - 2015
(Cliquez sur les dates pour admirer les étés passés...)

"Le 60e été", séquence 1, plan 1, "Moteur, on tourne!"


22 septembre 2015

Un été-aigre doux, Syracuse (FIN)

L'été s'achève sur une note douce...
L'automne a envahi le décor, jusqu'à la dernière minute nous croirons à l'Été, au bel été.
L'été astronomique s'en ira, demain, sur la pointe des pieds. Il s'éclipse discrètement. Les bagages sont bouclés. Les valises, entassées dans le vestibule, seront chargées cette nuit dans une grande voiture capotée. La cour se remplira de feuilles mortes. Le vent fera tourbillonner les souvenirs dans de grandes spirales ascendantes.  Nos rêves se porteront vers Syracuse...
Syracuse, cette chanson qui me trotte dans la tête depuis le début de l'été.


Deux versions, chantée par son créateur, une très ancienne et une plus récente:
Les paroles sont de: Bernard DIMEY - La musique de : Henri SALVADOR

Henri Salvador - Syracuse (live)

 

Syracuse - Henri Salvador

Posté par jeanjacques1957 à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 septembre 2015

Un été aigre-doux, chips

Pour finir la saison estivale de façon chic, dégustation de chips anglaises. Des chips de très bonne tenue. Délicieuses à l'apéritif avec des bulles..!

Posté par jeanjacques1957 à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2015

Un été aigre-doux, la roseraie

La roseraie de Berne prend des teintes automnales...

                                                               La rose Yves Piaget, hybride de thé, Meilland 1984

                                           

 

Posté par jeanjacques1957 à 21:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2015

Un été aigre-doux, hôtel de la plage

Sorti en 1978, ce film (fiche technique) avait eu un joli succès. Les chansons de la bande originale ont fait les beaux jours de l'été 1978. Le film semble avoir un peu mal vieilli, mais pourra divertir et changer les idées un soir de pluie. J'en garde un vague souvenir. Je l'ai vu à Genève à sa sortie en janvier 1978.
Tiré de mon classeur cinéma, deux coupures de presse de l'époque:


A gauche, le film vu par le critique du quotidien "La Suisse" (journal qui a disparu en mars 1994), le 7 février 1978 et à droite, le film vu par le critique du quotidien L'Impartial", titre toujours édité, le 25 mars 1978.

RICHARD ANTHONY....so hard to forget. ( 1977 )

 

Mort Shuman "Un été de porcelaine" (live officiel) - Archive INA

 

 

L'hôtel de la plage

Sheila b devotion hotel de la plage

Posté par jeanjacques1957 à 20:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


18 septembre 2015

Un été aigre-doux, champagne

CHAMPAGNE
Charles Bertin
FRANCE
DEMI-SEC
Produit de France
Elaboré par Louis Kremer - Epernay -
12%vol                                                                           750ml


Posté par jeanjacques1957 à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2015

Un été aigre doux, Monsieur Hulot

 

Monsieur Hulot, une silhouette vêtue d'un pardessus fumant la pipe. Les films de Tati sont de grandes parties de rêveries, de drôleries et de poésies. Les vacances de Monsieur Hulot montrent que les vacances en 1951-52 ressemblent à celles de 2015. Plus de 60 après le tournage, le concept des vacances à la plage n'a pas changé. Ce que montre Tati s'est amplifié, la foule a grossi. On trouvera sans doute des Monsieurs Hulot qui sèment une joyeuse pagaille dans un univers qui se veut aseptisé...
Le film, "Les vacances de Monsieur Hulot", c'est une grande bouffée d'oxigène avant de regagner la ville.

Les Vacances de Monsieur Hulot (Theme)


Le film en quelques plans

"M. HULOT'S HOLIDAY"


Annonce

Les vacances de Monsieur Hulot - Trailer



version canaille

Mr Untel - Les Vacances de Mr Hulot



Inspiration anglaise

Les Vacances de Christine

Un fil a voir et à revoir...

Posté par jeanjacques1957 à 22:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2015

Un été aigre-doux, Syracuse (3)

Syracuse, cette chanson magnifique, interprétée par Yves Montand

Syracuse - Yves Montand

Posté par jeanjacques1957 à 09:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2015

Un été aigre-doux, le plat bleu

Le plat bleu, signé Eva (Evi) 2002, a résisté à quatre déménagements. Eva, une amie, me l'a offert en 2004. Elle réalise des objets en poterie pendant ses loisirs.
De Genève, le plat bleu m'a suivi à Berne. Il a son coin dans la cuisine. Si ce n'est des fruits, ce sont des légumes qu'il porte.

Posté par jeanjacques1957 à 19:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2015

Un été aigre-doux, petit pavé d'Auge

Un petit pavé d'Auge au lait cru, bien mur... Un délice... (On dirait les coulisses de l'Alcazar!)

Posté par jeanjacques1957 à 22:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :